AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 █ Bloody tatoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: █ Bloody tatoo   Jeu 23 Avr - 13:56



Ft Anastasia Sergueïvitch"Sorry not sorry, I've failed my mission." → •


• Deadpool• Narratrice

« J'ai envie de me tirer une balle. Du genre...maintenant. »

« - Arrêtes de te plaindre, tu aurais pu avoir largement pire comme contrat. C'est vrai, il fait beau, il fait chaud...Les oiseaux chantent...Non non, c'est...très bien. »

« Et dans la catégorie "Narratrice la moins convaincue de ses propres paroles", on applaudit l'autre abrutie ! »

« - D'un, je t'emmerdes bien profond. Et deuxièmement, j'essaye de trouver des bons côtés à notre présence ici alors la ferme. »

L'autre décidant enfin de la fermer pour aller baver sur on-ne-sais-qui sur Tumblr, râler sur Facebook ou faire tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi mais après tout, ce n'était pas comme si j'en avais quelque chose à faire. Toujours est-il que "planqué" dans un fourré, je me retenais difficilement de ne pas saisir l'un de mes flingues bien-aimés pour m'enfoncer le canon dans la bouche et me tirer une balle, mort d'ennui.

« Quel con... »

« Plaît-il ? »

« Tu pourrais te bouger le cul pour remplir ton contrat le plus vite possible, histoire que l'on se casse d'ici le plus rapidement possible mais NON, Monsieur est bien trop occupé à bouffer ses PUTAINS de TACOS !! Remarques...Fais ce que tu veux, je m'en fous donc adieu. »

En entendant l'autre narratrice décider de la fermer, je ne retins pas un grand "ENFIN !" de satisfaction à l'idée d'être enfin libéré de ses répliques en sommes toutes merdiques. Et avoir encore du tacos dans la bouche - tacos qui alla se perdre dans les fourrés - ou encore surprendre les éventuels passants à côté de mon buisson n'étaient que de maigres détails. Toujours est-il que l'autre abrutie de narratrice avait raison: j'avais un contrat à remplir moi, au lieu de rester planqué à me morfondre en mangeant mes tacos, aussi vénérés soit-ils tous. Aussi sautais-je hors de mes fourrés, faisant sursauter une vieille dame et son chihuahua (dans lequel je shootais presque sans faire exprès). Mauvais réflexe, je supportais pas ces bestioles. Bref, exécuter contrat. Tout de suite.

Enfin d'abord, j'avais quelque chose à faire. Non pas aller braquer le vendeur de tacos le plus proche, mais retrouver ma cible. Or, et c'était là l'une des raisons principales de mon envie profonde de me tirer une balle en pleine tête, il s'avérait que Central Park était envahi. Comme d'habitude pourrait-on dire, à la différence près qu'aujourd'hui semblaient s'être réunis plusieurs exposants de divers petites entreprises de la ville. Pourquoi ?Qu'est-ce que j'en savais moi ?Je faisais pas partie de la mairie moi !

« A vrai dire, la mairie de la ville a eu cette idée pour rapprocher les petits commerces des habitants, leur permettre de découvrir le savoir-faire parfois méconnu des diverses petites entreprises de la ville. Et si tu n'étais pas si aveugle, tu aurais déjà vu que ton contrat - l'ex-petit ami violent d'une livreuse de pizzas que tu as accepté de buter contre pizzas gratuites pendant un ans - est installé à la chaise du "stand" de tatouages cinq cent mètres plus loin. »

Tiens, l'Autre était revenue: non pas Hulk voyons, sinon j'aurais déjà terminé aplati comme une crèpe rouge et noire sur le sol - mais ma narratrice. Pas si inutile finalement. Bon. Foncer dans le tas et dégommer le contrat ou attendre encore un peu pour le buter dans un coin discret. Naaaaaan, j'en avais marre d'attendre. Dégainer, viser, la tête du contrat qui s'ornait d'un magnifique trou sanglant. Prendre un selfie, les doigts en signe de victoire, en montrant bien la tête de ma nouvelle victime en guise de preuve pour la commanditaire.

« Toutes mes excuses Mademoiselle, je peux vous offrir un tacos en guise de dédommagement ?Parce qu'en fait, j'ai encore la dalle donc ça m'arrangerait que vous disiez non, histoire que j'ai pas a payé pour deux. Même si je ne paye jamais mes tacos bien-aimés. »

« Crevard... », entendis-je vaguement ma narratrice lâcher en tendant - sans y arriver - d'être discrète tandis que je regardais d'un air très intéressé la cervelle de mon dernier contrat s'étaler par terre.

HJ △ RAS

© 2981 12289 0


Dernière édition par Wade W. Wilson le Jeu 7 Mai - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: █ Bloody tatoo   Sam 25 Avr - 21:45


A sad looking tattoo on a corpse
Wade & Anastasia


C'était la gorge serrée et le cœur battant bien fort sous l'effet de l'anticipation qu'Anastasia s'était préparée ce matin-là. Elle s'était rapidement habillée, passant sa plus belle robe – car oui, même si elle tentait de percer dans un milieu particulièrement masculin, elle restait coquette malgré tout – l'ajustant au niveau de la taille en y posant une ceinture de couleur noire. Puis elle avait soigneusement coiffé sa longue chevelure rousse, en faisant une natte épaisse afin de ne pas être gênée durant sa journée de travail. Elle s'était longuement contemplée dans le miroir, s'inspectant sous toutes les coutures. Elle devait être présentable mais plus que cela encore ; elle devait plaire à la future clientèle. Il était toujours plus facile de laisser une personne se faire tatouer par vous si vous étiez quelqu'un qui lui plaisait. Et cela, la jeune tatoueuse en avait bien conscience. C'était pour cela qu'elle avait bien l'intention de mettre toutes les chances de son côté. Une fois que son apparence lui sembla convenable, elle se saisit d'un gilet qu'elle enfila rapidement et glissa ses pieds dans ses souliers vernis. Elle était fin prête pour sortir. Faisant bien attention à ne pas oublier ses clefs à l'intérieur, ni même son petit sac à main, elle ne tarda pas à quitter son petit appartement, marchant d'un pas énergique dans les rues de New-York, un air à la fois réjouis mais aussi tendu sur les traits doux de son visage. Aujourd'hui était une belle journée. Une journée parfaite pour réunir les commerçants de New-York dans Central Park afin que ceux-ci puissent afficher leur savoir-faire aux yeux de tous. Et c'était aujourd'hui que la russe allait tatouer la peau d'un client pour la première fois. Elle s'était déjà entraînée sur la peau des quelques collègues qui avaient accepté de lui servir de cobaye. Elle était douée, elle le savait. Cependant il y avait toujours cette nervosité qui l'habitait, cette nervosité qui l'habitait à chacune de ses premières fois importantes. Son premier tatouage, son premier client. C'était le début de sa carrière qui se jouait aujourd'hui, il était donc normal qu'elle soit quelque peu nerveuse.

La rouquine arriva au moment où son patron et ses collègues étaient en train de disposer les œuvres de tous les tatoueurs – et de leur tatoueuse, elle était la seule fille de l'équipe – sur leur stand, bien en avant afin que les passants puissent admirer leurs dessins. Tous la saluèrent avec un sourire lorsqu'ils la virent arriver et elle en fit de même, posant ses affaires personnelles dans un coin et se mettant tout de suite au travail. Elle n'avait beau avoir que le statut d'apprentie pour le moment, cela ne voulait pas dire qu'elle travaillait moins que les autres. Elle aida Josh' – un grand de presque deux mètres avec toutes les parties visibles de son corps tatouées – à installer les machines de tatouage, à les désinfecter et à s'assurer que les réglages étaient les bons. Une fois qu'ils furent sûrs que tout était en ordre, la jeune fille s'approcha en suite d'Arty – de son véritable prénom Arthur, qui était, lui, percé d'un peu partout – qui était en train de trier les dessins des différents tatoueurs pour faire des catégories bien précises. Chacun avait son style dans leur petit groupe, il était donc important que les potentiels clients les identifient par rapport à ça et à leur envie de dessin. Ana lui prêta main forte ; il y avait plus d'une centaine de dessins encore à trier, sans compter ceux qui étaient déjà exposés. Et les clients n'allaient pas tarder à affluer, il fallait donc faire vite. En moins d'une heure, tout fut ordonné, pour le plus grand bonheur d'Arty qui avait horreur de faire cela. Il remercia la jeune fille pour son aide et se dirigea ensuite vers la bouteille thermos, remplissant deux gobelets en plastique de café bien chaud. Il en tendit un à la russe, qui l'accepta en le remerciant d'un sourire. Elle n'eut même pas le temps de finir sa boisson ; déjà les premiers intéressés s'arrêtaient à leur stand, les interrogeant sur leur travail. Anastasia n'eut pas l'occasion de tatouer immédiatement, ce qui la déçut quelque peu, mais elle savait se montrer patiente quand il le fallait. Et sa patience fut enfin récompensée aux alentours de deux heure de l'après-midi.

Un jeune homme, entre vingt-cinq et trente ans, sembla fort intéressé par les croquis de la demoiselle, allant même jusqu'à lui poser de nombreuses questions sur son travail, son parcours professionnel. Jouant la carte de l'honnêteté, elle lui avoua qu'elle n'avait jamais véritablement tatoué de clients, que ses collègues avaient accepté de lui servir de sujets tests. Qu'il serait son premier vrai client s'il le voulait. Cela le fit sourire et il accepta de se laisser tatouer. Sa patience et son honnêteté avaient payé, enfin ! Un large sourire étirant ses lèvres roses, Ana prépara tout le nécessaire afin d'immortaliser le motif que le jeune homme désirait – un symbole tribal assez basique, rien de bien compliqué en soi – et ne tarda pas à s'attaquer à la peau de l'homme. Les traits s'étirèrent sans le moindre mal sur la peau de son premier client, les courbes se formant avec une certaine harmonie. En moins de deux heures, le tatouage fut achevé et alors que le client s'apprêtait à payer, quelque chose d'affreux se produisit. Un coup de feu brisa la sérénité de Central Park, faisant tressaillir la jeune mutante. Le corps de son client s'effondra à ses pieds alors qu'un orifice sombre était apparu sur son front. Sous le choc, la jeune Sergueïvitch ne sembla pas se rendre compte du sang qui avait éclaboussé sa peau pâle et sa robe, elle ne sembla pas voir les bouts de cervelle qui éclatèrent sur le pavé. Elle ouvrit la bouche, certainement pour crier, mais aucun son n'en sortit, le choc lui ôtant tous ses moyens. Elle tenta de respirer mais ses poumons ne le lui permettaient pas, se contractant sous l'effet de la panique.
« Toutes mes excuses Mademoiselle, je peux vous offrir un tacos en guise de dédommagement ? Parce qu'en fait, j'ai encore la dalle donc ça m'arrangerait que vous disiez non, histoire que j'ai pas payé pour deux. Même si je ne paye jamais mes tacos bien-aimés. »
Lentement, très lentement, Anastasia releva les yeux, lâchant le cadavre de son premier client du regard, pour tomber nez-à-nez avec un individu masqué de rouge. Imposant, surprenant. Malsain surtout. Dans sa main, il tenait une arme et en avait plusieurs autres accrochées aux diverses ceintures qu'il portait. La rouquine sentait ses jambes trembler alors que, parmi la panique générale, les cris des uns et des autres, quelqu'un l'appelait. Josh', très probablement. Elle recula d'un pas, sentant quelque chose de mou s'étaler sous sa semelle, son ventre se tordit. Elle baissa les yeux, ses chaussures baignaient dans une marre de sang, des morceaux de cervelle les entourant … Elle avait très probablement marché sur l'un de ses morceaux. Son ventre se tordit douloureusement et elle eut tout juste le temps de tourner la tête vers la droite, se penchant légèrement. Elle vida le contenu de son estomac sur le pavé.
« Сволочь »
Sous le choc, la jeune tatoueuse en avait complètement oublié son anglais, utilisant à présent la langue qui l'avait bercé toute son enfance. D'un revers de main et l'air dégoûté, elle s'essuya le coin de la bouche, le visage pâle. Elle releva les yeux, tremblant comme une feuille, quelque peu effrayée par l'homme en rouge. Mais elle n'allait pas se laisser faire, elle n'allait pas céder face à la peur. Elle était plus forte que cela. Bombant la poitrine et jetant ses épaules vers l'arrière, la demoiselle jeta un regard dur, bien qu'hésitant, au tueur.
« Иди на хуй »
Non, elle ne voulait pas de ses tacos. Elle ne voulait pas le moindre dédommagement de la part d'un tel homme. Elle voulait lui faire mordre la poussière, elle voulait détruire tout ce qu'il était … Il venait, après tout, de tuer un être humain qui ne semblait pas mériter un tel sort. Qui était son premier réel client en plus de cela. Alors la demoiselle était dans son bon droit de ressentir de la colère. Cependant elle était bien incapable de l'exprimer, prise au dépourvu et les pieds baignant dans une marre de sang.
AVENGEDINCHAINS


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: █ Bloody tatoo   Mer 3 Juin - 14:52



Ft Anastasia Sergueïvitch"Sorry not sorry, I've failed my mission." → •


• Deadpool• Narratrice

Wow...Oulà, c'était moi ou la température venait de baisser brusquement ?Il faisait pourtant toujours aussi beau, les oiseaux chantaient et je pouvais presque imaginer voir l'autre gourde de Blanche-Fess...Neige, l'autre gourde de Blanche-Neige (Note à moi-même: ne plus autant regarder autant de porno, ça me tordait vraiment l'esprit, ou du moins encore plus que ce dernier ne l'était déjà.) chantonner ici et là en appelant les oiseaux à elle comme une énorme hippie shootée à l'herbe. Que ce soit de l'herbe ou autre chose, je voulais bien l'adresse de son fournisseur, j'étais persuadé que ça devait être des plus excellents. Mais pour en revenir à la situation, celle-ci tournait très rapidement à l'orage. Car non seulement l'ambiance se trouvait irrémédiablement pourrie par le fait que tout le monde hurlait et courrait de partout tels des cafards dérangés dans leur tranquillité, mais je n'avais plus de tacos. Et l'Autre qui me hurlait dessus, et ultra fort en plus. Vie de merde.

« ÇA T'AURAIS DÉRANGÉ D'ATTENDRE QU'IL SOIT PARTI AVANT DE LE BUTER ESPÈCE D'ABRUTI !HISTOIRE DE NE PAS TRAUMATISER LA POPULATION ! »

« Rooh ça va, j'avais la flemme d'attendre. Et puis comme ça, c'est fait, il est crevé alors retourne donc, je sais pas moi, bouffer du cassoulet veux-tu bien ! »

L'autre abrutie continua à me hurler dessus mais je l'ignorais, préférant accorder toute mon attention à la jeune femme qui dans un soudain et profond élan artistique venait d'ajouter le contenu de son estomac au liquide vermeil s'étalant par terre avant de baragouiner en langue étrangère. Et vue le ton employé, ça ne devait pas vraiment être des mots d'amour ou une invitation à aller déplacer les meubles chez elle.

« Je confirme, elle vient présentement de te traiter de connard et t'as également suggérer d'aller te faire foutre. Et je suis bien d'accord avec elle. »

« ... »

« Je retourne bouffer mon cassoulet c'est ça ?Ok j'y vais. »

« Et étouffes-toi avec... », pensais-je, tout en me demandant pourquoi le monde était si cruel avec moi. Le seul avantage ?Je n'avais pas à payer des tacos pour deux !Enfin une bonne nouvelle dans cette journée. Ça et l'argent - voir plus - que j'allais recevoir pour avoir réduit la tête de ce pauvre type à l'état de sauce tomate. Pimentée si possible, comme la sauce pimentée utilisée dans la préparation de merveilleux et délicats tacos. Est-ce que j'avais la dalle ?A mort, j'avais hâte de pouvoir retourner dévaliser le vendeur de tacos - mon préféré bien évidemment - le plus proche pour fêter la fin de ce contrat. Le respect de la tradition pourrait-on dire. Bref, j'avais actuellement d'autres préoccupations.

« Sérieusement, il n'y a que moi qui trouve ça cool ?Ou c'est encore une affaire qui va faire couler beaucoup d'encre ? ... Encre...Tatouage...C'est drôle non ?Vous avez rendu votre humour aussi ? »

Quel monde cruel...Monde cruel ET de merde, la précision étant importante devant la non-reconnaissance à sa juste valeur par l'immense bande de coincés - incluant super-héros, super-vilains et autres individus dotés ou non d'un quelconque pouvoir - dont j'avais le malheur d'être entouré, et ce à mon plus grand regret. J'entendis vaguement l'autre narratrice de mes deux qualifier mon humour de tout à fait merdique, préférant l'ignorer pour faire un joli dessin sur l'une des feuilles blanches du carnet abandonné dans un coin du stand tout en squattant le tabouret de la demoiselle qui le gérait. Une fois mon oeuvre achevée - me montrant avec une pose de pin-up, les yeux et la bouche en coeur pendant qu'un autre petit dessin représentait mon contrat avec la tête en train d'exploser - j'essuyais une larme d'émotion devant un tel talent pour le dessin. C'était tellement beau, je m'émouvais moi-même parfois.

« - Tadaa, admirez le chef d'oeuvre jeune demoiselle à l'humour étalé par terre comme la cervelle de ce type ! »

Je lui adressais un clin d'oeil en lui plaquant le dessin à quelques centimètres du visage, espérant ainsi la dérider un peu car pour le moment, son regard orageux et mortellement glacial me donnait plutôt l'impression qu'elle allait m'envoyer un coup de pied dans les parties pour les faire remonter jusqu'à ma gorge avant de les arracher pour en faire des castagnettes qu'elle allait ensuite me faire bouffer entre deux tranches de tortillas arrosées de sauce piquante.

« - Pourquoi cet air si sérieux ? Il faut mettre un petit sourire sur ce visage voyons ! »

Quoi, c'était une réplique du Joker ça, et donc de la concurrence ?Rooh ça va, c'est pas comme si DC Comics allait m'envoyer ses avocats au cul juste pour une pauvre réplique de rien du tout, aussi classe soit-elle.

« Ça vous rassure si je dis qu'il méritait d'avoir la tête réduite en sauce tomate ? »

HJ △ RAS

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: █ Bloody tatoo   

Revenir en haut Aller en bas
 
█ Bloody tatoo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bloody London
» Bloody Mary
» Sunday Bloody Sunday [RPG]
» great, we're all bloody inspired + bones
» [Nuzlocke] Pokemon Bloody Platinum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: