AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 Every time I close my eyes it's like a dark paradise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: Every time I close my eyes it's like a dark paradise   Jeu 30 Avr - 0:40

Every time I close my eyes it's like a dark paradise
Selene Gallio ∞ Laurie Collins
« Il est temps d'y aller. La Reine Noire vous attend pour diner et elle n'admettra aucun retard. » Le peigne fin quitta les doigts malingres de l'artiste pour se poser délicatement sur le bureau. Laurie admira le chignon sculpté tout à fait ravissant que la demoiselle venait d'ériger sur son crâne en quelques mouvements. C'était impressionnant de la voir à l’œuvre mais l'attention de la mutante avait été requise pour tout autre chose...
C'était la première fois qu'elle croisait la jeune fille qui l'avait si joliment coiffée mais elle était en tout point semblable aux autres sbires de son hôte. Jusque là, la blonde n'avait pas eu le loisir de les contempler. Enfermée dans sa cage dorée, ils ne faisaient que des allers-retours dans sa chambre pour lui apporter le repas. Pourtant certains détails ne purent lui échapper, à commencer par ce timbre monocorde et inanimé dont ils usaient systématiquement quand, ce qui était rare, ils lui adressaient la parole. Tout comme leurs gestes mécaniques, sans une once de maladresse, toujours parfaitement calculés pour être savamment efficaces.  Mais surtout, ce qui avait le plus frappé la petite blonde, c'était leurs grands yeux vides de toutes émotions, comme privés de l'étincelle de vie.   
Des robots ! Tous autant qu'ils sont, elle aurait pu le parier ! Son esprit scientifique avait poussé Laurie à s’essayer à quelques expériences envers ces cobayes improvisés qui captivaient son intérêt. Elle ne manquait plus aucune de leur visite et tentait chaque fois de les soumettre à l'émanation de ses phéromones, à leur imposer une émotion ; rien qu'une seule, pour lui prouver qu'elle avait tord. Aucune ne marcha et chaque employé de Selene resta de marbre face à ses capacités. Si ses souvenirs étaient bons, Kevin lui avait confié que sa mécène était une magnat des affaires, ayant entre autre investit dans la haute technologie. Sa théorie se tenait.

Mais point de câbles ni de circuits imprimés, ceux qu'elle avait croisé était  tout autant fait de tissus, de sang, de lymphes et d'os qu'elle l'était. Ils étaient juste sous l'emprise psychique de la grande prêtresse. Tenu en laisse par un lien si puissant que les dons de Laurie n'avaient su le briser. La blonde ne connaissait pas encore la chance qu'elle avait d'avoir conservé son libre arbitre. Elle se contentait de trouver bien étrange de s'être vue confinée dans cette chambre spacieuse où elle disposait même d'un petit salon et d'une bibliothèque bien fournie mais dont la porte restait presque éternellement close. Trop fatiguée par le sort qui l'avait fait sortir des limbes, Selene n'était venue à sa rencontre qu'une seule fois et c'était à nouveau pour lui porter secours. Rendue folle et dans un état frôlant la catatonie après l'éveil des souvenirs de l'au delà, l'externelle s'était vue contrainte de pénétrer son esprit pour faire disparaître toute trace de son passage chez les morts. Ne lui restait qu'une vague impression de vide à l'évocation des deux dernières années. Son ami Wither lui avait raconté tout ça lors de leur unique entrevue depuis qu'elle avait trouvé refuge dans le manoir. L'admiration qu'il avait pour Selene était transcendante et il ne parlait d'elle qu'en termes élogieux. Pourtant Blondie ne pouvait s'empêcher de s'en méfier, sa beauté froide ne lui inspirait que crainte et respect. Devoir se retrouver ce soir à sa table, n'était pas vraiment pour l'enchanter.

« Je ne me sens pas très bien et je n'ai pas faim... »

Blondie n'eut pas le temps de terminer son argumentaire de malade imaginaire pour échapper au diner, la coiffeuse lui agrippa le poignet avant qu'elle ne puisse ajouter le moindre mot.

« Tu n'as pas dû me comprendre, c'est une obligation, pas une invitation. »

Se défaisant de son contact glacial, Laurie frotta son membre meurtri. C'était une correction qu'elle méritait, elle pouvait parfois se montrer tellement égoïste ! Selene lui avait rendue la vie et s'il n'en était pas de même de sa liberté, ses conditions de détention étaient extrêmement confortables. Elle devait se montrer reconnaissante, redevable et aussi connaître le prix que lui coûterait le prolongement de son existence. Pour cela, elle devait se confronter à la Reine noire, même si l'idée n'avait rien de réjouissante.
La blonde tenta de faire bonne figure, la robe choisie par Selene lui allait à ravir et devait être plus couteuse tout ce que contenait son armoire à vêtements à l'institut Xavier. Elle était élégante, la petite poupée entre les doigts experts de son aînée. La mutante espéra un instant qu'ils dineraient à l'extérieur, il lui brûlait d'impatience de revoir et ressentir l'effervescence New-Yorkaise.

Sans trop tarder, elle quitta l'unique pièce qu'elle avait connu du manoir pour en découvrir les couloirs à la décoration riche, aux toiles de maîtres dont les périodes différentes marquaient la dissension entre les pièces. Quelques vitrines placées ça et là exposaient des objets de temps immémoriaux qu'elle était bien incapable de dater mais qui semblaient pourtant totalement authentique. Si tout ce qu'elle avait vu était vrai, l'influence de son hôte serait trop étendue pour être identifiée.
Les deux demoiselles arrivèrent enfin à la salle à manger, où Selene et Kevin discutaient calmement, en présence de trois autres invités dont elle ignorait tout. S'avançant timidement jusqu'à la place libre, elle attendit que Selene le permit avant de s'y asseoir.

« Merci de me permettre de vous accompagner pour ce diner. Vous souhaitiez me voir ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: Every time I close my eyes it's like a dark paradise   Jeu 30 Avr - 12:29



Every time I close my eyes it's like a dark paradise


 
Selene Gallio & Laurie Collins
 



Selene était assis à cette table depuis une bonne heure maintenant et elle avait déjà reçu 4 invités depuis qu'elle était rentré dans cette salle la première. Elle aimait beaucoup cette salle, il s'agissait après tout de son lieu de réception, l'endroit où elle avait entreposé des choses que l'on pouvait considérer comme rare. Le fait d'avoir ici des objets pour lesquels des personnes seraient prête à tuer l'amuser, surtout parce que ça ne représentait rien pour elle mais elle avait vu la réaction des personnes qui entraient dans cette pièce et elle aimait voir cette réaction, voir dans le syeux des gens la divinité qu'elle était... grâce à de simples babioles.

Mais ses invités d'aujourd'hui étaient des personnes qui étaient déjà habitués à cette décoration, ils étaient tous totalement dévoués à sa cause et prêt à lui donner sa vie. Notamment Kevin Ford qui parlait de Laurie en des termes élogieux... la même Laurie qui vient tout juste d'arriver en compagnie de Marie qui l'a accompagné. Laurie se tient à coté d'une chaise tandis que Marie se déplace à coté de Selene pour faire le récapitulatif de la journée de Laurie à Selene à l'oreille qui ne montre aucune réaction avant de dire à Marie de rester ici et elle parle à Laurie

-  Assieds-toi, Laurie, je t'en prie et n'aie pas peur, tu es ici chez toi. Kevin, allez-donc me cherchez à manger.

Kevin Ford sort alors de la salle pour faire ce que lui avez demandé de faire la Reine Noire tandis que celle-ci se leva également. Laurie lui avait parlé mais elle semblait ne pas écouter la jeune femme, ayant autre chose en tête. On pouvait voir sa magnifique robe qui avait été conçu il y a des milliers d'année, il y avait bien longtemps que l'on ne faisait plus de vêtement comme celle qu'elle possédait, tout était tellement fragile de nos jours et puis, cette robe était d'une grande beauté, épousant parfaitement son corps et son noir pouvait infligeait la peur dans les âmes les plus courageuses. Selene fait donc le tour de la table jusqu'à ce qu'elle se trouve à la place de Laurie, juste derrière elle. Calmement, elle met ses mains sur la tête de Laurie avant de se concentrer pour lui donner une vision

Dans cette vision, on peut voir Laurie dans un autre monde, un monde terrible qui semblait n'être fait que de rouge et de noir, cet endroit ne pouvait pas abriter la vie et pourtant, Laurie s'y tenait et l'on pouvait entendre un grand rire à vous faire froid dans le dos qui fit tomber Laurie dans de la boue rouge... Non, du sang, le sol n'était rien d'autre qu'un océan de sang et Laurie était désormais couverte de sang mais il y avait quelque chose au fond de cette mare... quelque chose de mou et Laurie décida de voir ce que c'était... et il s'agissait d'une tête, la tête de sa mère et à ce moment-là, elle pouvait entendre des hurlements derrière elle tandis que des êtes difformes sans tête marchaient... marchaient vers elle et...

Soudainement, Laurie revient à la réalité et elle peut sentir les mains de Selene sur ses épaules, des mains qui viennent comme pour peser un poids sur les épaules de Laurie, pour lui faire comprendre ses responsabilités et elle ajoute à ce geste

-  Vous êtes en retard, c'est un immense manque de respect.

Sur ces paroles, elle refait le tour de la table calmement pour aller s'asseoir à sa place tandis que Marie restait à coté de sa chaise avant de s'adresser à Laurie encore une fois mais depuis sa chaise cette fois-ci

- Ma chère, c'est toujours un plaisir d’accueillir de nouvelles têtes parmi nous et il est normal de vouloir les découvrir. Quand à votre question ou vos questions, j'y répondrai et vous pourrez manger votre repas mais avant cela, je crois que vous devez des excuses aux personnes présentes à cette table et particulièrement à Marie qui s'est très bien occupée de vous d'après ce que je vois

 
 
CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
 
Every time I close my eyes it's like a dark paradise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Every time I close my eyes it's like a dark paradise
» ✣ EVERY TIME I CLOSE MY EYES, IT'S LIKE A DARK PARADISE.
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» when i close my eyes, it's like a dark paradise ▽ Cassiopée | Terminée
» Come together ▽ 23/05 | 17h20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: