AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 i always feel like I'm the worst so i act like i'm the best × IRON MAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: i always feel like I'm the worst so i act like i'm the best × IRON MAN   Sam 9 Juil - 15:07



ANTHONY EDWARD STARK

FT. ROBERT DOWNEY JR.
SURNOM/S : Tony, Stark, Iron Man, Iron Head, Armored Avenger, Son of a Gun.

DATE DE NAISSANCE : 29 mai 1970.

ÂGE ACTUEL : 46 ans.

RÉSIDENCE : Stark Tower & Avengers Mansion, New York City. Villa Stark, Californie. United States of America.

LIEU DE NAISSANCE :  Long Island, New York. United States of America.

NOM DE CODE : Iron Man.

JOB : ancien PDG de Stark Industries, en est toujours le principal actionnaire; directeur du research & development department à Stark Industries; consultant au SHIELD; co-leader des Avengers..

_______________
PSEUDO/PRÉNOM : Palmer, ms.palmer.

ÂGE : 19 ans dans 5 jours. Arrow

FRÉQUENCE : 5/7.

CONNAISSANCE DU FORUM : Ta pas idée mec, t'étais pas né que je hantais déjà ce forum.

▬ PSYCHOLOGIE DU PERSONNAGE :

La première chose à savoir sur Stark est que c'est un grand habitué des projecteurs. Il doit toujours être le centre de l'attention, dans le cercle de lumière sur une scène devant des millions -que dis-je des milliards- de personnes, tout en faisant son show. La célébrité lui convient à merveille et il sait parfaitement gérer sa vie avec celle-ci. Anthony est un play-boy international. Il possède un charme particulier et on ne reste pas longtemps indifférent à lui, autant physiquement que caractériellement. Tony est un homme narcissique, oh ça oui ! Mais il peut quand même se le permettre, vu son talent d'ingéniosité, bien que cela peut parfois lui causer des tords et le mettre dans des positions difficiles. Il se vante de ses talents, de son génie et de son charme. C'est peut-être ce qui le rend aussi insupportable ou qui le rend davantage charismatique. C'est aussi quelqu'un de provocateur qui n'hésite pas à aller au devant du danger pour protéger les autres, cela en fait quelqu'un de loyal. Et c'est pour ceci qu'il est des plus attachants, car quand on le connait bien, au fond, Tony est un homme doux, gentil, et affectueux. Il sait faire plaisir à la personne qu'il aime. Et même si certaines de ses méthodes de séduction sont maladroites, mais efficaces il faut l'avouer, on ne peut lui en vouloir bien longtemps, son charme le fait prendre en pitié. Il est donc assez franc dans ses paroles et il en dévoile souvent un peu trop, et Tony se retrouve alors dans des situations parfois inconvenantes et gênantes. Ayant dut se débrouiller seul et uniquement seul une bonne partie de sa vie, il a dut "s'élever" seul et il ne sait pas vraiment ce qu'est l'esprit d'équipe du genre solitaire, rangé dans son coin à jouer avec sa mécanique. Sa mécanique justement, on y vient. Pour lui, ses armures sont comme un deuxième lui, elles font partie intégrante de lui. Il a longtemps négligé Pepper et sa propre santé pour elles, en plus de ses amis et de ses proches à cause de ce qu'il s'est passé à New York. Malgré tout ses défauts il en va s'en dire que Stark est l'homme le plus intelligent de la Terre, c'est son propre pouvoir en quelque sorte. Il possède un quotient intellectuel hors-norme ce qui fait de lui un génie.


▬ POUVOIR/S, CAPACITÉ/S :

En tant qu'Iron Man.
Les armures de Iron Man ont toutes des capacités et des spécialités qui les diffèrent les unes des autres. Mais il y en a qui sont importantes et d'autres qui touchent toutes les armures d'Iron Man en général.
- Les « répulso-rayons » sont des rayons lumineux, des répulseurs énergétiques ayant pour source le réacteur arc situé dans la poitrine de Tony (à noter que chaque armure possède un réacteur de "rechange" pour pouvoir être contrôlées à distance) qui, à la base, ont été crées sous ses pieds et ses paumes de mains pour lui permettre de voler et de se stabiliser. Ont ensuite servis d'arme principale contre ses ennemis. Également, en cas de grande nécessité il peut accumuler l'énergie dans son plastron pour des coups portants, cependant cela coûte au réacteur.
- Il peut voler à une célérité de Mach 8 en vitesse de pointe
- L'armure permet à Stark de décupler sa force et d'être bien plus puissant qu'un simple humain au combat au corps à part, sa résistance étant autant décuplé.
- De nombreuses armes sont placées sur les armures de Tony, notamment des minis-fusées aussi puissantes que des bombes, des missiles à têtes chercheuses, et toute sorte d'armement signé Stark Industries.
- L'armure contient un support de protection qui réduit les dommages qui pourraient être infligés à Tony ainsi qu'un kit de soin qui réduit la gravité de ses blessures tant qu'il reste dans l'armure afin de lui permettre de tenir un peu plus longtemps en combat.
- Toute armure contient un logiciel de dernier cri dirigé par feu JARVIS, aujourd'hui FRIDAY qui est bien plus puissante qu'un ordinateur. Il peut servir de téléphone, d'agenda, de bloc-note ou de répertoire photo et effectuer quelques milliards d'opérations à la seconde, équipé d'un processeur ultra puissant qui n'existe pas sur le marché.

En tant que Tony Stark.
Tony est un génie, une vraie petite graine déjà dés la naissance. Son QI est plus élevé qu'à la normale, atteignant les 230 points et déjà tout petit des problèmes de maths ou de physiques complexes se résolvaient très facilement dans son esprit. Il est considéré comme l'être le plus intelligent de son espèce.
En tant qu'être humain il possède une espérance de vie, une résistance et un corps semblables aux autres humains.


▬ HISTOIRE :

Anthony Edward « Tony » Stark, fils du très célèbre Howard Anthony Stark et de sa femme Maria Collins Carbonell Stark, était un véritable génie dès son plus jeune âge avec un QI bien plus élevé que la moyenne. Son père était le président et directeur général de Stark Industries et Stark International, une des plus grosses entreprises du monde pour la création d’armes, destinées principalement à l’armée américaine. Howard ne voyait que le génie de Tony et le considérait davantage comme son héritier que comme son propre fils. Celui-ci tentait par tous les moyens possibles de lui montrer sa bonne volonté et d’obtenir un peu d’affection de la part de son père, mais Howard n’était pas un cœur tendre et était plutôt dur et froid. Tout ce qu’il avait pu faire pour son fils c’était le montrer au monde entier lorsque son intelligence se matérialisa sous toutes sortes de machines que le petit garçon créait. C’est ainsi que Tony Stark, à peine âgé de quatre ans, fit son entrée dans le monde et la célébrité. Ses expériences et ses exploits furent mises au jour par la presse, soutenus par son père. Selon lui, si son fils devait reprendre l’entreprise il devrait savoir comment faire face à toute cette modernité, cette société qui avait changé sachant qu’il serait traqué par les médias pendant une bonne partie de sa vie. Anthony n’a pas eu une enfance des plus faciles pour tout dire, son père l’envoya en internat dès ses sept ans dans le seul but de l’endurcir, et le petit garçon en resta marqué toute sa vie, comme si son père avait voulu se débarrasser de ce gamin, son gamin, trop tête en l’air et trop fasciné par les histoires de chevaleries, de science-fiction, ou des récits de voyages de scientifiques qui le faisait rêver et l’éloignait de la réalité. Howard aussi avait la tête en l'air et si d'abord ses récits de guerre qu'il lui arrivait parfois de raconter à Tony étaient pour le jeune garçon fascinant il trouva en l'ami décédé de son père, Steve Rogers aka Captain America, une sorte d’idole. Il l’idolâtrait, oh oui. Il se dit que s'il pouvait l'aimer autant qu'Howard, ce dernier aurait plus de considération pour son fils. Mais ce fut tout autre chose. La fatalité de la mort du héros changea Howard qui se mit à boire et à boire. Devant l’échec, Tony abandonna et se mit à haïr le feu héros de la seconde guerre mondiale. Il fut alors admis au MIT grâce à ses extraordinaires capacités et sur son quotient intellectuel impressionnant.

Parce qu’il manquait surement d’affection ou de modèle sur lequel se placer, Tony se forgea un caractère arrogant, narcissique et particulièrement irresponsable, étant en réalité plus un gamin qui courait après la célébrité qu’un futur homme motivé par un but pour son avenir. Il était le meilleur, il le savait. Il avait également conscience de l’effet qu’il provoquait aux jeunes adolescentes fleuries qu’il voyait ou croisait simplement. Parce qu’il se sentait seul, et parce qu’il voulait montrer qu’il était aussi populaire que son père il se mit à se faire prendre le plus souvent possible par les médias, dans les bras de certaines filles. De jeunes femmes qui n’avaient en réalité aucun intérêt pour lui. Il les prenait un soir et les jetait le lendemain comme de vulgaires chaussettes que l’on change. Anthony n’était pas non plus le dernier à s’inviter à des soirées, buvant jusqu’à l’extrême pour finir on ne sait où. Il faut également noter que plus petit, Howard qui sombrait dans l’alcoolisme en faisait parfois profiter son fils. Maria, sa mère, s’inquiétait pour Tony et demanda au père de passer un peu plus de temps avec son lui dehors que dans la boisson, mais Howard ne le voyait pas de cet avis et répondit simplement que c’était la jeunesse, qu’il se calmerait et qu’il s’assagirait lorsque le temps sera venu pour lui de reprendre les rênes de l’entreprise, et qu’il fallait le laisser seul. Et ce ne fut certainement pas la meilleure des solutions. Tony se mit à détester son père, ou du moins à ne plus faire aucun effort pour lui, il jugea qu'il en avait assez fait et qu'Howard ne lui avait jamais démontré un temps soit peu d’amour paternel qu’un père portait à son fils. Il croyait qu'il n'avait voulu de fils que pour avoir une succession et non pour l'aimer, comme tout père pour sa chaire et son sang, pour son fils.

Alors âgé de dix-sept ans, Tony décrocha son téléphone qui sonnait en plein milieu de la nuit. C’était Obi’, ou Obadiah Stane, l’associé de son père et aussi quelqu’un qui se préoccupait un peu du jeune homme, pour des raisons surement personnelles. Pourquoi donc appelait-il à une telle heure ? Mais aussitôt que le second de l'entreprise lui apprit que ses parents avaient eu un accident de voiture à cause d’un frein défaillant, Tony se prépara en deux temps trois mouvements et fonça aussi vite qu'il le put vers le lieu de l'accident. L'amour qu'il éprouva pour eux se révéla à lui, surtout pour son père, et il en fut agréablement surpris. Lui qui s'était appris à cacher ses sentiments aux autres, et à montrer qu'une partie de lui-même pour cacher l'autre, apprenait désormais de la vie, que même si nos proches pouvaient nous ennuyer, au fond, on les aimait tout de même. Mais voilà, ils étaient déjà morts, sur le coup, lors du choc de la voiture. L'enquête fut rapidement fermée et on ne donna pas suite. Personne ne chercha la commotion cérébrale d'Howard non pas causée par l'accident mais bien par un poing humain. Comme personne ne chercha réellement à savoir d'où venait ces marques d'étranglement sur Maria. Un accident... Juste un accident. Anthony, juste Anthony et non Tony, les pleura de toute la force de son cœur loin des caméras et de ceux qui pourraient le juger et ne rien connaître de lui.

Désormais totalement décidé à reprendre l’héritage de son père, il reprit l’université, qu’il avait quelque peu délaissé pendant plusieurs années. Pendant ce temps la compagnie familiale était gérée par Obi qui semblait au paradis d’avoir enfin davantage d’autorité. Il se montrait agréable à l’égard de Tony et supervisait la croissance du jeune homme. Puis Stark obtint son diplôme, mention très bien, finissant majeur de sa promotion. Armé de nouveaux projets, de nouveaux buts et de nouveaux idéaux pour Stark Industries il reprit le contrôle de l’entreprise alors âgé de vingt et un ans, en toute légalité, comme le voulait le testament de son père. Grâce à son génie et à l’évolution constante de la technologie, du progrès et de l’intelligence humaine, il réussit à faire de Stark Industries la plus importante corporation des États-Unis, liant des contrats avec l’armée, y gagnant encore plus qu’auparavant, améliorant davantage ce que son père avait construit, se postant au sommet de l’industrie sous l’image de SI. Mais plus le temps passait et plus il se lassait de tout ce qui était administration et apparaissait de plus en plus souvent dans les journaux à scoop qui se régalaient de ce que pouvait leur offrir le play-boy Tony Stark à la sortie de telle ou telle soirée dans les bras de telle ou telle fille avec telle ou telle bouteille d’alcool.

Décidant de ne pas trop s’engager dans l’administratif il confia la chose à Obi, qui au rang de second s’occupait des affaires de l’entreprise, puis se mit à engager des assistantes personnelles pour lui gérer son agenda à lui. Seulement toutes ces femmes le rendaient fou et il devait absolument -pour conserver sa réputation comprenez- coucher avec elles au bout d’une semaine à peine. Aucune ne lui résistait pas plus d’une ou deux semaines, voire un mois pour une des plus courageuses. Et il les virait toutes, le lendemain, ne désirant en aucun cas se retrouver en relation avec l’une d’elle ou que cela change quelque chose du côté professionnel. Mais un jour il fit une faute, oui c’est rare quand on connait le personnage. Une somme d’argent assez importante avait été déplacée par ses soins dans le mauvais compte, certainement par inattention, et il ne s’en rendit pas compte. Ce fut seulement lorsqu’une secrétaire se présenta à son bureau et lui fit part de son erreur qu’il dut l’admettre. Mais pour tout dire cette erreur il ne s’en préoccupa pas plus que ça. Ce qui retint toute son attention ce fut ces longues jambes campées sur des escarpins, devant ses yeux, et il s’en délecta. Mais resta frustré quand son regard s’arrêta au bord de cette jupe noire bien trop professionnelle et bien trop courte au gout du play-boy. Elle était bien trop sérieuse avec ses cheveux roux qui lui arrivaient au niveau des épaules en une coupe parfaitement droite, une frange bien droite et uniforme en tous points, et des taches de rousseur sur les joues qu’il s’amusa à compter. Il ne capta que la moitié de ce qu’elle lui dit et malgré ses bonnes tentatives elle se montrait ferme à ses avances. Virginia Potts. Toute une tonne de principes bidons, qu’il s’amusait à contrer et à briser lorsqu’il fit d’elle sa nouvelle assistante personnelle. Bien sûr il voulut la mettre dans son lit dès le début, mais elle se montra ferme et resta à ses services pendant plus de dix ans sans que le lien professionnel ne se brise et tous deux aimaient ça. Car sous cet aspect du travail ce sont des amis proches et ils tiennent beaucoup l’un à l’autre. Mais ça ils ne se l’avoueront que beaucoup plus tard.

Puis sa vie changea ainsi que l’être qu’il était lorsqu’il se rendit en Afghanistan pour faire une démonstration d’armement aux troupes en position là-bas. Tout aurait dû se passer normalement, on présente le tout dernier missile qui va changer la cour de la guerre, on vend, on retourne au bercail et on ramasse les billets. Rien de plus simple. Mais rien ne se passa comme prévu, le missile fut présenté mais rien ne fut vendu et l’avion n’est jamais rentré à Los Angeles. Il y eut une explosion, des coups de feu qui lui résonnaient dans les oreilles, des cris et des ordres donnés à tout vas. Il chercha Rhodey, son vieil ami Lieutenant-Colonel dans l’Air Force, mais celui-ci lui conseilla de ficher le camp le plus vite possible. Instinct de survie oblige il courut pour sauver sa peau, essayant de trouver un abri sûr, mais décida de réagir voyant la situation s’envenimer. Décrochant son portable pour commander à un missile ou n’importe quoi, pour prévenir quelqu’un, il fut pris de court. Une ses armes atterrit à son côté, le surprenant d’autant plus que le logo de Stark Industries était bien présent dessus. Il eut le temps de réagir, mais pas assez de temps pour sauver sa peau. A peine se redressa-t-il que le missile explosa, le propulsant loin en arrière, ne sentant rien au départ. Puis une fois que les bourdonnements dans ses oreilles cessèrent il sentit une douleur croissante dans sa poitrine. C’est là qu’il crut qu’il allait mourir, d’éclats d’obus dans la poitrine, dans son cœur. Il ne vit pas grand-chose, à moitié inconscient seul une force inconnue le forçait à ne pas lâcher, il sentit seulement de l’agitation autour de lui et qu’on le portait, il n’était pas vraiment sûr, tout avait été si confus. Puis sa blessure lui fit mal, très mal, à en crever, mais il avait cette petite et minuscule étincelle qui l’empêchait de partir. Tony cria de toute la force de son cœur alors qu’on le manipulait, lui, sa poitrine, ce trou dans son cœur. S’en était trop, la douleur était trop grande, et pour l’apaiser ou quoi il sentit que l’air avec changer de texture et d’odeur. Il vit une main et un visage très flou, puis il s’endormit.

Ce qu’il apprit à son réveil lui en donna un coup, ce qu’il avait désormais sur le cœur le maintiendrait en vie pour quelques jours à peine. Pourquoi vivre, pourquoi se battre et sinon avec quoi ? Il ne pouvait pas leur donner ce qu’ils réclamaient, le missile Jericho. Entre leurs mains, des mains de terroristes, le monde courrait à sa perte. Heureusement il y avait Yinsen Ho, ce bon et très regretté Yinsen. Cet homme tout droit venu du ciel lui avait sauvé la vie et s’entêtait à vouloir rendre compte à Stark la galère dans laquelle il se trouvait. Il lui redonna espoir et Tony se sauva la vie d’abord, en construisant une miniature du réacteur ark de son entreprise pour sa poitrine il avait une espérance de vie bien plus longue désormais. Jouant sur la naïveté de ses ravisseurs Stark se construisit un moyen de sortir d’ici, une armure de métal puissante. Mais Yinsen y laissa la vie.

Rentrant en Amérique plus ébranlé que jamais, même s’il ne le reconnaissait pas, il se mit à améliorer son prototype d’armure, il avait mieux à offrir au monde que la guerre en fournissant l’armée. Il combattit ensuite Iron Monger, alias Stane, qui était le véritable instigateur de son enlèvement, et se montra à tous sous son véritable jour. « En vérité… Je suis Iron Man. » Il rétablit l’ordre en occident et dans les pays où les groupes terroristes subsistaient. Il combattit également Whiplash par deux fois, réussissant à le tuer en fin de compte, aux côtés et avec l’aide de War Machine, armure que Rhodey lui avait pris. Même le SHIELD avait pris contact avec lui. Il combattait pour la justice et pour la paix dans le monde. C’était assez ironique quand on savait qu’il fournissait autrefois l’armée américaine. Stark s’était refait un nom et Iron Man prit bientôt place dans les journaux et dans son cœur. C’était sa mission, Iron Man lui avait pour ainsi dire changer la vie et faisait partie intégrante de lui. Il avait appris à contrôler ce nouveau pouvoir, passant près de la mort pour améliorer son réacteur. Le plastron procurait à l’armure une énergie considérable qui était totalement indépendante. C’est cette même énergie dont il se servit pour réintégrer Stark Industries dans la société, la technologie au service du monde. La Tour Stark en était le précurseur.

Puis il arriva sur Terre. Loki d’Asgard. Ce dieu fou furieux avait pour projet d’envahir la planète avec son armée d’extraterrestres pour y imposer sa propre loi. Tony avait déjà eu vent du projet initiative des Avengers de Nick Fury mais n’avait pas été retenu pour son profil psychologique. Mais désormais comme l’avait déclaré ce très regretté Phil, ce n’était plus une affaire de profil. La menace imminente obligeait le SHIELD à rassembler une équipe de riposte contre cet ennemi qui semblait très puissant. Ainsi aux côtés de Thor, dieu Asgardien du Tonnerre et frère de Loki, de Natasha, qu’il connaissait déjà, de l’œil de Faucon, de Captain America, ce vieux garçon, et de Bruce Banner aka le Hulk, ils se réunirent. Cependant le Faucon manquait à l’appel. Loki l’avait ensorcelé et l’avait désormais sous son contrôle. Une cible de choix car Barton était un agent précieux pour le SHIELD et avait beaucoup de renseignements… Qu’il enseigna au Dieu du Mensonge. Les héros combattirent à bord de l’Héliporter et l’équipe fragile fut démantelée. Phil Coulson y perdit également la vie, et c’est sans doute ce qui les motiva de nouveau à s’unir. S’en suit un combat qui semblait sans fin à New York, contre l’armée de Chitauri de Loki qui était extrêmement puissante. Tony en garda un souvenir marqué se rendant compte que l’Univers n’était pas aussi petit qu’il l’imaginait et qu’il était bien faible par rapport à ses énormes vaisseaux extraterrestres venus d’une autre galaxie.

Nick Fury avait confiance en sa nouvelle équipe, mais pas le gouvernement qui lança une tête nucléaire sur Manhattan dans l’espoir de détruire ces saletés quitte à sacrifier des vies innocentes. Thor était occupé à abattre les Chitauris tout en bouchant au maximum le trou intergalactique dans le ciel ; Hulk ne pouvait pas sauter aussi haut ; les autres ne pouvaient pas voler. Tony, dans son armure d’Iron Man sérieusement endommagée, prit la charge de la bombe et en en prenant le contrôle il l’emmena avec lui vers cet immense portail dans le ciel bleu. Il pouvait le faire, JARVIS le soutenait et le tenait informé de l’état de l’armure qui pourrait tenir. Tony Stark, lui qui voulait battre le record de hauteur en piqué venait de passer d’un monde à un autre en quelques secondes, une tête nucléaire sur le dos. Il savait pertinemment que ce n’était qu’un aller simple. Les communications se brouillèrent, JARVIS ne répondait plus et un silence de mort s’étala autour de lui. Il avait en face de lui une vision qu’il ne reverrait sans doute jamais. Le vaisseau Chitauris, et toute cette immensité galactique autour de lui, toutes ces étoiles. C’était encore plus merveilleux que dans les livres qu’il lisait étant jeune. Cependant il avait peur, il était seul, tout seul, et blessé. Seul au milieu du silence. Il n’avait que ses yeux pour voir, pour voir le missile qu’il lâcha se diriger tout droit vers le vaisseau ennemi. Une, deux, trois secondes. Il y eut un bruit sourd et tout explosa devant lui. Se laissant aller et n’ayant plus la force de continuer dans un tel silence, Tony ferma les yeux et se laissa tomber dans l’inconscience. Ce qui se passa ensuite il ne le vit pas, mais il retombait vers le portail alors qu’il se refermait. Quand le ciel de New York redevint totalement bleu c’était la joie générale. Seul un point descendait du ciel à toute allure, un point qui ressemblait plutôt à une armure rouge et or. Sauvé par Hulk, Iron Man fut ramené au sol et s’en sortit indemne, comme tous les autres. Loki fut renvoyé sur Asgard pour y être jugé sous la bonne garde de son frère et tout rentra dans l’ordre. Les Avengers seraient de nouveaux appelés pour sauver le monde un jour, luttant contre l’injustice et pour la paix dans le monde tant qu’ils le pouvaient encore.

Croyez-le ou pas, Tony Stark était alors constamment angoissé, dans une détresse totale, et cela empirait de jour en jour. Il se mit à créer des armures à n’en plus finir, ne dormant que très peu voire pas du tout et alignant crise d’angoisse sur crise d’angoisse. L’homme qu’il était avait bien changé, New York l’avait changé. Il ne pouvait plus dormir où il faisait des cauchemars, toujours les mêmes. Il se sentait incapable de protéger qui que ce soit alors il créait des armures et des systèmes de protection sophistiqués encore et toujours ne se rendant pas compte qu’il se tuait à petit feu et délaissait ses proches. Qu’allait-il devenir ? Le monde connaitrait-il à nouveau ce héros sur lequel il comptait et que tout le monde appréciait ? Peut-être que l’armure faisait trop partie de lui. Il ne pouvait pas distinguer si le héros était l’homme ou l’armure. Et même s’il y arrivait il était et serait toujours Iron Man. Puis vint les attaques terroristes du Mandarin contre l’Amérique. Quand Happy Hogan fut sérieusement blessé Tony menaça le Mandarin. Insensé hein ? Le Mandarin dirigeait le groupe terroriste des Dix Anneaux, ceux qui avaient capturés Stark en Afghanistan. C’était une sorte de revanche. Les terroristes firent exploser la villa de Malibu et le héros en armure y manqua de perdre la vie. Heureusement il y échappa et se retrouva loin de Pepper, dans le Tennessee. Comptant sur une aide de choix et imprévisible il se fraya un chemin, sauvant à la fois le président et sa bien aimée Pepper des mains d'Aldrich Killian, le Mandarin et d'Extremis, ce virus biotechnologique qu'il avait aidé à créer au début des années 2000 et qui n'aurait jamais dû fabriqué.

Oui, bien des choses n'auraient jamais dû être réelles. Extremis aurait dû rester un projet qui serait oublié. Et Ultron n'aurait jamais dû voir le jour. Mais les idéaux de Tony furent noircit par la vision de la Sorcière Rouge, Wanda Maximoff. Personne ne pourra la blâmer de vouloir construire un monde meilleur, un monde en paix, sans conflit, à son image. Mais peu peuvent le comprendre, Banner l'avait compris mais le reste... Pepper ne voulait pas comprendre, elle ne voulait pas voir ses efforts, qu'il faisait tout cela pour elle et elle seule. Pour qu'il puisse donner du lache à Iron Man et construire quelque chose avec elle, quelque chose de vrai. Mais encore une fois Tony était seul. Et l'urgence de la situation l'empêcha de prendre des précautions. Ultron bugua et sa furie engendra des morts. Et même si JARVIS était devenu la Vision, signe d'espoir, Tony perdit son majordome, son ami le plus fidèle.

Aujourd'hui il doute. Aussi s'est-il retiré de la vie d'Avenger un temps afin de prendre du repos et d'essayer de recoller les choses avec Pepper en Californie. Mais rien n'est facile, et on ne sait jamais ce qui peut arriver. Car malgré tout, l'envie de remettre l'armure est bien présente...



Dernière édition par Anthony E. Stark le Sam 9 Juil - 18:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i always feel like I'm the worst so i act like i'm the best × IRON MAN   Sam 9 Juil - 16:53


GOOD LUCK

Starkounet ! Bienvenue par ici chou, tu connais la maison, n'hésites pas si tu as besoin.

Dès lorsque tu as postée ta fiche dans cette partie, tu as 7 jours pour la terminer. Tu peux bien évidemment venir nous voir si tu as la moindre question, quelle qu'elle soit, nous sommes là pour ça. Bien sûr, si l'IRL t'empêche de remplir ta fiche dans le temps donné, tu peux nous demander un délai, sachant que celui-ci ne va qu'à une semaine maximum. Et enfin, nous avons hâte que ce personnage choisit te soit habilité pour que tu puisses t'amuser avec nous sur le forum !

Bonne chance !

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i always feel like I'm the worst so i act like i'm the best × IRON MAN   Sam 9 Juil - 18:41

and it's done.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i always feel like I'm the worst so i act like i'm the best × IRON MAN   Dim 10 Juil - 15:03


WELCOME IN THE FAMILY


Petit mot gentil ici.

Le staff n'a rien à redire sur ta fiche, tu es donc validé !

C'est bien, mais que faire maintenant ?
Eh bien, tu dois obligatoirement aller recenser ton avatar ainsi que ton pouvoir et ton nom de code, sauf si ton personnage provient déjà de l'Univers Marvel et qu'il est donc inscrit. L'on peut avoir commis des oublis, vérifie bien et ne zappe surtout pas cette partie !
Tu peux ensuite aller faire ta fiche de liens, ta fiche de RP et faire des demandes ! Et puis, bien entendu, commencer à jouer parmi le forum !

Nous te souhaitons un bon jeu ici, en espérant que tu te plairas au maximum ! Have fun ♥

Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: i always feel like I'm the worst so i act like i'm the best × IRON MAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
i always feel like I'm the worst so i act like i'm the best × IRON MAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES :: Fiches de présentation :: Validées-
Sauter vers: