AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS   Ven 17 Avr - 23:59


The First Avenger


Steven S. Rogers & Cassie Shevington


New York City était bel et bien une ville qui surpassait toutes les autres. Là-bas, elle respirait le parfum de la liberté à plein nez. L’étouffement du loft familial n’était plus, et elle était finalement bien contente d’être devenue ce qu’elle est aujourd’hui, bien qu’elle ne saurait dire si avoir été affectée par la météorite qui s’était écrasée à Chicago était une chance ou non … en tout cas, elle n’usait pas de ses pouvoirs pour rien. Encore une chance que Carol Danvers l’est trouvée par ailleurs, car grâce à elle, Cassie pouvait tenir un certain contrôle sur ses pouvoirs.

La vie au sein de la Grosse Pomme était agréable. C’était différent, et c’était aussi  cette caractéristique qui faisait que Cassie aimait autant New York. A vrai dire, elle n’aurait jamais pensé atterrir ici un jour. Bon, elle n’aurait jamais cru que sa vie prendrait un tel tournant non plus. Même si Cassie n’était pas réellement posée autant financièrement qu’au niveau de son logement, elle prenait la vie plutôt bien au lieu de se lamenter de ce qu’il lui restait désormais. Mine de rien, elle aurait pu avoir une fortune en restant chez ses parents. Elle se demandait par ailleurs ce que sa nounou était devenue avec le temps. Dans ses souvenirs, elle restait assez vieille, alors elle se doutait qu’actuellement elle avait dû mourir depuis le temps. Elle eut un petit pincement au cœur à cette pensée.

Pour malgré tout tenir un rythme de vie correct, Cassie effectuait quelques petits jobs par-ci par-là. Sa réelle profession pour le moment était juste de protéger les civils de quelconques dangers, à vrai dire. Elle n’était pas réellement posée, c’était clair comme de l’eau de roche. Un souffle s’échappa des lèvres de la blonde. Ce n’était pas le moment de rêvasser. Elle devait justement se concentrer sur ce qu’elle avait prévu ce soir. Précédemment, elle avait entendu parler d’un gang qui s’apprêter à vendre des armes à un autre gang. Allez savoir où elle a eu cette information, et surtout de qui. Elle l’avait juste entendue, à vrai dire, de la bouche d’un type assez louche. Elle avait par conséquent voulut vérifier cela par elle-même. A croire que les informations de cet homme s’étaient avérées exactes. Car en ce moment même, dans son costume de Miss Marvel, perchée sur le toit d’un petit building délabré, elle laissait ses yeux naviguer entre tous les hommes qui enfournaient dans un gros camion de larges caisses, contenant sûrement les armes dont parlait l’autre gus.

Le plan de Miss Marvel était simple : elle allait suivre ce camion afin d’être certaine de ce que les caisses contenaient, bien qu’elle avait un mauvais pressentiment par rapport à celles-ci. Elle allait devoir se faire discrète pour le moment. Les dernières caisses s’empilèrent dans la camionnette, et deux des hommes montèrent à l’avant, tandis que d’autres se faufilèrent à l’arrière, là où les armes se trouvaient. Les portes se fermèrent, et Cassie put entendre le moteur du camion qui commençait à tourner. Se redressant, elle regarda le camion s’éloigner lentement du hangar qui devait sûrement être la planque de ce gang. Passant une main dans ses cheveux, Miss Marvel absorba un peu d’énergie qui provenait du hangar. Elle se laissa par la suite tomber dans le vide pour finalement reprendre avec ses pouvoirs, suivant le camion quelques mètres derrière ce dernier, essayant de se cacher le plus possible dans les ombres de la nuit.

Au bout  de quelques rues, le camion se fourra dans une petite ruelle. C’est là que Miss Marvel prit de la hauteur afin de ne pas se faire repérer. Marchant sur le toit du building – encore une fois petit d’ailleurs, le Queens était bel et bien un quartier peu prisé -, elle regardait le véhicule s’arrêter, et les gars en sortir. D’autres hommes, sans doute l’autre gang, attendaient juste en face du camion. Certains étaient même armés de barres de fer. Les caisses furent sorties, et le gang qu’avait suivi Cassie se dirigea vers l’autre avec elles, les posant juste en face d’eux. C’était maintenant qu’elle devait agir. Se laissant tomber dans le vide, elle atterrit entre les deux gangs en créant une onde de choc, ce qui mit à terre la plupart des hommes. « La fête est finie. » Certains se relevèrent pour s’emparer des armes dans la caisse. Miss Marvel se dirigeait rapidement vers chacun d’entre eux pour les cogner chacun leur tour. Cependant, certains réussirent à échapper à sa vigilance et, artillerie en main, commencèrent à tirer sur la blondinette. Lâchant un cri de douleur lorsque l’une des balles atteignit ses cottes, elle prit de la hauteur afin de se positionner juste au-dessus d’eux. Luttant pour ne pas céder sous la douleur, elle voulut lancer une attaque mais elle vit d’autres hommes armés sortir du hangar qui se situait à deux rues du point de rendez-vous des deux gangs ; ils avaient dû entendre les coups de feu de leurs partenaires. Les membres du gang que Miss Marvel avait tout d’abord suivi s’était redirigé vers la camionnette et s’apprêtait déjà à partir. Suivant le véhicule qui repartait, elle finit par décider qu’elle s’occuperait de l’autre gang plus tard, allant déjà se préoccuper de ceux qui avaient vendu les armes.

Laissant les autres là, elle porta une main au niveau de sa blessure et s’envola en direction du camion. Les rattrapant à grande vitesse, elle se posa sur le toit et dû se tenir pour ne pas tomber tellement le camion roulait rapidement. Se déplaçant vers l’avant, elle déchira la vitre en passant seulement son bras à l’intérieur pour prendre le volant et l’arracher. Miss Marvel se souleva à nouveau et vint se positionner devant le camion, s’apprêtant à l’arrêter avec sa propre force si ces hommes ne se décidaient pas à stopper le véhicule eux-mêmes. Finalement, les membres du gang forcèrent le frein et le camion n’eut pas à toucher Cassie. Cette dernière sortant les hommes qui étaient à l’avant mais également à l’arrière, se décida à les attacher tous ensemble, de les assommer afin qu’ils ne viennent à s’échapper, et elle les laissa sur le trottoir pour ne pas qu’ils gênent. Cassie reporta sa main à l’endroit où la balle l’avait touchée ; elle souffrait de plus en plus de cette blessure. C’est là qu’elle regretta de ne pas avoir eu la capacité de se régénérer, comme Wolverine par exemple. Miss Marvel eut un petit sourire à cette pensée et s’éleva dans les airs pour repérer l’endroit où les gangs devaient se retrouver. Elle n’eut pas grand chemin à faire puisque les membres de l’autre gang, cette fois-ci largement plus nombreux, s’étaient déplacés pour chasser celle qui avait interrompu le deal. Certains pointant leurs armes vers elle, Cassie reposa ses pieds au sol et s’accroupit sous la douleur. Elle releva le regard vers le gang qui se rapprochait petit à petit d’elle : elle était dans de beaux draps !
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS   Sam 18 Avr - 21:55

the first avenger

Cassie Shevington & Steven Grant Rogers


« You're not alone anymore. »
C'était un jour comme les autres, dans les bureaux du Shield en train de préparer les futures missions que j'allais accomplir dans les prochaines heures. Après avoir mis à jour, mon emploi du temps, je vais m'isoler seul dans une pièce, j'avais besoin chaque jour d'être seul en repensant aux années de la guerre contre Hydra j'avais perdu non seulement mes amis les plus chers, mais aussi Peggy la jeune agente qui aurait surement du être ma femme. Les jours passaient, mais les souvenirs restaient, je décidais alors de sortir de la pièce, mais directement un agent du Shield m'interpellais pour me dire que des coups de feu ont était entendu dans les rues de New York. J'étais donc l'Avenger qui devait aller voir, j'enfilais donc ma tenue et je prenais ensuite mon bouclier avant de me diriger vers un hélico. Dans l'hélico, je me pose pleins de questions... Pourquoi des coups de feu ? Quelqu'un essayait-il d'arrêté des méchants ? Qui ? Pourquoi ? Tellement de questions passaient par ma tête que j'oubliais même le rapport qu'un agent me fait dans l'hélico, j'attendais le moment venu pour sortir de l'hélico et donc réglé au plus vite l'histoire des coups de feu.

Le moment était donc proche, je prenais mon bouclier et saute dans le vide, pendant que j'étais en train de planer, j'analysais la situation et j'apercevais une femme avec un costume dans un sale pétrin... J'atterrit donc un peu plus loin histoire de pas me faire remarquer directement par les méchants, j'atterrit sur mon bouclier comme toujours puis je le reprenais en main. Je courais vers l'endroit du conflit et regarde la scène avec la jeune femme devant une horde de bandits, je réfléchissait donc à un plan d'attaque car j'allais tout de même pas me jeter dans la gueule du loup (Oui oui je m'adapte aux expréssion du nouveaux monde xD) enfin bref je savais déjà que la jeune femme au costume n'était pas une menace, elle se tenais même un bras sur une partie de sont corps... Une blessure ? Ça m'en avait tout l'air... Je voulais absolument mettre fin au règlement de comptes entre Héros/Bandit Puis après quelques secondes, j'avais mon plan d'attaque qui m'avait l'air d'être un bon plan.

Je m'avançais encore avant de m'arrêter devant une lignée de bandit, je prenais mon bouclier puis le lance à toute-puissance vers les bandits qui s'écroulaient tous comme des vieilles quilles de bowling... Les 3/4 bandits qui restaient étaient sous le choc, il arrivait pas à savoir ce qu'il s'était passé. Je courais donc ensuite pour neutraliser les derniers bandits debout aux corps-à-corps gardant mon bouclier qui arrêtait les balles des bandits. Une fois le ménage fait, je me dirigeais vers la jeune femme qui était en train de souffrir d'une blessure par balle, je m'accroupissais pour mieux la voir et lui lançais quelques mots.

Vous allez bien ?

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS   Dim 19 Avr - 15:25


The First Avenger


Steven S. Rogers & Cassie Shevington


Cassie dévisageait le gang qui se rapprochait toujours d’elle, armés. Elle serra doucement sa blessure qui ne cessait de l’importuner de plus en plus au fil des secondes qui passaient. Il lui semblait qu’une éternité s’était installée, et elle aurait juré qu’elle y passerait. Mince alors, elle n’aurait jamais cru qu’elle finirait de la sorte, surtout par des criminels de seconde zone. Miss Marvel grimaça, et elle crut entendre l’un des gars parler à son encontre. Mais Cassie commençait déjà à être dans les vapes, ce n’était plus qu’une question de temps avant qu’elle ne s’évanouisse, et bien qu’elle luttait pour ne pas que cela se fasse, elle se sentait bien partir. Elle ferma les yeux comme si elle acceptait son sort ; après tout elle s’était mise dans le pétrin toute seule, elle devait assumer désormais.

Cependant, ce que Cassie craignait n’arriva pas. Elle ouvra presque immédiatement les yeux. Sa vision commençait à se troubler, elle ne voyait plus clair. Une seule chose était sûre : c’était que quelqu’un était venu à sa rescousse, bien qu’elle ne puis savoir qui exactement. Elle baissa les yeux tout en tenant fermement sa blessure, souffrant toujours autant. « Merde ! » Lâcha-t-elle pour elle-même. Il ne fallait pas qu’elle lâche prise. Elle se laissa finalement tomber à genoux, avec difficulté. Elle ne savait même plus ce qu’il se passait autour d’elle, elle avait du mal à déceler le moindre son, bien qu’elle savait que quelqu’un était en train de lutter contre ces bandits. Elle se mordit la lèvre pour rester éveiller, la blessure n’étant plus suffisante et la forçant à rencontrer Morphée.

« Vous allez bien ? » Cassie releva les yeux vers l’homme qui s’était accroupit auprès d’elle. Elle plissait même le regard pour essayer de distinguer qui il était mais ce fut impossible. Elle articula faiblement en guise de réponse, d’une voix qu’elle ne reconnaissait pas. « Je … J’en sais rien … » Elle avait voulu dissimuler sa blessure, elle refusait qu’on lui apporte la moindre aide mais dans ce cas-là, elle pouvait perdre connaissance d’une minute à l’autre, surtout que le sang se propageait sur sa tenue de Miss Marvel, ce qui ne devait sûrement pas passer inaperçu. De plus, Cassie n’avait plus la force de rien, ni de se lever, et à peine de parler ; elle luttait toujours pour garder les yeux ouverts bien que sa vue ne soit brouillée. Se doutant qu’il avait dû remarquer sa blessure, elle répondit d’une voix plus claire. « J’ai mal. » Alors, c'était ça être gravement blessée ? Il faut dire que rares humains se trouvaient une fois dans leur vie dans la situation dans laquelle Cassie était actuellement. Et, auparavant, lorsqu'elle avait commencé à enrôler le costume de Captain Awesome, elle n'avait pas trop besoin de se soucier de ce genre de dommages puisqu'elle avait Carol pour veiller sur elle. En soit, aucun accident de ce genre ne lui était réellement arrivé, mais maintenant ... elle goutait à une belle souffrance, il était clair qu'elle n'était encore qu'à ses débuts. Elle s'était quelque peu surestimée, et aurait sans doute dû établir un plan avant de passer à l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS   Dim 26 Avr - 22:59

the first avenger

Cassie Shevington & Steven Grant Rogers


« You're not alone anymore. »
Steven Grant Rogers avait donc stoppé le règlement de comptes entre plusieurs membres d'un gang et une jeune femme qui voulait elle aussi stoppé une marchandise entre criminels. Il se disait dans sa tête qu'il était arrivé au bon moment pour sauver la femme qui était dans un sale état il serait arrivé une minute après la bagarre, les choses aurait du peu être se passé autrement mais ce qui est fait est fait. Steven regardait le femme blessé, il sentait qu'elle avait mal, très mal... Mais Steve était quelqu'un de bien, il était prêt à tout pour sauver une soldate surtout dans les pires moments. Jamais il ne laisserait une personne au sol surtout quand celle-ci avait voulu protéger les gens de la ville de New-York ce qu'il respectait beaucoup chez les autres humains aux capacités extraordinaire. Après lui avoir dit "Vous aller bien ?" La jeune femme lui répondais-je ... « J'en sais rien ... » Steven la regardait d'un air pensif avant qu'elle lui ajoute « J'ai mal. » Il accrochait donc sont bouclier sur le dos avant de lui proposer sont aide avec envie.

Vous avez besoin d'aide ? Je vois que vous saignez, vous pouvez me laisser voir la blessure ?

Steven était un soldat il avait connu les plus grosses guerre du monde, donc il savait sans doute comment soigner une blessure vu que lui même en avait reçu pleins de blessures durant les batailles et la guerre d'Hydra. Il regardait la femme souffrir, il voulait donc à tout pris lui venir en aide lui qui était si Loyal et si dévoué à porter l'aide à son prochain. Même si je ne savais pas encore qui était la femme masquée, j'avais juste un pressentiment que c'était quelqu'un de bien et de loyal. Après quelques minutes, un homme (bandit) ce relève et essayait de prendre une arme pour nous tirer dessus, il prenait donc son bouclier et protégeais la femme et lui-même sous le bouclier avant de voir le bandit arrêté de tirer pour cause de non munition. C'était le bon moment il ce dirigeais donc vite en courant vers celui-ci et lui inflige une correction en corps-à-corps. Il revenait ensuite vers la blessé pour prendre des nouvelles.

Même si on ne se connaît pas, vous pouvez me faire confiance même si c'est pour quelques minutes.

Il recevait ensuite un appel du Shield plus précisément de Fury qui voulait savoir la situation actuel de l'événement de ce soir. Il lui répondait que tout allait bien que c'était réglé et qu'il avait trouvé un jeune femme blessé alors qu'elle essayait de stopper la vente entre gangs. Steven Rogers reviendrait et ferait le rapport une fois avoir pris soin de le femme blessé. Steven attendait donc le feu vert de la femme pour la soigner. Il la regardait dans les yeux et ressentait la souffrance de celle-ci... Il espérait qu'elle était pas une personne qui ce braque vite quand quelqu'un lui proposais de l'aide.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS   Ven 1 Mai - 18:43


The First Avenger


Steven S. Rogers & Cassie Shevington

Si c’était Carol qui se tenait devant elle, il était clair qu’elle lui ferait la morale. Plonger tête baissée dans une histoire de gangs avait été totalement stupide. Cassie s’en rendait compte, mais bien trop tard. Elle aurait pu y passer, cependant le destin en décida autrement. Si en plus elle était au courant de la personne qui l’avait sauvée … Sauf que pour le moment, au bord de l’évanouissement, Cassie ne distinguait pratiquement plus rien, sa vue était brouillée et à peine arrivait-elle à entendre ce qui se passait autour d’elle. Elle compressait toujours sa plaie de sa main déjà imprégnée de son propre sang. Plissant les yeux, elle essayait toujours de déchiffrer le visage qui s’était présenté à elle après l’avoir sortie des griffes des hommes du gang.

« Vous avez besoin d'aide ? Je vois que vous saignez, vous pouvez me laisser voir la blessure ? » Se mordant la lèvre inférieure, elle hésita un bref instant. Oui, Cassie était bel et bien de ces personnes qui n’en faisaient qu’à leur tête et qui pensait pouvoir tout gérer seules. Malgré le flou qu’elle apercevait, elle distingua quelque chose bouger derrière la personne qui souhaitait l’aider. « D-Derrière vous … » Par la suite, elle n’en revint pas. Cassie prit conscience de la personne qui était venue à son secours. Car l’homme ressortit son bouclier qui les protégea tous les deux d’un bandit – qui n’avait décidément pas eu assez de coups – armé qui leur tirait dessus. Plissant à nouveau les yeux, elle observa Captain America – le grand, le magnifique, son héros de tous les temps – s’élancer vers le bandit et … bon, ça restait flou, mais disons que le vilain s’en était pris plein la gueule.

Il revint ensuite vers elle. « Même si on ne se connaît pas, vous pouvez me faire confiance même si c'est pour quelques minutes. » Elle resta un moment béat, la bouche entrouverte. Il sembla recevoir un appel, sûrement de ses supérieurs. Alors qu’il répondait, Cassie, cachée sous son costume, tenta de se relever. Prenant appui avec sa main sur le sol, elle réussit à se soulever jusqu’à se mettre debout mais elle n’avait décidément pas la force de tenir sur ses deux jambes. Resserrant l’étreinte de son autre main sur sa blessure, elle releva à nouveau la tête vers le Captain. « Je crois que … je vais accepter votre aide, Captain … Je ne peux pas marcher et … Je suis certaine que si je reste dans cet état, j’y passerais. »
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS   

Revenir en haut Aller en bas
 
the first avenger. | FT. STEVEN S. ROGERS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steven ''Steve'' Rogers [Captain America]
» Steven G. Rogers - Le carnet
» Salaire minimum: Ce que Steven Benoit ne pourra jamais comprendre
» Steven Benoit affirme que le président traine la patte
» Qui est Steven Benoit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: