AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   Ven 8 Mai - 15:30





I think we're not that different


Harold T. Osborn & Peter B. Parker


Peu de temps après les événements incluant la mort de Gwen, Harry Osborn avait été habilité à Ravencroft. Cependant dernièrement des rumeurs feraient entendre qu’Osborn Junior était revenu au pouvoir d’Oscorp. Si c’était le cas cela n’avait pas été annoncé officiellement en tout cas. Et cette nouvelle avait intrigué Peter qui était toujours dans la rancune envers son ancien meilleur ami d’enfance. Il fallait dire qu’ils étaient tous les deux responsables du décès de Stacy et Spidey se blâmait lui-même et Harry depuis. C’est une chose qu’il ne se pardonnera jamais et qu’il ne pardonnera non plus à Harry. Ils avaient tous les deux tué Gwen l’un ce fut intentionnel tandis que l’autre n’avait pu la sauver et c’est une chose qui lui avait coûté la vie malheureusement.

Enfonçant ses mains dans ses poches, Peter releva le regard vers la grande bâtisse qui était possible à distinguer depuis l’autre bout de la ville déjà tellement le building était immense, à se demander même s’il était le plus grand parmi tous ceux de Manhattan. Peter n’avait pas réellement pensé à la situation qui se déroulerait si jamais il en venait à vraiment être confronté à Harry. Il ne savait exactement pourquoi il y allait. Il savait très bien qu’au fond de lui demeurait encore une étincelle de vengeance, peut-être était-ce elle qui l’avait poussé à venir à Oscorp ? Il n’en savait rien. D’un côté il y allait pour se rassurer. Se rassurer de quoi ? Que les rumeurs qu’il avait entendues soient en réalité fausses. Il l’espérait en tout cas. Harry était rempli de sombres desseins et le laisser en liberté de la sorte allait créer des ravages. Spider-Man allait encore devoir arrêter le Bouffon Vert si c’était le cas.

Mettre les criminels derrière les barreaux était le job de Spidey, c’était vrai. Mais dans le cas du Bouffon Vert c’était Harry, un ami d’enfance et l’une des seules personnes sur qui il avait réellement pu compter. Dieu qu’il s’était senti mal lorsqu’Harry lui avait quémandé du sang de Spider-Man et qu’autant Peter que l’Homme-Araignée avaient refusé. Il aurait tellement voulu lui porter de l’aide … Il pensait que lui donner ce qu’il demandait ne ferait qu’empirer son état, et non pas aux limites de la mort mais celles de la folie. Cependant Harry était tellement dans l’idée qu’il devait survivre qu’il enfreint règles et lois pour dérober l’héritage de leurs pères respectifs et se l’injecter, comme Peter plus tôt avant de devenir le légendaire Spider-Man. Et comme craignait Peter cela l’a poussé dans la démence, et encore plus que ce qu’il ne pensait.

Une autre pensée lui vint en mémoire. Comment Harry avait-il pu sortir de Ravencroft ? C’était une chose qui l’étonnait vu son état. Peut-être était-il surveillé ou autre chose ? Il arriva bientôt juste en face de la porte d’Oscorp. Un souffle s’échappa de ses lèvres, tandis qu’il se fit nerveux et inquiet. Il allait enfin savoir … Il piétinait alors dans le grand hall en direction de l’accueil où la femme qui se tenait derrière le guichet lui demanda la raison de sa venue ici. Il déclara connaître Harry Osborn depuis longtemps et lui demanda alors s’il se trouvait ici. Ce que redoutait Peter se confirma lorsqu’elle lui dit qu’elle le contacta pour mentionner le nom de Peter Parker à son boss. Spidey ne savait dans quel état était Harry et encore moins la réaction qu’il aura en entendant ce nom qu’il devait sans doute détester mais il était clair qu’il redoutait le pire. Ce qu’il espérait c’était que cette rencontre se passe sans qu’Harry n’ait envie de tuer Peter … ou même l’inverse.


Dernière édition par Peter B. Parker le Sam 16 Mai - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   Ven 8 Mai - 18:39


   
i think we're not that different



   
 L’Institut Ravencroft. Aleksei Sytsevich. Comme prévu, il a vite repris le contrôle d’Oscorp. Même si le Rhino a échoué, il reste plus important : Harry Osborn. Harry Osborn est le plus important, Harry Osborn est la clé de ce plan machiavélique. Harry Osborn ne s’attarde pas sur de simples sentiments, Harry Osborn ne recule devant rien.

Les rumeurs couraient, les gens se méfiaient. Harold tenait à ce que la reprise de son pouvoir au sein d’Oscorp ne s’étale pas partout ; du moins, cela n’a pas été révélé officiellement. Mais malgré le fait qu’Harry était le patron d’Oscorp, un méchant vilain à mauvaise mine, il était avant tout un citoyen de New-York. Plusieurs l’ont reconnu, et ont commencé à propager les rumeurs. La majorité d’entre elles étaient fausses, mais l’idée de base y était. Ces gens, ces gens étaient vraiment pires que les pseudos journalistes. Mais finalement, Harry trouva le bon côté des choses : ces rumeurs devaient déjà captiver l’attention de Spider-Man. L’idée qu’il vienne à lui ne pouvait que l’enjouer. En réalité, il l’avait déjà prévu, presque comme s’il l’attendait depuis toujours. « Pauvres idiots enchaînés à cette terre, courant pour leur vie. Vous n’êtes que des pions et vous n’en avez pas la moindre idée... » Harry regardait par la fenêtre de son bureau les rues de Manhattan. L’innocence de toutes ces personnes l’étonna presque. À cette pensée, il rit doucement. Cependant, ses convulsions revinrent donc il se précipita vers son siège. La malédiction des Osborn, elle était là, elle s’accrochait désespérément à Harry. Celui-ci attendit que ses tremblements s’arrêtent. Ses yeux cessèrent de papillonner. Le sommeil allait s’emparer de son âme. Harry essaya de balayer toutes les pensées de son esprit. Puis...

« Monsieur Osborn, un certain Peter Parker souhaiterait vous voir. »

Harry ouvrit brusquement les yeux. Un rictus se forma sur ses lèvres. Qui aurait cru qu’il serait venu aussi vite ? Little Osborn se redressa et cacha son agitation. C’est d’un calme olympien qu’il répondit : « Il doit connaître le chemin. Autorisez-le à monter. » Harry entendit la demoiselle d’accueil acquiescer et attendit patiemment. Alors défila tout un scénario. Harry, se tournant doucement vers son interlocuteur, saisit discrètement un couteau. Il le cache derrière son dos, saluant poliment Peter. Leur regard se croisent, Harry sourit, Peter est inquiet. Ils se serrent la main, et Harry poignarde son traître d’ami. Peter meurt, Harry gagne, mais au final, qu’est-ce que serait la vie sans Spidey ? Qu’est-ce que quoi ? Harold se racla la gorge. La vie sans Parker serait bien ennuyante, quand on y pensait. Bon alibi pour continuer à tout lui arracher.

Little Osborn se retenait de rire à nouveau et sa main vint à la rencontre d’une bouteille de whisky. Un verre non loin arriva magiquement en la possession d’Harry. Es-tu devenu alcoolique, Harry ? Souffla une piètre pensée. Tu veux oublier ton cher Peter et te montrer à moitié bourré devant lui ? En souffla une autre. Pfeh, on pourrait vite penser que tu n’es qu’un faible. Bordel. Qu’est-ce qui n’allait pas dans sa tête ? Il y avait à peine deux minutes il se sentait si confiant, et là, la nervosité semblait le tenir. Tu es en très mauvais état, Harry. Éprouverais-tu encore des sentiments amicaux envers Spider-Man ? Des sentiments ? Amicaux ? Spider-Man ? Le whisky débordait. Harry se mordit la lèvre inférieure. Impossible, le seul sentiment qu’il était encore capable d’éprouver pour ce traître de Peter, c’était de la haine. Oui, voilà, de la haine, seulement de la haine, qu’il lui cracherait, quitte à vomir ses boyaux, enlever son cœur de cette poitrine afin de lui montrer à quel point il était devenu noir. Un regard sans aucune expression, un sourire vide de toute amitié, une main prête à le tuer. « Entre. » Ce petit mot s’échappa de la bouche d’Harry, qui avait sentit la présence de Peter. Il ne prit même pas la peine de nettoyer l’alcool sur la table. Ni même de se lever. En quelque sorte encore plongé dans ses pensées ;  presque vulnérable. Sa voix était faible, mais assez forte pour être entendue. Les yeux fiévreux d’Harry regardaient la porte de son bureau s’ouvrir petit à petit.
Et l’hôte espéré apparut.
   



   

© Truth.

   
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   Sam 9 Mai - 23:49





I think we're not that different


Harold T. Osborn & Peter B. Parker


« Entre. » Ce ne fut que ce mot froid que Peter entendit de la part d’Harry depuis le tragique accident qui avait coûté la vie de Gwen. Après avoir reçu le signal de son boss, la secrétaire de l’accueil s’était levée pour guider Peter parmi les divers étages d’Oscorp que Peter connaissait déjà tristement bien. Ils passèrent par l’ascenseur tandis que Peter vit la femme se tortiller dans tous les sens au contact du jeune homme, ce qui lui tira un léger sourire en coin, peut-être rassuré qu’il plaise encore aux femmes après tout ce qu’il s’était passé ces derniers mois. Puis les portes se rouvrirent et la secrétaire passa devant pour se diriger vers le bureau qu’Harry occupait, le bureau du l’ultime, du boss.

Poussant les portes du bureau, Peter vit la silhouette de son vieil ami d’enfance, de dos. Il sentit l’atmosphère se tendre tandis qu’Harry restait désormais muet. Il était clair que cette situation était embarrassante, du moins elle l’était pour Peter et malgré la haine qu’il ressentait à son égard il ne pouvait s’empêcher d’éprouver de la compassion pour Osborn Junior, se rappelant des appels au secours avant que tout ne dégénère. Et il se demanda ce qu’Harry ressentait. Ce qu’il pensait. Lui aussi devait le haïr. Ils voulaient se tuer mutuellement mais pourtant ils restèrent figés ainsi quelques secondes durant, silencieux.

Peter se tenait au pas de la porte et semblait attendre. Attendre quoi exactement ? Lui-même ne savait. Déjà qu’il ne savait pourquoi il s’était réellement poussé jusqu’ici. Après tout, il n’avait plus besoin de reprendre contact avec Harry, et encore moins après ce qu’il s’était passé avec Gwen. Et même, si Harry Osborn était de nouveau en tête d’Oscorp, ce n’était plus ses affaires. Les seules fois où il devrait intervenir c’est lorsque le Bouffon Vert montrera le bout de son nez et commencera à péter un plomb. Là, ce n’était même plus Peter mais Spider-Man qui devrait agir afin de l’arrêter une seconde fois avant qu’Harry ne fasse d’autres victimes.

Il voulut faire un pas mais se ravisa directement. Il ne savait exactement que faire en cet instant, il attendait la moindre réaction d’Harry. D’un côté il voulait rester pour savoir comment ce premier contact après tout ce qui s’était passé se déroulerait, mais d’un autre il voulait fuir, loin de ce jeune homme, loin de son ancien ami. Peter n’avait pas la rancune contre Harry pour une trahison mais parce qu’il avait voulu prendre tout ce qui lui tenait à cœur alors que tout ce que Spider-Man autant que Parker avaient voulu faire c’était protéger Harry de … de ce qu’il est devenu aujourd'hui. En réalité, qu’il ait accepté ou non de lui attribuer de son sang ramenait toujours cette situation d’antan dont Harry était victime à cette triste fin. Tout avait été vain.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   Mer 13 Mai - 18:05


 
i think we're not that different



 
Il l’entendit. Il l’entendit, arriver. Il le sentit. Il l’a sentit, cette présence. Écœurante, terrifiante. Excitante. Pour ne pas l’observer, il s’était finalement levé. Il regardait encore par la fenêtre, pensif. Il n’entendait rien, plus rien, pas une parole.

Les portes grincèrent. Harry sursauta légèrement et en resta muet. Alors ça y est. Ça y est, il était là. Peter Parker, tendre ami, tendre ennemi. Désir ardent de l’éliminer. À vrai dire, ce serait l’occasion rêvée, si ce n’était pas dans Oscorp. Harry soupira et ses bras tombèrent le long de son corps. Rien, que dalle. Plus rien, pas une parole, seulement le bruit sourd de sa respiration. « Peter. » commença-t-il. N’était-ce pas déjà un bon début ? Il lui faudrait un trophée pour avoir brisé ce silence ! « Peter. Peter. Little Osborn ne pouvait s’empêcher de montrer son dégoût dans sa voix. Peter Parker. J’espère que tu vas bien ? Ce n’est pas tellement mon cas, donc je m’interroge sur ta petite personne. » Le but d’Harry n’était pas de rassurer son ancien ami. Loin de là, l’enfoncer dans la culpabilité était son objectif ; son petit plaisir de la semaine. C’est tout souriant qu’il se retourna lentement vers lui.

Il le regarda droit dans les yeux et ne vit qu’un inconnu.



Où était donc passé le Peter d’autrefois ? Le Peter avec qui il s’entendait à merveille ? Le Peter avec qui Harry pouvait parler pendant des heures et des heures comme des demoiselles ? Pouf, tout ça, tous ces souvenirs, volatilisés. Brisés. Était-ce l’obstination d’Harry qui l’avait mené à... « Ça » ? Ou était-ce le refus de Peter qui a créé un espèce de trouble dans le cerveau de little Osborn ? Certainement les deux, même si Harry ne pourrait jamais –totalement- l’admettre.

« Alors, Peter ? Dis-moi comment se passe ta vie depuis. Nous avons tous attendu le retour de Spider-Man, tu sais. Oh, mais, c’est vrai, j’avais oublié ! Gwen Stacy ? Ne me dis pas que nous avons attendu tout ce temps à cause de cette blonde ? Harry guetta une fraction de seconde la réaction de Peter, qui semblait simplement ahuri. Mais bon, je te comprends. C’est absolument horrible ce qui lui est arrivé ! Boum, crack, pauvre petit cou. Enfin, ce n’est pas le plus important. À part le fait que tu aies littéralement gâché ma vie, comment te sens-tu ? »

Quand était-il devenu si immonde avec Peter ?




Avec Peter, il ne savait pas. Mais... C’était certainement parce que cela le libérait. Lui cracher sa haine, le mépriser d’avoir tué sa propre petite-amie alors qu’Harry était en partie responsable. Il aurait pu simplement lui demander quelle était la raison de sa venue, mais non : ça aurait été beaucoup trop simple. L’obligation de le vexer, l’obligation de le blesser autant que little Osborn a été blessé. Il voulait lui rendre tout ça, mais en pire, deux fois pire, dix fois pire, mille fois pire. Qu’il souffre, qu’il le supplie et qu’il crève aussi bêtement que Gwen. À cette pensée, un sourire fatigué se dessina sur les lèvres d’Harry.
Et il se décida de faire le premier pas.

 



 

© Truth.

 
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   Ven 15 Mai - 14:12





I think we're not that different


Harold T. Osborn & Peter B. Parker


« Peter. » Le rêve fut brisé et ramena Peter à la réalité. Il fallait maintenant qu’il l’affronte. Non pas comme Spider-Man mais comme Peter Parker. Affronter son ancien ami pour ses propres pêchés et ceux d’Harry. Admettre que le temps avait bel et bien changé et que tout avançait désormais tout en laissant Peter totalement ahuri. Ce dernier déglutit difficilement, la peur au ventre. Il se rendait compte maintenant de l’atrocité qu’était devenu Harry. De l’atrocité qu’il était devenu par la faute de Spider-Man. Il pensait à le protéger et Harry en est mort, laissant seulement son ombre derrière lui. Il pensait protéger Gwen et elle également avait péri. Peter s’en voudrait toute sa vie pour ces affronts qui le marquaient plus que ce qu’il avait réussi sous le costume. Était-il un incapable ? Est-ce qu’il était réellement à sa place en tant que super-héros ? Super-héros hein … Super-zéro surtout, quand il voyait la transformation d’Harry par sa faute.

Et celui-ci n’arrangea pas les choses en cherchant à l’enfoncer encore plus dans la culpabilité. « Peter. Peter. Peter Parker. J’espère que tu vas bien ? Ce n’est pas tellement mon cas, donc je m’interroge sur ta petite personne. » Peter plissa les yeux et vit Harry se retourner vers lui. Plongeant son regard dans les yeux du jeune homme, Peter sentit l’atmosphère se tendre encore et encore. Oh, qu’est-ce qu’il avait envie de prendre ses jambes à son cou. Juste après la mort de Gwen il s’était renfermé sur lui-même de longs mois durant. Il avait réussi à se débarrasser de cette vilaine impression, en se battant contre celle-ci. Il ne fallait pas qu’Harry, avec de simples mots seulement, ravive la flamme. Pourtant, c’était une chose qu’il allait malgré tout. Et Peter en sera blessé, extrêmement, bien qu’il sut que c’était le but recherché par ce bouffon.

« Harry … » Commença Peter pour répondre à ses derniers propos. « Alors, Peter ? Dis-moi comment se passe ta vie depuis. Nous avons tous attendu le retour de Spider-Man, tu sais. Oh, mais, c’est vrai, j’avais oublié ! Gwen Stacy ? Ne me dis pas que nous avons attendu tout ce temps à cause de cette blonde ? » Les yeux du brun s’ouvrir brusquement sous la surprise. Harry remuait le couteau dans la plaie. « Mais bon, je te comprends. C’est absolument horrible ce qui lui est arrivé ! Boum, crack, pauvre petit cou. Enfin, ce n’est pas le plus important. À part le fait que tu aies littéralement gâché ma vie, comment te sens-tu ? » Peter serra les dents sous la colère, serra ses poings pour se retenir de lui en coller une. Il savait parfaitement ce qui se passerait ensuite. Et pour cause il fallait qu’il se retienne. Gwen. L’instant où il la tenait dans ses bras, totalement raide, lui revint à l’esprit. Ce dût être la parole de trop.

Peut-être avait-il surpris Harry tandis que Peter se lança en sa direction, crochet devant, lui mettant durement son poing contre la figure. Il ne s’arrêta seulement pas là, il lui donna ensuite un coup dans le ventre qui permettrait sans doute de paralyser son vieil ami pour quelques minutes. Grognant, il éleva la voix. Une voix que Peter lui-même ne reconnaissait pas. Une voix qu’il n’avait jamais utilisée. Agressive et remplie d’une rancune certaine, forte et un tantinet tremblante. « Comment oses-tu te moquer de moi après ce que tu as fait ?! Par ta faute, Gwen a péri ! Ce que j’ai fait n’a été que dans le but de te protéger ! Regarde maintenant ce que tu es devenu ! Tu n’en as fait qu’à ta tête alors que je t’avais prévenu ! » Les yeux plissés et des traits irrités ornaient le visage pâle de Parker. Il observa Harry qui devait sans doute être à terre en ce moment, tandis que le brun se tenait à presque juste un mètre de lui. Il avait fait des erreurs. Harry avait cherché à l’enfoncer. Et le pire c’est qu’il avait réussi.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   Ven 15 Mai - 15:33


 
i think we're not that different



 
Un coup, puis un autre. Le premier, dur, violent, exquis. Exquis, exquis, exquis. Ça l’était vraiment ? Harry le savait, il ne savait que trop bien que Peter craquerait. Là était son but. Le ramener de son côté, le faire sombrer. En y réfléchissant, cela avait certainement déjà commencé. Un filet de sang jaillit de la bouche d’Harry au deuxième coup. Propulsé à un ou deux mètres plus loin, Harry se tenait le ventre à deux mains. L’envie de vomir lui remontait jusque dans la gorge, mais seulement du sang continuait de sortir. De ses mains tremblantes, Harry tenta de se relever, en vain. Ses convulsions sur le sol précédemment blanc devenaient de plus en plus violentes. Il respira bruyamment pendant encore quelques longues secondes et la douleur se calma. « Comment oses-tu te moquer de moi après ce que tu as fait ?! Par ta faute, Gwen a péri ! Ce que j’ai fait n’a été que dans le but de te protéger ! Regarde maintenant ce que tu es devenu ! Tu n’en as fait qu’à ta tête alors que je t’avais prévenu ! » Harry cracha pour enlever le goût du sang dans sa gorge. Il grimaça en pensant aux femmes de ménage qui devaient passer nettoyer après. Il toussa et se redressa lentement. Il marcha jusqu’à son fauteuil pour avoir un appui afin de rester debout. « Peter. Il toussa une seconde fois. Le sang coulait le long de son menton. Est-ce réellement par ma faute ? » Harry se chercha pas à répliquer par la violence. Du moins, il le fit par la violence des mots.

« Non, bien sûr que non ! REGARDE ce que je suis devenu par ta faute ! Je suis fort, Peter. C’est de moi dont on parle. Ton sang m’aurait soigné. Tu as juste été égoïste et TU n’en as fait qu’à ta tête. Tout ce que tu voulais c’était me voir crever misérablement comme mon père. Il hurla presque. Seulement presque, car sa voix restait faible. Tu n’es qu’un menteur, Peter. Tout est entièrement de ta faute. Tu l’as laissée mourir. Tu n’as pas été capable de la sauver à temps, et tu m’as transformé en... »

Il regarda ses mains et sembla perdu.

« ... En ça. Tu m’as transformé en monstre, Peter. Il est logique de faire quelque chose pour ça, non ? »
Harry, n’ayant plus besoin de support, s’approcha lentement de Spidey. Sans demander son accord, il saisit son avant-bras droit, qu’il serra doucement de sa main. Le sang sur ses lèvres disparut d’un coup de langue et le reste sécha. Harry releva les yeux et plongea à nouveau son regard dans celui de Peter. Il resta muet. Il le fixa simplement, comme ça. Quelques secondes, quelques minutes, il n’en savait rien. En réalité, le brun essayait de percevoir ne serait-ce qu’une lueur de Lumière dans les yeux de son ex meilleur-ami, mais... « Est-ce la fatigue qui s’obstine à tracer d’horribles cernes sous tes yeux, ou bien c’est ton regard qui s’est incroyablement assombrit ? » Harry était sérieux. Peut-être inquiété, peut-être pas. Que ce soit le cas ou pas du tout, il ne l’admettra jamais. Pour l’instant, il était juste troublé ; et émerveillé. « Tu commences à devenir comme moi, Peter. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Ce regard, je ne le connais que trop bien. Un regard de vengeance, un regard tueur. Dis-moi, Peter... Tu ne voudrais tout de même pas me tuer ? » Harry lâcha son emprise sur l’avant-bras de Spidey et se recula d’une trentaine de centimètres. C’est avec son sourire toujours collé aux lèvres qu’il attendit la réponse de son interlocuteur.


 



 

© Truth.

 
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   Sam 16 Mai - 22:59





I think we're not that different


Harold T. Osborn & Peter B. Parker


La rage avait gagné Peter, et voilà maintenant qu’il s’était mis à cogner Harry. La blessure n’était pas totalement refermée, on dirait. Les poings serrés par la colère, le brun voyait son ami souffrir de ses propres mains et tomber au sol un peu plus loin. Il fallut un temps avant qu’Harry ne se reprenne et se relève véritablement, prenant appui sur le fauteuil positionné derrière le bureau qu’il occupait depuis la mort de son père. « Peter. Est-ce réellement par ma faute ? » Il fronça les sourcils. Non, il ne fallait pas qu’il l’écoute. Il ne fallait pas qu’il remette en question son propre jugement alors que celui qui était en tort était ce bouffon. Ou peut-être pas ? Peter souffla, ou plutôt grogna, ne pouvant ni contenir ni contrôler cette frénésie qui s’emparait de plus en plus de lui, rendant cette envie de vengeance encore plus constante.

« Non, bien sûr que non ! REGARDE ce que je suis devenu par ta faute ! Je suis fort, Peter. C’est de moi dont on parle. Ton sang m’aurait soigné. Tu as juste été égoïste et TU n’en as fait qu’à ta tête. Tout ce que tu voulais c’était me voir crever misérablement comme mon père. Tu n’es qu’un menteur, Peter. Tout est entièrement de ta faute. Tu l’as laissée mourir. Tu n’as pas été capable de la sauver à temps, et tu m’as transformé en... » Harry lui-même ne parvenait à mettre de mots sur ce qu’il était devenu. « ... En ça. Tu m’as transformé en monstre, Peter. Il est logique de faire quelque chose pour ça, non ? » Il fit un mouvement de recul lorsqu’il vit Harry se rapprocher de lui mais voilà que ce dernier lui agrippa le bras et plongea ses yeux dans les siens. Peter se demanda ce qu’il pouvait bien chercher, qu’elle information il pourrait en tirer.

La réflexion par la suite étonna quelque peu Spidey ; il avait en effet les yeux bien sombres et un visage bien terne ce qui n’était pas son habitude. « Est-ce la fatigue qui s’obstine à tracer d’horribles cernes sous tes yeux, ou bien c’est ton regard qui s’est incroyablement assombrit ? » Il plissa les yeux, arborant un air tout aussi haineux que triste. « Ça t’amuse … ? » Peter décerna la surprise chez Harry qui sembla même s’amuser de cette situation. « Tu commences à devenir comme moi, Peter. Ce regard, je ne le connais que trop bien. Un regard de vengeance, un regard tueur. Dis-moi, Peter... Tu ne voudrais tout de même pas me tuer ? » Peter sentit son avant-bras de libérer. L’envie de cogner à nouveau Harry le démangeait. Il ne fallait pas qu’il fasse une bêtise, pas encore … Ainsi, sous la pression, Peter se retourna le cœur serré. Il fallait qu’il s’éloigne. Loin de lui. Il avait eu l’impression que tous ses problèmes avaient ressurgit alors qu’il croyait s’en être débarrassé. Alors il s’enfuit, couru jusqu’à ne plus en pouvoir, loin d’Oscorp, loin de chez lui, même. Il ne pourrait supporter une seule seconde de plus la compagnie de cet être. Il ne pourrait pas non plus supporter cette noirceur qui grandissait de plus en plus lorsqu’il était à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] i think we're not that different. | FT. HAROLD T. OSBORN
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: