AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 You're in so much trouble son, even a shovel wouldn't help to dig that grave | Peter/Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: You're in so much trouble son, even a shovel wouldn't help to dig that grave | Peter/Savannah   Sam 9 Mai - 0:55

Even a shovel wouldn't help to dig that grave.
Peter Parker ∞ Savannah Withmore

Est-ce que quelqu’un s’était déjà arrêté aux paroles de nirvana? Dans ce bar miteux, tous le monde dansaient, ils étaient vraiment heureux en niant les paroles qu’ils entendaient. Sincèrement, la plupart des chansons ne signifiaient rien, sinon elles partageaient des messages des plus douteux. Si vous aussi vous aviez grandit à une époque où chaque chanson devait avoir un message d’amour, de paix ou de guerre pour être considéré de l’art alors seulement vous comprendriez. Savannah était vieux jeux, si vous ne le saviez pas déjà, elle ne tirait certainement pas de plaisir à se présenter dans des bars comme ceux-ci. Pourquoi alors s’était-elle présenté dans cet endroit? C’était tout de même une longue histoire qui se résumerait par; elle avait besoin d’informations. Oui et d’urgence même! HYDRA n’était pas le genre de compagnie qui acceptait les retardataires, encore moins quand on leur devait la vie, alors ils avaient un don pour faire pression. Savannah, autant qu’elle partage ses idéaux avec la mère patrie, détestait par-dessus tout qu’on la mette sur un échéance de temps. Une date précise, une heure précise, la pression qui en découlait la rendait de très mauvaise humeur. Alors quand HYDRA avait commencé sa pression pour obtenir des informations qu’elle ne recueillait pas ( prenant beaucoup trop de temps pour eux à s’adapter aux technologies ainsi qu’étudier les dates importante d’aujourd’hui) elle n’avait eu d’autre choix que d’abandonner ses livres et se diriger vers le bar le plus proche. Un bar, miteux, un de ces endroits que fréquente les nouveaux jeunes quoi. Il y avait une ambiance de rock presque punk, la musique de nirvana cité ci-haut passait beaucoup trop souvent, les gens oubliaient tout simplement leur soucis une fois dans ce monde. La fête faisait rage depuis un bout de temps. C’était principalement notable par le ‘’nuage’’ de fumée qui remplissait l’énorme pièce, donnant un aspect ‘’hors de ce monde’’, c’était sûrement le but recherché de toute façon. Puis alors qu’elle retournait ses pensées sur son appareil téléphonique portatif, un chanteur montait sur scène, prêt à épater la foule.

Il fut un temps où la liberté d’expression avait du sens. On l’utilisait pour décrire correctement le droit de prendre la parole contre quelqu’un plus haut placé que nous et c’était un des seuls bon côté des américains. De nos jours cette expression en soit était devenu ridicule et servait d’excuses aux musiciens voulant jouer de la musique tapageuse. ‘’C’est ma liberté d’expression que de dire au président de se faire enc*ler par le système!’’ disait le chanteur sa guitare en main avec des gens qui l’applaudissaient de joie. Un rire sous cape, la blonde se contentait de ne rien répliquer, cela ne donnerait rien de toute façon. Ces gens étaient plus bête les uns des autres et aucune connerie ne rattrapait l’autre.

Désespéré, la jeune femme buvait son cocktail, se demandant si Hydra pensait qu’elle séduirait vraiment un dégénéré. ‘’Il nous faut des informations au plus vite’’ d’accord, mais est-ce que cela impliquait devoir coucher avec un homme ayant pour cerveau un petit pois? Le singe avait rattrapé l’homme, ils étaient beaucoup plus intelligents que quatre-vingt dix-neuf pourcent des gens dans ce bar. Enfin discothèque ou boîte de nuit, peu importe le nom qu’ils avaient donnés à ce trou à rat.

« Y’a un mouchard! » cria un homme aux multiples tatouages en fureur. La musique s’arrêta aussitôt, laissant la moitié de la salle paralysé, alors que l’homme aussi gros qu’un ours s’exclamait « T’es foutu petit fils de policier! » en regardant un jeune homme très étrangement traumatisé. Il venait de rentrer, femme au bras, prêt a simplement s’amuser. Il ne devait certainement pas s’attendre à tomber sur un gang de rue ou peu importe ce que l’homme ours et ses compagnons étaient. Sourire aux lèvres, Savannah se retournait pour voir la scène, prête a s’amuser enfin!



Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: You're in so much trouble son, even a shovel wouldn't help to dig that grave | Peter/Savannah   Mer 13 Mai - 14:10





You're in so much trouble son, even a shovel wouldn't help to dig that grave


Savannah Withmore & Peter B. Parker



Perché sur le haut du toit d’un haut building, Spidey leva les bras pour s’étirer, baillant à travers son masque. A vrai dire, Peter venait d’avoir une dure et longue journée. Il pensait sincèrement que là, bientôt, la criminalité s’endormirait en même temps que la plupart des habitants de New York City, tout comme lui également. Mais certainement pas qu’il allait faire une rencontre qui allait totalement changer sa vie. Déjà que savoir que Tante May était au courant pour sa double identité le rendait mal … et s’il lui arrivait quelque chose par sa faute, comme Gwen ? Peter ne pouvait se le permettre. D’autant plus que Tante May ne lui avait pas adressé la parole depuis qu’elle avait découvert.

Passant une main sur sa nuque endolorie, Peter se décida à faire un dernier petit tour dans tout Manhattan afin de vérifier que tout allait pour le mieux, cela lui permettant également de vider ses pensées qui l’encombrait bien assez depuis que Tante May avait malencontreusement fouillé dans sa chambre avant de découvrir cette vérité qu’il s’efforçait sans cesse de cacher à tout le monde après avoir fait le malin avec celle-ci. Posant sa main sur le rebord du toit, il tissa une toile avant de s’éjecter dans le vide. Il tissa une autre toile de son autre main et cette fois-ci sur un autre building avant de commencer à se balancer comme Tarzan.

Un groupe d’homme sortirent d’un bar tandis qu’ils emmenaient de force avec eux un pauvre innocent qu’ils commencèrent à tabasser à la vue de tous. Ce n’était qu’une question de temps avant que quelqu’un n’appelle la police. Mais le temps qu’elle intervienne il serait trop tard pour cet étudiant. Se positionnant sur le haut du toit du bar, Peter lança une toile sur l’un des voyous qui atterrit sur son derrière, une chose qui fit rire gaiement Spidey qui retomba sur le sol afin de prendre le voyou sur lequel il avait tiré et de l’assommer sans qu’il n’ait le temps de faire quoique ce soit. Les autres lâchèrent le petit gus pour se concentrer sur l’homme-araignée qui commença à tous les cogner un par un.

Alors qu’ils furent tous à terre, à l’aide de ses toiles, Peter enroula ces dernières autour de leurs poignets comme des menottes et regroupa tous les voyous dans une seule toile qu’il colla contre un lampadaire. Il s’approcha ensuite du petit, tétanisé et roué de coups, lui demandant pourquoi on s’en était pris de la sorte à lui. Le type ne répondit pas directement, mais il finit par lui avouer que lui-même ne savait exactement pourquoi mais qu’il s’était fait traiter de « petit fils de policier » avant que les voyous ne s’en prennent à lui. Un soupire s’échappa des lèvres de Spider-Man qui vit la police arriver avec une ambulance. Posant une main sur l’épaule du jeune homme, Peter lui annonça que tout se passerait désormais bien et qu’il n’avait plus à s’inquiéter, que ceux qui arrivaient présentement allaient s’occuper de lui et le remettre en état. Il le lâcha ensuite pour se retourner vers l’entrée du bar où certains se trouvaient juste en face alors qu’ils avaient observé la scène. Spidey leur fit un petit signe de main puis, dirigeant son bras en l’air, tissa une toile pour s’éclipser quelques rues plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
 
You're in so much trouble son, even a shovel wouldn't help to dig that grave | Peter/Savannah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: