AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 Une journée toute en banalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: Une journée toute en banalité   Sam 9 Mai - 23:50


Et si tu me parlais un peu de toi

Un matin ordinaire, rien à faire de particulier. Le monde avait rien à lui offrir de mieux qu'un bon latté et un biscuit géant au Starbuck du coin et franchement, la jeune femme était tout à fait satisfaite avec ça. Être assise tranquille dans un café avec le bruit tout autour d'elle de la foule de gens pressé tandis qu'elle était zen à regarder des absurdités sur le net, attendant encore quelques minutes avant de retourner chez Jane pour tenir compagnie à son copain tel la meilleur hérositter sans salaire. Un samedi bien relax en perspective et l'idée lui vient [une parmi des milliers d'autres] que ça serait aussi bien cool de ne pas juste s’asseoir sur le divan à écouter des films. Qu'est-ce qu'elle pourrait bien faire d'un homme qui ne pourrait en aucun moyen ne pas attirer l'attention et ce, même sans sa cape rouge qui donnait des crises d’épilepsie aux taureaux. L'image la farfelu qui lui venait en tête était d'imaginer le grand guerrier jouer au mini-golf [ou mieux, le rigolfeur] ou avec une casquette de Gofie dans un parc d'attraction de Disney. Alerte à la perte de crédibilité. Le meilleur resterait sans doute que Thor accepterait surement. Arrogant pendant la bataille, mais il était loin le moment où il l'avait freak out. Le dicton selon laquelle il ne fallait pas se fier à la première impression avait bien raison. Imaginer la tête des gens lorsqu'ils avaient réaliser que le dieu existait. Déjà les religions qui avaient nier les nordiques avaient dû se prendre une sacré claque mentale. Puis ceux qui avait fait falloir son existence, ça devait être un jour de fête et de bonheur absolu...ou de déception monumental. C'était assez intéressant ça.

Quelques touches sur le clavier numérique et des résultats de recherche plus tard, quelques clics lui suffire pour permettre à Darcy d'arriver à sa destination. Alors, qu'est-ce que la mythologie pouvait bien lui apprendre sur son ami? Déjà, si tous les faits était réel, la jeune femme devait allé s'acheter un chapeau, le mettre pour ensuite le lever au journaliste qui avait réussi à se faire très discret et qui avait braver d'immense danger pour faire un tel compte-rendu. Ça serait en fait plus courageux que les batailles dont les descriptions filaient devant ses yeux. Sachant qu'il y avait toutefois une chance que 80% des faits et anecdotes allaient s'avérer fausses, la culpabilité qu'elle aurait pu avoir de lire le faux journal intime de Thor n'existait plus. Cependant, le fait que l'existence de Thor et ses pouvoirs étaient exactes, cela laissait une possibilité pour quelques vérités. Cependant, les questions essentiels n'étaient pas répondu et c'était particulièrement dommage. La génie de niveau 2 décida donc de remédier à la situation et sorti un stylo et un carnet de son sac à main et commença à noter ce qui lui venait à l'esprit.

La liste non complète est la suivante:


  • Est-ce que Thor peut subir des chocs statique?
  • Est-ce qu'il les contrôle justement pour les empêcher de nuire à sa chevelure et ainsi les garder parfaitement coiffer.
  • Puisque son marteau n'est pas lourd, mais ensorceler, est-ce que si Thor le met sur le couvercle de toilette pour être sadique, je peux soulever le couvercle qui lui soulèvera le marteau?
  • Qu'est-ce qui arrive si on frotte un ballon de plastique sur ses cheveux? [obsession soit sur la statique ou sur les cheveux]
  • Combien de temps ça lui prendrait pour être midgardiennement riche s'il s'ouvrait une centrale électrique?
  • Est-ce que Fatalis et Électro prendrait l'idée pour faire concurrence dans l'industrie?
  • Le marteau peut-il être attirer par un aimant géant?
  • Thor sait-il manier une épée? Il a sans doute pas appris à se battre avec un marteau de bois dans sa jeunesse.

~~~~~~
Jane devait logiquement maintenant être à sa rencontre avec le gars important, un autre astrophysicien ou un mec pour des fonds ou son coiffeur. Bref, il n'y avait normalement plus de risque d'envahir le territoire amoureux qui allait lui faire sentir comme la troisième roue d'une tourterelle. Ce n'est pas que la jeune étudiante ne savait pas comment prendre sa place et obliger sa présence, mais aucun d'eux ne pouvait savoir combien de temps durerait la paix et Darcy sentait bien qu'ils devaient consolider leur amour avant la prochaine catastrophe si elle ne voulait pas que son amie ressente à nouveau la solitude et essai de noyer sa peine dans le blablabla d'un autre mec qui la courtiserait. Même s'ils n'avaient pas eu exactement un coup de foudre [l'ironie], ils étaient mignon ensemble et le couple marchait bien. Donc, généreuse qu'elle était, elle leur laissait leur intimité, même si là, c'était son tour d'avoir du temps avec l'étranger.

Utilisant ses clés pour l'appartement de Jane qu'elle avait réussi à avoir après beaucoup de travail de sa part, la demoiselle rentra sur les lieux, un sac de Starbuck à la main et un sourire sur le visage. Elle s'aventura rapidement sur les lieux, très à l'aise et déposant ses choses sur la première surface plane qui était disponible et n'était pas le plancher. Elle repéra rapidement l'autre être vivant présent qui était difficilement discret parce qu'il était trop grand et trop blond pour se perdre dans une foule alors imaginer quand il n'y avait personne d'autre. La brune lui fit un salut de la main, le sourire encore présent sur son visage parce qu'elle savait que sa prochaine question avait 80% de chance d'avoir une réponse ou une réaction marrante,  15% de chance d'être reçu avec confusion et 4,5% de chance qu'il devienne mécontent et 0,5% qu'il soit colérique, qu'elle l'insulte d'une façon Asgardienne et qu'il doive la sacrifier à cause d'une tradition inconnu servant à récupérer son honneur. Ce qui est triste avec le 0,5% c'est que c'est quand même plus probable qu'elle soit proche de sa mort que de gagner à la loto. C'est donc tout à fait détendu et à l'aise que Darcy regarda son ami avec une certaine nonchalance avant de lui poser la question qui lui trottait le plus dans la tête.

-Hey Thor...est-ce que tu as vraiment été obliger de t'habiller en mariée pour récupérer ton marteau qui t'avait été volé?
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: Une journée toute en banalité   Mer 13 Mai - 5:23

« […] Ainsi se termine le bulletin de nouvelle.[…] Ce soir Charlie et ses drôles de dames […] ‘’Assbutt’’ […]  » Zappe, zappe, zappe.

Il ne faisait que passer du temps devant la télévision ces derniers jours. C’était à ce demander comment notre dieu gardait sa forme, car en le voyant écrasé sur son royal fessier il aurait du peser en gras et non en muscle. Ne vous m’éprenez pas, il faisait autre chose que profiter de sa paresse, mais chaque matin était une routine. Jane partait travailler, Thor finissait les deux fesses sur le divan de cuir en forme de ‘L’ et parfois il se réchauffait même de la petite couverture de fausse fourrure d’ours car l’air climatisé était trop forte. Notre dieu avait abandonné toute tentative de communication avec la machine à climatisation. Ils étaient désormais des ennemis publics, officiellement Thor avait juré qu’il détruirait la prochaine machine que Jane lui apporterait à la maison. Longue histoire courte; Il avait fait sauter plus de 200 circuit électronique à cette machine et avait du racheter passablement le double de pièce afin que Jane aie son air climatisé. Malheureusement, l’Asgardien devait se faire subtile, donc l’argent ne coulait pas à flot dans le couple ce qui empêchait Thor de s’amuser à acheter constamment une nouvelle climatisation. Il avait donc conclu un marché avec la machine…il ne la touchait plus JAMAIS et elle fonctionnait pour TOUJOURS. Voilà donc comment Thor avait fini sur le divan, sous la petite couverture vraiment mal adapté à sa carrure, en zappant les chaînes de façon intensive dû à son ennuie.

Être Midgardien c’était drôle, sauf quand Stark ou Fury n’appelaient pas à l’aide pour quelconque combats requérant Thor le fils d’Odin, ce rôle de Donald Blake devenait si facilement ennuyant. Jane partait, le viking était devant la télévision, le temps était long. Parfois Selvig faisait des visites surprise, bien que rare, et heureusement accompagné de son pantalon. D’autres fois Thor avait crut apercevoir le stagiaire de la stagiaire de Jane, le petit gars sans nom, mais souvent il ne venait que pour demander de l’aide à la dame Foster concernant ses travaux universitaire. Puis il y avait Darcy, la seule midgardienne qui le faisait sourire mis à part Romanoff et Foster, ayant un drôle d’humour. Parlant de la louve, Darcy était sortie de nulle part faisant un bonjour rapide de la main envers l’Asgardien. Bien sûr celui-ci souriait de pleine dent avant de retourner à son zappage. « BORD*EL ils ont tués K[…] »zap. « Ce rêve bleu… » Darcy lui posait alors une question qui fit agrandir les yeux de notre dieu du tonnerre, avant qu’il se retourne vers la jeune femme, la mâchoire serré.

« Quoi? » dit-il pour débuter, il cherchait le contexte venant avec la question, mais il ne comprenait décidément pas. « […]Quelle robe? Qui a volé Mjolnir? » continuait notre dieu. Il cherchait encore, décidément son cerveau tournait, il voulait vraiment répondre à Darcy seulement…il n’avait aucune idée de ce qu’elle disait. « […] C’est encore une rumeur de Midgardien sur la[…] » Quel était le mot déjà qu’avaient trouvés les mortels pour décrire les dieux inexistant? Thor se grattait la mâchoire, sentant au passage sa barbe qui avait besoin d’être trimé, il cherchait désormais des mots ce qui était pire que de trouver de quoi parlait la jeune dame Lewis. « […] Metéologie? » Décidement, il n’avait pas trouvé le bon mot et il le savait. « Mythologie? Enfin, les scandinaves? Les nordiques? Comment vous appelez les seuls être humains ayant vénéré des véritables dieux sur Midgard? » Arrogant? Moins qu’avant, mais encore un peu. Un sourire se traçait sur le visage de Thor, il avait enfin trouvé ce qu’il voulait, le film de ‘Star Wars’ dont Barton lui parlait tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: Une journée toute en banalité   Jeu 28 Mai - 22:03

Tout comme c'était prévisible, la question laissa d'abord Thor confus. Il est vrai que Darcy avait demandé en mode bourrin sans préliminaire et que l'homme n'avait pas forcément été attentif en plus. Elle attendit donc bien sagement qu'il se répète la phrase dans sa tête histoire de l'assimiler et qu'il tente une réponse. Un petit questionnement sur une robe, déduction logique à l'habillement de la mariée, mais qui ne semblait pas lui sonner une cloche, ni le vol de son arme. Il n'avait jamais perdu son marteau avant? Il est vrai qu'avec son pouvoir d'accio mental, c'était très pratique pour garder la position de l'objet. Les possibilités pouvait s'étendre, comme s'accrocher une boite à lunch qu'il récupérerait que lorsqu'il y ferait appel à l'heure du repas. C'était une idée à développer, mais qui serait sérieusement plus utile avec du matériel de soin. Puis, le grand gars sembla comprendre la situation puisqu'il parle du fait que c'était une rumeur de la Terre bien que sa tentative du terme mythologie en metéologie apporta un grand sourire à la stagiaire qui trouvait ca très ironique venant de la part de quelqu'un qui contrôlait justement les intempéries. Elle nota aussi la petite flèche lancé sur les autres dieux, mais décida de ne pas relever le sujet.

-Mythologie. Ça doit être exactement ça. Je l'ai lu sur internet. Si tu veux, j'peux te montrer l'intégral de l'histoire ou d'autre supposé récit du grand Thor dieu nordique blond et souvent barbu comme un nain nouvellement sexy du hobbit.

Peut-être qu'il y avait un peu trop de référence pour le touriste qu'était l'Asgardien. Certes, la trilogie était une des premières choses qu'il avait culturellement appris, il savait donc maintenant pourquoi Hawkeye était aussi Legolas, mais elle doutait qu'il comprenne tout de suite son allusion. Darcy haussa mentalement les épaules, ça ne serait pas la première fois qu'il y aurait de la confusion entre elle et une autre personne. Toutefois, elle avait au moins brisé la glace de la conversation et c'est ainsi qu'elle se laissa tomber à côté de Thor sur le divan[s'il prend toute la place, elle tombe juste carrément sur lui et s'en sert comme pouf personnel]. La jeune femme jeta un coup d’œil à la télévision pour voir vers quoi se dirigeait l'attention de son ami et fut satisfaite du choix. La splendide midgardienne s'empara donc de la télécommande pour mettre l'écran sur pause et ainsi obliger que l'attention retourne sur sa personne.

-Ou tu peux toi me raconter tes vrais aventures pour que je sache la vérité à ton sujet. Après ça, on pourra se détendre sur les films où il y a la sosie de Jane bien qu'elle refuse de se cosplayer pour que j'en ai la preuve en image. Après ça, tu vas encore mon allié pour la bonne cause. Donc, et si tu me parlais un peu de toi? Si tu sais pas par où commencer, j'ai plein de suggestions.

Elle était véritablement curieuse. Avec toutes ses années de vécu, c'est certain qu'il avait de l'expérience dans beaucoup d'anecdotes et que même ses valeurs avaient eu le temps de changer. De plus, il avait de nombreuses connaissances non seulement militaire, mais princière. Peut-être pouvait-il sembler un peu bêta sur Terre, mais c'était uniquement parce qu'il devait apprendre la nouvelle culture et que la plupart des gens ici étaient plus fragiles et ignorantes du reste de l'univers. Ils n'avaient jamais vraiment pris le temps de se connaitre en particulier sans que Jane soit autour et même si elle pouvait lui faire confiance en tant qu'héro et personne en général, elle ne savait rien de l'individu qu'il était. C'était dommage car elle détestait particulièrement être dépendante d'autres personnes envers sa vie sociale. Elle arrivait très bien à rencontrer des gens toutes seules et à les changer de statut de 'connaissance' à 'ami'. Pour l'instant, elle allait se contenter d'une conversation car elle doutait que la soirée pyjama avec l'activité de ses tresser les cheveux intéresser le grand blond[même s'il semblait intéressé au port de tresses]. Il serait sans doute plus intéresser au chaud de force dans les fêtes foraine avec la cloche qui ferait de l'overtime en sa compagnie....ou alors il verrait ça comme étant de la triche. La jeune et jolie terrienne avait donc l'espoir d'en savoir plus sur son compagnon de sofa et elle n'avait que de noble intentions à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: Une journée toute en banalité   Mer 3 Juin - 1:07


La nuit avait été bien trop longue pour moi. Encore une de ce genre et je ne donnerais pas cher de ma peau, on risquerait très certainement dans le lit d’un hôpital avec des perfusions de café afin de l’insérer directement dans mes veines tellement j’en serais en manque. À noter que ce breuvage –Thor, sors de ce corps– a des effets néfastes sur tout mon organisme, mon comportement y compris. Mais comment étais-ce censée tenir des nuits entières de ce genre sans même craquer une seule fois ? Il est clair que ce n’est pas de cette façon que mes recherches aboutiront. Déjà que je dois bien trop souvent me relire une fois le jour venu afin de vérifier que ce que j’ai noté est cohérent, il ne manquerait plus que je m’endorme en pleine découverte scientifique hyper importante concernant l’histoire de l’humanité. Parce que oui, même si Thor m’a raconté en long et en large l’histoire des neuf royaumes et tout le tralala, tout cela était bien beau, mais sortant de sa bouche, ce n’étaient que les récits d’un extra-terrestre tellement beau qu’il pourrait vous faire croire à n’importe quelle histoire. Moi, j’avais besoin de preuves scientifiques, comme tous les autres d’ailleurs. Notre monde est basé sur la science et ses grandes théories, de moins en moins de personnes croyaient en des utopies et autres choses semblant irréelles. Je ne doutais pas des dires de mon cher et tendre, j’avais d’ailleurs découvert son monde et un autre sur lequel j’avais failli mourir de mes propres yeux, mais j’avais besoin de ne pas être la seule  y croire.

C’est dans la matinée que je garai mon minivan au bas de l’immeuble, enfin, à quelques rues près. Complètement lessivée, je mis quelques secondes histoire de prendre mon souffle et de commencer l’ascension des escaliers. Ce n’était pas comme si Thor et moi avions des moyens de nous payer un appartement avec ascenseur intégré. Le grand musclé avait beau avoir sauvé New York, une prime d’argent n’était pas venue avec ! À croire qu’il n’y a que Stark pour arriver à tirer les mérites de ces histoires. Je le jalouse parfois, c’est vrai, mais moi au moins dans mes recherches scientifiques, je ne me centre pas sur moi-même, je m’ouvre à l’univers tout entier ! C’est presque à bout de souffle et non mécontente d’être arrivée à destination que je pénétrai dans l’appartement, prête à me plaindre. « Oh, je suis crevée ! » Et si Thor n’avait pas été là dans le salon, j’aurais filé tout droit jusqu’à la chambre pour m’endormir des siècles durant –si seulement. « Tu n’imagineras même pas ce que nous avons découvert cette nuit … » poursuivis-je, enlevant mon manteau pour le pendre à l’endroit prévu à cet effet. Je remarquai alors qu’il faisait tristement frisquet dans l’appartement. Je me retins de faire une remarque, me souvenant des problèmes régnant entre l’Asgarien et cet engin et décidai d’aller le régler moi-même. Ce n’est qu’en revenant sur mes pas et en regardant autre chose que mes affaires que je remarquai que mon assistante était là. « Darcy ?! » À vrai dire, je ne voyais même pas pourquoi est-ce que je m’étonnais de sa présence sur les lieux. Je lui aurais bien rappelé que ses appartements étaient un étage plus bas, mais la connaissant, elle ne se serait clairement pas trompée. « Tu n’as vraiment rien d’autre à faire qu’épier Thor ? » Parce que oui, je la connaissais bien plus qu’elle ne pouvait l’imaginer et je savais qu’elle était comme obsessionnée par Thor, presque plus que moi d’ailleurs et ça, c’est inquiétant. Cependant, je ne regrettai pas que mon beau blond ait un peu de compagnie. J’étais consciente que le temps devait lui paraître long à ne pas pouvoir vraiment prendre part à la vie active des Terriens. « Je te rappelle que nous avons travaillé toute la nuit, Erik et moi, si tu t’en soucies encore … » À croire que pour elle, le week-end commençait le vendredi à seize heures et non le samedi matin comme c’était le cas pour moi. Mon attention fut attirée par un sac comportant l’enseigne d’une marque très connue, café par lequel chaque Américain digne de ce nom, ou tout simplement influencé par la renommée de cette dame verte, passait chaque matin. « Qu’est-ce que tu nous as ramené de bon ? » demandais-je, curieuse à tel point que j’avais envie de l’ouvrir pour regarder dedans. Darcy, elle, n’aurait pas hésité, mais je me retins et m’approchai d’eux. Je déposai un baiser sur les lèvres de Thor en guise de bonjour et m’assis sur l’un des accoudoirs. Je les regardai alors tour à tour. « J’espère que je ne vous dérange pas, tous les deux … » Après tout, j’étais encore chez moi, non ? L’appartement était à mon seul et unique nom, puisque les faux papiers de Thor, bien que délivrés par le S.H.I.E.L.D. en lui-même, n’étaient pas valables pour ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Une journée toute en banalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée toute en banalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'étais sur la route toute la sainte journée....
» si j'avais des seins, je les regarderais toute la journée -> LUKA
» Parfois, je regarde la télé toute la journée, c'est chiant. Mais quand je l'allume, c'est pire !
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Une journée en Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: