AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 une citoyenne pas si citoyenne que ça † MEI&LAURA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: une citoyenne pas si citoyenne que ça † MEI&LAURA   Ven 24 Avr - 16:44


mei Ҩ laura
une citoyenne pas si citoyenne que ça


Manhattan, 18h40.
Je sors du restaurant par la porte privée. Habillée de mon armure principale, je parcours les rues de New-York. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais j’ai senti comme une présence... Malfaisante. J’ai donc décidé de sortir plus tôt que d’habitude et de vérifier si tout se passe bien. Ce ne peut être que mon imagination. Mais l’odeur se fait de plus en plus forte. Elle doit s’étendre jusqu’au Bronx. Je n’aime pas ça. Le Bronx n’est pas réputé positivement. Mieux vaut ne pas y traîner la nuit. Les gangs, les prostituées, ou encore les mutants qui ne veulent que du mal aux passants. Honnêtement, je n’ai rien contre eux. Je ne les tue même pas. Mais plus j’en stoppe, plus j’ai l’impression qu’ils sont tous pareils. La domination du monde, et toutes ces conneries. Ça m’exaspère. Cependant, je pense pas que cette présence malfaisante appartienne à un mutant. Parfois, les humains sont autant plus monstrueux. On n’sait pas, on n’sait pas ce qui peut se passer dans la tête des gens. Certains dérapent si vite qu’on ne peut plus rien faire pour eux. Et j’ai comme l’impression que ça va être le cas. Peu de personnes sont ici. Quelques dames âgées riant entre elles, si innocemment. Un groupe d’amis veillant à la tranquillité des autres gens...

Le Bronx, 19h03.
Quelques personnes me regardent bizarrement. Je leur souris amicalement tout en continuant mon chemin. Plus j’avance, plus le ciel s’assombrit. Le vent glacial me fait frissonner. Je m’arrête un instant, lève la tête vers le ciel étoilé et le contemple. Je suis seule. C’est le silence total. J’aime ça. Ça change tellement de d’habitude. Ça me procure une certaine sécurité ; je n’entends plus les cris et les pleurs des enfants, leurs parents qui les appellent avec désespoir, puis les passants qui râlent de tout ce bruit... Alors que New-York est en quelque sorte le bruit. Les coins comme Manhattan où pas mal de gens passent sont bruyants, quand les gens entendent les autres parler fort, ça les entraîne. Ici, le Bronx, c’est calme. Étrangement calme. Vous avez environ 50% de chance de mourir ici. Les new-yorkais sont pires que paranoïaques. Ils ne pourraient sortir sans arme. Vous êtes embauché et votre patron vous tend la main : vous échouez il vous poignarde avec l’autre main. Les gens ne font plus attention à la valeur de la vie. Ils ne prennent pas ça au sérieux. Ou alors, c’est moi qui prends ça trop sérieusement. Je soupire et me remets à marcher. Je me demande si un jour ce monde connaîtra la paix. En tout cas, on en est bien loin.

Le Bronx, 19h21.
Encore dans mes pensées. Je sens quelque chose cogner contre mon épaule. Je me reprends. « D-Désolée. Je n’ai pas fait attention. Sincèrement désolée, hum... Mademoiselle ? » Oui, oui, c’était bien une jeune femme. Je me recule et m’incline vaguement avant de relever la tête. J’affiche un petit sourire convaincant et me permets de l’observer vite fait. Jeune, oui. A moins que cette petite vieille utilise une super crème anti-rides, évidemment... Enfin. Elle est brune ; légèrement plus grande que moi. En regardant son visage, elle doit avoir à peu près mon âge. Et soyons honnête, c’est une jolie demoiselle. La présence malfaisante, j’ai encore l’impression de la sentir. Et j’ai parlé de cette inconnue que j’ai involontairement bousculée, c’est qu’elle m’a l’air suspecte. Pourtant, je ne vois... Qu’une simple citoyenne. Mmh, oui. Une simple citoyenne. Elle n’a rien à voir avec tout ça, je pense. Enfin, on ne sait jamais... Oh, et puis, hein ! Sa réaction n’a pas l’air négative, c’est déjà ça. Je regarde ses lèvres bouger et écoute sa réponse. Elle me demande ce que je fais habillée comme ça. Je souris à nouveau. « Oh, rien d’extraordinaire. On peut dire que je... Vérifie comment se porte New-York. »



Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: une citoyenne pas si citoyenne que ça † MEI&LAURA   Dim 26 Avr - 18:05

Une citoyenne
pas si citoyenne que ça
Laura & Mei



Brooklyn 18h30
Je regardais le ciel. J'étais dans le balcon du premier étage donnant sur le magnifique jardin de l'institut. Repensant à mes événements passés. Je n'aurai jamais imaginé rencontré mon amie qui ma tant appris et surtout m'aidé à trouver ce travail et avoir de nouveau un but dans la vie. Car oui je ne fais pas que donner des cours, je suis une superhéros. Je protège mes frère et soeur , les humains du mal qui règne dans cette ville. Voici, le but de mon existence à présent. Je sais que je suis très douée, mais je n'excluais pas la possibilité de tomber sur plus fort que moi , donc de temps en temps je m'entraîne pour garder la forme. En combattant des gangs ou alors des petits voyous ringards histoire de garder le rythme. Je prends une grande respiration et souffle. Bien entendu, je ne suis pas totalement tiré d'affaire . Larme X me recherche toujours. Ma famille est en sécurité et grâce à mon mentor, j'ai appris de nouveau tour et croyez moi même avec mes pouvoirs, elle m'a vaincu, c'est pour dire que je la respecte énormément. Je souris à cette idée. Puis je retourne à l'intérieur où je salue quelques élèves. Je prends ma veste et dis au Professeur que je me rends au Bronx. Il me dit de faire attention , je lui promis de le faire. C'est ainsi que je mis en route pour le Bronx.

Le Bronx 19h04
Le ciel commençait à assombrir à mesure que je marche direction le quartier le plus dangereux de cette ville. Quelques personnes me regardaient avec un regard qui voulait dire autre chose qu'un simple regard. Je ne leur prête aucune intention. Cette époque est révolue pour moi. Grâce à cela, j'aime les filles et les hommes, mais je ne ferai plus comme auparavant. Le vent chatouille mes joues et s'amuse avec quelque mèche rebelle de mes cheveux. Je ressers un peu le col de ma veste. Je regarde à nouveau le ciel, me demandant ce que devienne ma famille. Il fait drôlement silencieux ici. Ils sont morts ? Moi qui voulais de l'action ce soir, c'est peut-être raté. Mais non ya bien moyen de s'amuser puis faire de l'exercice. Je ferme les yeux et me concentre pour peut-être entendre un bruit qui me guidera vers un lieu où je peux me défouler. Seulement voilà que rien. Le silence total. C'est louche ce silence pour moi.

Le Bronx 19h22
Cela fait plus plusieurs minutes que je marche dans ce quartier sombre à la recherche d'un méchant à m'amuser avec ou des voyous pour leur donner une bonne leçon. Étrangement personne n'est là ce soir. Pourtant, les méchants ne prennent jamais de congé que je sache. Soudain je sens une personne me heurter légèrement l'épaule. Je tourne le regard vers la personne. C'elle-ci s'excuse et s'incline devant moi. "Ce n'est pas grave, cela arrive parfois" Lui dis-je. Elle releva le regard et je remarque qu'elle essaye de me détailler. Je ne disais rien, je faisais de même aussi. Elle était assez jolie comme jeune fille. Une jeune fille qui porte une drôle d'armure sur elle, c'est suspect cela. Enfin, je ne peux rien affirmer du tout puisque peut-être qu'elle aime faire du Cosplay et qu'elle sait peut-être perdu en chemin. Je me suis ainsi permis de lui poser la question sur sa tenue. Sa réponse était un peu étrange et suspecte, on n'était pas dans un jeu de rôles ici , c'était la réalité ma petite et si le voyou t'attrape, il te mange toute cru.
" Intéressant comme programme, veut tu que je vérifie avec toi, comment se porte la ville qui ne dort jamais. Car c'est un peu dangereux par ici tu sais"


Revenir en haut Aller en bas
 
une citoyenne pas si citoyenne que ça † MEI&LAURA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une citoyenne pas si citoyenne que ça † MEI&LAURA
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» [Justice]Loi sur le Pacte Civil d'Union Citoyenne
» Kushina Sand, devenue Storm - Citoyenne
» Idhun, trilogie fantasy de Laura Gallego Garcia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: