AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Mar 12 Mai - 0:38

Benjamin & Cindy

« look up here comes the spiderman ! »

spiderman, spiderman, does whatever a spider can...

La jeune fille fredonnait une musique entraînante et jazzy, déambulant dans la ville. Une scène plutôt banale en soit... Si elle ne se passait pas à plusieurs centaine de mètres du sol et si elle ne constituait pas en un dangereux balancement de building en building suspendu par des toiles d'araignées. Et si encore c'était là la chose la plus étrange de la demoiselle... Son accoutrement pouvait aussi poser question. Son corps aux formes encore jeune et gracile semblait entièrement recouvert des même toiles d'araignée d'un gris argenté. Le vent se faufilait dans ses cheveux et fouettait son visage. Cette sensation de liberté était tellement enivrante que Cindy en oubliait presque la raison de cette sortie nocturne. Son téléphone avait été négligemment glissé dans son accoutrement, mit en silencieux. Eze s’inquiéterait mais tant pis, ce soir elle voulait vivre un peu. Elle survolait maintenant le Bronx.

C'était probablement un des pires endroit de New York et c'était là qu'elle avait grandit. Il s'était écoulé cinq ans depuis qu'elle était partie. Cinq ans sans voir ou parler à un membre de sa famille. La jeune fille escalada jusqu'à un toit imitant vaguement une pagode. Les odeurs d'épices et de grillade remontait délicatement du sol, chatouillant ses narines. Cinq ans qu'elle n'avait pas manger une de ces chinoiseries que son père cuisinait avec brio. Ça aussi ça lui manquait, rien que d'y penser son ventre se mit à gargouiller. En dessous les gens se déplaçait, flânait ou se hâtait. On entendait encore des bruits de marchandage et les lanterne rouge suspendu ça et là, contribuait au dépaysement du quartier. Cindy était allée une fois en Chine, elle avait trouvé que le Chinatown de New York rendait finalement bien hommage aux pays tout entier. Les lumières conjuguées des lanternes et des pancartes donnait aux rues une ambiance irréelle digne des vieux films de science fiction. Ça aussi, c'était le charme de ce quartier.

Une jambe pendant nonchalamment dans le vide, la jeune fille se laissait aller à ses souvenirs. Ce soir elle avait plus ou moins décidé de ne rien faire d'autre que de flâner. Elle ne cherchait pas le crime, elle ne cherchait pas d'autre araignée. Elle était portée par une de ces humeurs mélancolique qui pousse à errer sans but... Pourquoi le faire en costume alors ? Parce qu'elle se sentait encore plus anonyme ainsi... de toute façon l'ombre des toits lui offrait une obscurité propice qui dissimulait sa silhouette aux yeux des citoyens. Elle était entrain d'hésiter entre rentrer directement ou descendre s'acheter des nouilles lorsque quelques choses attira son attention. Un tiraillement de ses sens, ou plutôt de son sens. Celui que l'araignée lui avait transmise. Ce n'était pas du danger c'était... autre chose. Un aimant, un appel. Comme si subitement un fil invisible la reliait à quelque chose. C'était une sensation assez nouvelle pour qu'elle la tire de sa torpeur. Se relevant d'un bond elle se mit à regarder autours d'elle pour tenter de déterminer la source de son dérangement. Un léger agaçement vis-à-vis de ce qui venait ainsi troubler sa quiétude.

C'est alors qu'elle le vit. Un mouvement rapide dans les hauteurs, un type de déplacement qu'elle connaissait trop bien pour ne pas l'identifier. « - 'chier... » Pendant un bref instant elle tenta de se convaincre qu'elle pouvait bien laisser la lubie d'Eze de côté pour une soirée mais... voilà... traquer ses semblables pour les réunir n'était pas une chose aisée, tous semblait tenir dur comme fer à leur identité secrète et New York était trop grand pour qu'elle est souvent l'occasion de tomber sur l'un d'entre eux au hasard. Rapide et silencieuse elle attendit que l'individu soit à une distance raisonnable de son spider-sens pour le prendre en filature. Elle tenait à trouver une endroit tranquille pour l'aborder, ne sachant pas exactement comment elle s'y prendrait. Tant qu'il n'est pas entrain de filer quelque chose ou quelqu'un... songea-t-elle. Finalement l'inconnu sembla prendre la direction d'un building plus large que les autres, voilà un bon endroit pour entamer la discussion. Elle accéléra pour le rejoindre et une nouvelle fois le tiraillement se fit ressentir. Plus prêt, plus prêt semblait-il lui chuchoter. Qu'est qu'il avait celui là pour lui déclencher un tel effet ? Mince... Voilà qu'il s'éloignait. Sans réfléchir elle laissa une toile lui échapper des doigts à toute vitesse, espérant réussir à l'accrocher au jeune homme pour arrêter sa course. Il ne lui vint pas un seul instant qu'un tel agissement pouvait être prit comme une attaque...

© Chieuze



Dernière édition par Cindy Moon le Mar 2 Juin - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Mar 12 Mai - 18:54



❝ CINDY X BEN

   ♡ quest.

Je respirais doucement, en sentant mon souffle remplir ma poitrine et s’échapper par mes narines. L’inspiration était vigoureuse tandis que l’expiration, faible. Une confiance certaine enlaçait ma chute libre vers le sol. Je me laissais volontairement porter par la gravité de façon à la défier quand je tisserai ma toile dans quelques secondes. Je regardais le sol se rapprocher et voilà que mon premier réflexe fut de tisser ma toile vers un building. Me déplacer vers le Bronx me semblait nécessaire. A la base je voulais veiller sur la femme qui est à l'origine de mon nom de famille, à savoir la tante de mon originel. Pourrais-je dire qu'il s'agit autant de sa famille que la mienne étant donné que génétiquement j'étais semblable à lui ?

Je ne savais toujours pas s'il y avait des choses que je pouvais autant m'approprier contrairement à lui où ces choses lui appartenaient déjà. Je devais faire preuve de tact et toucher avec les yeux... Jusqu'à ce qu'il admette ou me fasse officiellement entrer dans sa famille. Mais je crois qu'il peut avoir un peu de mal avec moi. Après tout je n'étais qu'une copie. Quand je pensais à cela, mes trajectoires de balancement étaient ponctuées d'une montée en vitesse. Cette accentuation due à la colère qui amenait un petit coup de pouce à mes mouvements. Effectuant quelques acrobaties, cela me dépensait un peu physiquement, mais il n'y avait aucune raison de s'inquiéter.

Je ne voyais clairement pas en quoi je pourrais me faire attaquer ce soir. Arrivant au grand pont, le Bronx s'étendait un peu plus loin. Il ne me restait que quelques minutes avant que je puisse atteindre l'endroit voulu. Slalomant les voitures, certaines personnes m'appelaient Spider-Man... Encore des abrutis qui ne s'étaient pas fait au changement de costume de Peter. Encore est-il qu'avec un sweat bleu et une tenue entièrement rouge... Il serait plus facile de nous distinguer. Hélas le fait d'avoir l'honneur de porter le costume Amazing, c'était comme un héritage pour moi. Je pouvais me sentir fort dans cette tenue. Je ne me croyais pas invincible mais je pensais entrevoir la possibilité de devenir quelqu'un. Je me suis déjà demandé si porter le costume Amazing me rapprocherait de l'idée de devenir Peter Parker.

Mais je me suis vite convaincu que je savais ce que j'étais désormais. Un clone. Un être dont le destin même n'avait pas anticipé la venue. Quand j'allais mourrir je finirai comme ces copies ratées... De la poussière. Arrivant dans le district auquel je me destinais à envahir quelques heures, je me suis pris de petits maux de tête. Mais ceci disparut bien assez vite. Atterrissant sur un premier toit, je courrai tout en me dirigeant vers la maison de May, esquivant les obstacles via des figures de parkour puis je repris de l'altitude. Là où mon Spider-Sens s'agita. Je sentais venir...

Me retournant aussitôt, la toile adverse se colla à mon torse. Tant mieux, on était liés. Une autre araignée ? Ennemie ? Par précaution j'allais lancer l'assaut pour définir son appartenance. Mais quel individu stope sa cible via une toile... ? Attrapant la toile, j'ai tiré dans ma direction. Et de mon autre main, entre chaque doigt se trouvait ces dards que j'avais conçu. Les fléchettes en forme de diamant dôtées d'un agent chimique qui engourdissait puis paralysait la zone touchée. Envoyant les fléchettes aussitôt je me suis exprimé.

« Attaques de face ! »



❝ retribution. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Mar 12 Mai - 20:52

Benjamin & Cindy

« look up here comes the spiderman ! »

Une tension sur le fil, forte, brusque. Il était plus fort qu'elle. Physiquement au moins. Elle se campa sur ses position, mais sortit quand même légèrement de l'ombre. Pas de chance, le jeune homme semblait avoir mal prit sa toile d'araignée. « - merde... » marmonna-t-elle. Elle n'avait pas voulu l'attaquer, juste le ralentir. En plus il ne portait pas le bon costume. En tout cas il n'était pas celui qu'elle recherchait en priorité. Combien étaient-ils à se promener en rouge et bleu ? C'était une sorte d'uniformes officiel ou un truc dans ce genre ? En tout cas il ne semblait pas vraiment enclin à débattre de la question. A dire vrais il semblait même plus enclin à lui renvoyez la pareil. Attaque de face, attaque de face... il va pas m'attaquer non plus celui là? La réponse survint presque aussitôt, un mouvement vif de sa main et trois dards s’élancèrent vers elle. Heureusement son instinct était assez développer. D'un geste presque aussi rapide elle se retrouva à même le sol et se redressa aussitôt. « - Oh ! Tu te calmes, j'ai pas tenté de tuer que je sache! » Après, peut être aurait-elle dut accompagné son geste d'une phrase, un attend ou quelque chose de ce sens.

Elle se releva prudente, prête à contre-attaquer à tout instant. Un pas, deux pas... Elle n'allait pas non plus se mettre à craindre un type agressif... D'un autre côté elle n'était pas vraiment motivé pour parler avec ce garçon qui semblait pourvut de certains accessoires létaux . Elle ramassa un dard par terre et le fit tourner entre ses doigts. « - Tu as si peu confiance en toi pour utiliser des armes ? » Elle jeta le dard par terre, le laissant se planter légèrement dans le sol. Il n'était pas le seul à posséder une force supérieur à la moyenne. « - Je me demande ce que tu peux bien valoir au corps à corps. » Sans prévenir elle le chargea, utilisant le maximum de sa vitesse. Il avait le sens, elle en était persuadée, il s'était retourné avant que la toiles ne le heurt. D'un geste précis et rapide elle amorça un coup, elle visait le torse, si elle arrivait à le renversé elle pourrait prendre l'avantage. Elle se rapprochait et subitement ça la reprit... Plus prêt, plus prêt. Ce fut suffisant pour la déconcentré. Ca venait de lui. « - Arrête-ça! »

Le coup passa plus loin, mais elle était plus proche. Son regard noir défiait son adversaire. Cindy n'était pas d'une nature à baisser le regard ou à avoir peur. « - Tu n'es pas Spiderman. » Non, ce n'était pas lui. S'en était un autre. Qui ? Combien étaient-ils ? La toiles qui cachait son visage laissait passer son souffle tranquille. Et toujours cette sensation. C'était un aimant. Un tiraillement dans son ventre qui réclamait une proximité. Quel était cette capacité ? Était-il capable manier les ressentit ? Par quel moyen ? Ça l'énervait... Elle ne voulait pas qu'on puisse la manipuler. Subitement elle empoigna le jeune homme par le col « - Je t'ai dit d'arrêter! »  Elle l'avait presque crier, a quoi jouait-il celui là ? Est-ce que c'était là un moyen de déstabiliser ses adversaires ? Ou bien une capacité passive ? Quelque chose qu'il utilisait pour se défendre ? Sous le masque elle se mordit la lèvre. Tentant vainement de contrôler ce qui ressemblait de plus en plus à une attirance incontrôlable. Comment pouvait-il obtenir cet effet ?

En dessous d'eux la ville continuait de vivre. Le bruit de voiture leur revenait comme un ronronnement lointain et assourdit, les écriteaux chinois continuait de projeter leur lumière douce et la semi-obscurité baignait la scène. Une cheminée sortait du toit non loin d'eux, crachant une fumée grise et épaisse. Une mèche de cheveux passa devant les yeux de l'asiatique. Ses yeux lançait des éclaires alors que le masque lui cachait obstinément le visage de son adversaire. « - Tu portes l'ancien costume, tu connais Spiderman donc... Ou je peux le trouver ? » Elle avait trop étudier les photos de journaux et les vidéos internet pour ne pas reconnaître les vêtements auquel elle avait affaire. « - Et surtout, qui t'es bordel? » Elle contrôlait à grand peine sa colère, cette dernière étant renforcer encore un peu par cette sensation qu'elle ne contrôlait pas. Elle avait autant envie de se retrouver dans les bras de cet inconnu que de lui arracher les yeux... Et le fait de ne pouvoir expliquer le premier point renforçait encore plus le second. Sa voix était devenu un sifflement de colère.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Sam 16 Mai - 17:22



❝ CINDY X BEN

   ♡ quest.

Mon Spider-Sens s'était agité mais aurais-je dû considérer cela comme un danger ? Elle aurait pu choisir une autre façon de m'apostropher. Des mots auraient eu un meilleur impact, et non la toile. Elle semblait avoir les mêmes dons que moi. J'espérais qu'il ne s'agisse pas d'une clone, mais si cela avait été le cas... Je n'aurai pas eu à la ressentir. Mais représentait-elle une menace pour moi ? Je ne sais pas vraiment, aussi hostile pouvait-elle être... J'allais devoir l'écouter. Son agilité et sa vitesse surpassait la mienne, et c'est pas faute de pouvoir esquiver des balles à bout portant en me penchant. Elle avait arrêté mes dards et j'avais un peu les boules qu'elle ait pu agir de la sorte. Du moins s'il s'agissait d'une ennemie. C'est alors qu'en un saut périlleux arrière je me suis stoppé sur le toit qui se trouvait sous nos pieds alors que dans les airs, en pleine action j'avais tenté de l'atteindre avec mes armes.

Je restais le dos légèrement courbé, à l'affût tandis qu'elle se contenta de liberté des paroles ayant pour but d'adoucir la situation. Je ne la voyais plus comme une ennemie. Mon ressenti était loin d'être désagréable, mais il me semblait ressentir quelque chose de relativement spécial et déstabilisant en vue de la situation. Je fomentais de nombreux scénarii dans mon esprit, en quête de réponse sur son identité et la raison pour laquelle elle m'avait arrêté. J'ai même cru entrevoir un pic lancé à mon égard quand elle remit en cause ma confiance en ma propre personne. Je pestais à cette pensée mais l'idée de lui en mettre une m'a traversé l'esprit.

Mais cette sensation aussi déstabilisante soit-elle ne me permettait pas de lever la main sur elle. Elle semblait me défier et elle, elle fut capable de bouger. Je n'arrivais à rien, c'était définitif et pendant cet instant j'ai cru que cela venait d'elle. Mais apparemment elle semblait avoir un un déclic. Je n'avais pas bougé et pourtant mon esprit était sur la défensive tandis que mes dents grinçaient les unes contre les autres. Les battements de mon coeur s'accentuaient. S'en devenait presque désagréable jusqu'à ce qu'elle finisse par me saisir par le col de mon costume en m'ordonnant d'arrêter quelque chose. Le fait de jauger une situation deviendrait un crime désormais ?

Je gardais le silence, aussi agréable soit cette sensation... Je ne pouvais pas lui faire confiance dés maintenant. Je ne savais rien sur cette personne. M'abandonner à ce torrent de sensations ou garder le rythme ? Je me connaissais, je devais garder les jambes droites. Soupirant doucement, je me suis craqué la nuque sans lever les mains, ce que je fis juste après pour lui faire lâcher prise mon costume. Reculant, j'avais l'impression d'effectuer ces pas à contre coeur.

« T'es sans doute trop curieuse. Non je ne suis pas Spider-Man, ça fait presque un an que je combat le crime à ses côtés en revanche. »

Je marquais un temps de pause. Il est vrai qu'elle avait posé trop de questions d'un coup et j'avais horreur de ça. Alors la faire attendre ne devrait pas la mettre K.O par ennui. Non j'essayais de voir ce que je pouvais tirer d'elle, concrètement mais elle s'avérait difficile à cerner. Pas de quoi s'étonner pour une première rencontre. C'est alors que d'un grand saut je me suis perché sur le muret de l'immeuble, accroupi tandis qu'elle demeurait toujours devant moi. Je n'avais pas de raison de la semer, la pointant légèrement du doigt je finis par prononcer:

« Autant dire que ma réelle identité ne t'intéresserait pas. Mais appelle moi Scarlet Spider. Je suis proche de Spider-Man c'est tout ce que tu as à retenir. Et tu te doutes bien qu'à notre première rencontre je ne vais pas te dire où le trouver aussi aisément. »

Il y avait de la naiveté dans les espérances de la femme araignée. Je ne pouvais pas soumettre des informations aussi confidentielles au premier inconnu que je croisais. Il avait autant d'ennemis que j'en avais et tous aussi féroces les uns que les autres. Je ne savais même pas comment elle s'appelait mais elle détenait les mêmes pouvoirs que moi et Peter.

« Il me sera d'autant plus utile de savoir qui tu es ma jolie, et comme ça on envisagera la possibilité que tu puisses voir Spider-Man. Je ne t'attaquerai plus, y a ce truc là... qui m'empêche de faire quoi que ce soit, c'est puissant. Presque attirant. Tu y es pour quelque chose ? »



❝ retribution. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Sam 16 Mai - 18:56

Benjamin & Cindy

« look up here comes the spiderman ! »

Les deux silhouettes se faisait face sur le toit offert au vent. Il n'avait eut aucune difficulté à lui faire lâcher prise, pas que Cindy eut résister, plus qu'il semblait relativement peu offensif. Elle lui faisait maintenant face, toujours aussi proche. Ça en devenait entêtant et... agréable, bien qu'elle refusait obstinément de l'admettre. Il semblait relativement peu enclin au combat, et elle même devait bien avouer qu'elle n'avait aucune raison objective de lui nuire. Il recula d'un pas, elle se retint de faire un geste pour le retenir. Son poing se sera rapidement. Ce n'était pas douloureux, mais elle avait le sentiment que si elle continuait de rester proche de ce garçon ça pourrait bien le devenir. Respirant doucement, elle prit sur elle de respecter la distance qu'il lui imposait, concentrant son esprit sur la réponse plutôt que sur ses sensation. « - Un an... Je vois... » Eze avait raison, ils formaient un petit groupe tous... Finalement le vieux n'était peut être pas si fou de tous vouloir les réunir.

Il garda le silence, un moment... Un long moment aux goût de Cindy qui n'avait jamais été d'une nature patiente et subitement il fit un saut le mettant hors d'atteinte... Sur un muret. Cet fois-ci elle ne put retenir un pas en avant. Elle avait l'impression d'un fil tendu qui pouvait se rompre si il s'éloignait trop... Un fil qu'elle préférait garder intact. Un léger sourire naquit sur son visage et ses yeux s'illuminère d'une légère lueur ironique. « - Je peux toujours espéré tomber sur un idiot... Sur un coup de chance, Scar... » Le surnom était venu assez naturellement. D'une manière général elle n'avait jamais trop apprécier les noms trop long... et puis au vu de ce qu'il lui faisait ressentir, elle pouvait bien se permettre une petite familiarité. Elle tendit l'oreille vers la ville. Peu à peu le calme se créait, les gens allaient dormir et même si New York ne dormait jamais, la ville perdait un peu de son activité. Doucement elle se rapprocha du mur et d'un mouvement souple rejoignit le jeune homme sur le muret.

Le jeune reprit la parole, lui donnant une information qui l'intéressa un peu plus. Quelque chose qui l'empêchait d'attaquer. « - Une forme d'attirance ? » Elle se tenait debout face à lui. « - Je pensais que ça venait de toi... » Un pas... Deux pas... et elle s'assit, elle n'avait qu'à tendre une main et elle aurait put le toucher. « - Je n'y suis pour rien non... Ou alors je ne sais pas comment je pourrais le faire... » Elle observa la rue en contre-bas. Dire qu'il y a quelques minutes à peine elle aurait put le frapper. « - Tu peux m'appeler Silk, pas ma jolie. » Côté nom elle n'avait pas vraiment chercher plus loin que ces toiles. Au moins c'était court et facile à retenir. « - Il y en a d'autre ? Comme toi et Spiderman, je veux dire. » C'était ce qu'elle recherchait surtout, pour l'instant. Cela faisait cinq ans qu'elle s'entraînait, cinq ans qu'Eze ne la laissait pas sortir. L'homme agissait comme un père de substitution, au moins aussi envahissant.

Elle ferma les yeux, leur proximité déclenchait un incendie dans ses perceptions. A son sens s'ajoutait une multitude d'information et elle n'avais aucun contrôle dessus. C'était entêtant, enivrant... et apparemment réciproque. Comment quelqu'un dont elle ignorait tout pouvait créer un tel effet ? Machinalement elle sortit le téléphone de son accoutrement...27 appels en absence, tous d'Eze. Elle rangea l'objet, partir, rester... De toute façon le retour serait sujet à la dispute. « - A l'heure actuel, j'ai bien des choix qui s'offrent à moi... je pourrais très bien te laisser ici, me disant que je finirais bien par te recroiser dans New York et sont lot de personnes étranges, je pourrais aussi rentrer chez moi... » Ceci dit elle n'avait aucune envie d'en rester là. Doucement elle se pencha sur lui, effleurant doucement le corps de l'autre araignée «- Je pourrais aussi choisir d'écouter cet instinct qui me hurle de te sauter dessus... mais ce serait bien cavalier alors que je viens de te rencontrer... n'est-ce pas ? » Son ton était devenu amusé, presque taquin, alors qu'un frisson se propagea dans son corps.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Sam 16 Mai - 21:18



❝ CINDY X BEN

   ♡ quest.

Qu'est ce que je pouvais faire ? Des question gravitaient dans mon esprit et il était très compliqué d'y apposer une réponse. Mais était-ce dans mes habitudes de se laisser aller de la sorte ? Non. Je savais aller au-delà de ce genre de choses et pour le moment je tentais d'entretenir une conversion avec ma destinataire. Elle semblait assimiler les informations petit à petit et elle n'avait pas l'air de chercher plus loin. Alors pour le moment, cela ne pouvait que me convenir. Scar ?

Voilà qui était original, mais je ne me suis pas prononcé haut et fort sur la qualité de ce surnom qui plaçait déjà les bases d'une certaine familiarité entre elle et moi. Je préférais encore laisser cela se faire tout en prenant la situation avec des pincettes pour éviter de me faire trop d'idées. Je prenais du recul pour éviter de tomber de haut mais ce qui était sûr c'était qu'il y avait quelque chose entre elle et moi et selon ses dires... Ce serait quelque chose qui vient de nous deux finalement. Si elle était capable de tisser des toiles, et était dotée d'une agilité et vitesse supérieure à la mienne... Avait-elle ce sens de l'araignée propre aux personnes comme Peter ?

Je pensais bien oui. Mon silence ne traduisait pas de la lassitude ou de l'incompréhension, non. Au contraire, ma réflexion s'alimentait de par mon absence de paroles et cela m'aidait à mieux me concentrer et ne pas céder car aussi fou que cela puisse paraitre... je voulais balayer cette morale qui m'aurait permis de sauter sur l'occasion. Mais c'était la première fois que je ressentais cela, et j'ai beau avoir les souvenirs de Peter, je n'en ai pas moins la moindre parcelle d'expérience dans ce domaine... Au final une de ses questions me permit de me reprendre et de penser littéralement à autre chose.

« C'est à croire que tu es nouvelle à New York. On est beaucoup, beaucoup trop. Mais si tu veux mon avis, ne te fie qu'à Spider-Man, Spider-Woman et moi pour le moment. Les autres sont dangereux, et puent la merde. »

Puer la merde... bien entendu, façon de parler. Mais au moins je ne machais pas mes mots et si elle ne souhaitait pas me faire confiance, le lien qui semble nous unir allait faire en sorte que cela se fasse. Ou peut-être plaçais-je mes espoirs un peu trop haut. Mais quoi qu'il en soit, elle semblait vouloir reprendre la parole. Après avoir constaté un truc sur son téléphone portable dont je me fichais totalement. Mais elle avait l'air d'hésiter sur son départ.

Voilà que sur le muret je me suis mis à faire le poirier sur une main tout en l'écoutant. Restant en équilibre, aussi rigide qu'un lampadaire, je finis par ricaner à la fin de sa question qui semblait attendre une réponse. Prenant un appui certain, je me suis propulsé en l'air pour finir accroupi derrière elle. Finissant par me redresser tout en me massant nerveusement la nuque:

« Ce n'est pas dans mes habitudes, c'est la première fois que mon sens de l'araignée me fait ressentir ça. Et créer un lien de ce genre, c'est la dernière chose à laquelle je m'attendais venant de ce pouvoir. Mais il est vrai que ce serait bête d'agir ainsi, seulement... Pourquoi avoir fait tout ce chemin alors ? »


❝ retribution. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Dim 17 Mai - 1:03

Benjamin & Cindy

« look up here comes the spiderman ! »

Un bref instant elle resta silencieuse... Nouvelle à New York ? Plus ou moins, elle avait suivit Eze partout où il allait, la paranoïa de l'homme était certes tourné vers sa protection mais elle l'avait plus ou moins pousser à ne pas vivre pendant cinq ans. « - J'ai passer une partie de ma vie dans ce quartier. » finit-elle par lâcher pour toute réponse « - Mais quand je suis partie les gens se balançait pas encore au bout d'un fil...Enfin... à quelques années près. » A quelques trois ans près oui... mais elle était trop occupé à ce moment là à apprendre et maintenant elle se sentait encore plus ignorante que jamais. C'est fou comme le monde peut évoluer vite... Ce qui l'embêtait c'était la seconde partie de la phrase... « - Intéressant comme idée... J'aurais plutôt pensé que comme nos capacités semblaient fort similaire on aurait put tenter de bien s'entendre... Je dis pas que ça aurait été ambiance famille nombreuse, mais un spider-camps de vacances ça sonne pas trop mal... Presque rigolos. »  

Du coin de l'oeil elle suivait les mouvement du jeune homme... Scarlet Spider... Scarlet... Scar... Non décidément elle préférait Scar. Vivement il se redressa, bondit et atterrit derrière elle, instinctivement elle pencha sa tête en arrière pour l'observer. Il semblait nerveux, pourquoi ? « - J'imagine oui...  » elle hésita un instant et reprit « - Ca t'es venu comment? » Son regard tentait de percer à travers le masque. C'était frustrant de ne pas pouvoir voir ses yeux. « - Tu t'es réveillé un matin capable de balancer des toiles ? T'as eu une longue maladie ? … Ou bien t'as tenter des truc ésotérique peut-être ? » D'expérience elle savait qu'il n'y avait pas qu'un seul moyen de se trouver investit de tel don. Ezekiel en était la preuve. Elle tourna doucement et se releva. « - Je te met mal à l'aise ? » Elle fit un pas, léger, suffisant pour le frôler à nouveau. Elle avait toujours été d'une nature assez charmeuse mais il fallait avouer que cet étrange lien accentuait encore un peu se trait.

Jusqu'où pouvait-elle le pousser ? Jusqu'où ce lien pouvait-il être contrôler ? C'était également des question qui se bousculait dans sa tête. Elle avait passer cinq années à étudier ce don, à le comprendre et l'assimiler... Comment pouvait-il innover aujourd'hui ? Doucement elle leva une main et la posa sur la joue du jeune homme, caressant d'un doigts le masque. « - Parce que je t'ai ressentis. Je n'avais pas prévu de chercher des semblables cette nuit. » Elle baissa le ton de sa voix et se rapprocha un peu plus, chuchotant la fin de sa phrase au jeune homme. C'était fort, beaucoup plus qu'elle ne pouvait l'imaginer. Le contact renforçait tout, pendant un bref instant elle sut qu'elle aurait encore put le contrôler... Qu'elle aurait put repartir, probablement en ce moquant un peu du jeune homme... mais non, c'était trop tentant, trop doux pour ne pas vouloir abandonner. Elle fit lentement descendre le foulard de toiles qui recouvrait son visage et de l'autre main elle releva le masque du jeune homme, suffisamment pour découvrir ses lèvres. Elle resta quelques seconde en suspend, profitant de cette tension, de ce désir qui la consommait, savourant cet instant de flottement... puis, avec cette même lenteur elle déposa ses propres lèvres sur celle du jeune homme. Un frisson lui parcouru le corps, prenant naissance au creux de son ventre et l'envahissant peu à peu entièrement. Finalement, elle n'avait pas tant changer en cinq ans, elle continuait de préférer aller à l'essentiel plutôt que de discuter et d'analyser pendant cent ans.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Lun 25 Mai - 15:54



❝ CINDY X BEN

   ♡ quest.

Je n'oubliais pas pourquoi j'étais là à la base. Je venais voir, ou plutôt veiller sur May. Elle n'était pas ma tante mais d'après les souvenirs que j'avais de Peter, elle représentait plus qu'un lien de parenté éloigné. C'était une figure maternelle dont Peter a pu bénéficier alors que moi... Je n'ai pas pu avoir cela. Il avait pu avoir cela, il a eu des hauts et des bas avec sa famille et c'est une chose que je n'étais pas sûr d'avoir.  Je remettais toujours mon existence en question, mais il était difficile  de ne pas y penser. Au final, si j'avais été seul je me serai focalisé sur une raison d'exister. Mais je n'étais pas seul et en plus quelque chose me liait à la femme-araignée.

Je respirais le plus doucement possible, il était juste trop difficile de lui tenir tête avec cette sensation. La sentir proche de moi était tout aussi agréable car chaque pas qui mettait de la distance entre nous se faisait à contre coeur. Je restais toujours aussi silencieux quand il le fallait, je continuais de la jauger. Elle semblait imprégner ses paroles d'un humour qui me mettait à l'aise malgré tout sans pour autant dissiper cette irristible envie de... Me secouant négativement la tête, mes mains derrière ma tête tandis que je m'étirais sur la pointe des pieds pour mieux me craquer les membres qui dégnaient ployer sous cet effort.

Un petit sourire s'était invité, je ne répondais pas encore jusqu'à ce qu'elle finisse par aborder un sujet des plus sensibles. Je n'aurai confié à personne mes origines mais voilà que ce lien entre nous m'apprenait à lui faire confiance. Qu'est ce que je risquais au pire ? Il y avait des histoires bien plus critique que la mienne et tant que je gardais l'identité secrète de Peter... Il n'y avait aucunes raisons que je ne puisse pas raconter comment je suis devenu  un homme-araignée. C'est alors que je me raclais la gorge,  baissant les bras alors j'ai pris la paroles après ses plusieurs mots.

« Warren Miles était un savant connu sous le nom du Chacal. Il a lancé un protocole scientifique pour tuer Spider-Man. Il s'est servi de son code génétique pour créer des répliques. Des clones. Des êtres que même le destin n'avait pas prédit la venue. Tu saisis ? J'suis l'un d'eux, et le plus stable. J'ai vite compris que je n'étais qu'un clone et contrairement aux autres... Je cherche un but en me battant aux côtés de Spider-Man. »

Je n'ai pas prononcé cette tirade sur un ton désespéré. Je tentais de prendre cela à la rigolade, c'était le mieux à faire. Quand bien même elle aurait écouté, ses dernières paroles dont la suite à mon oreille éveillèrent d'innombrables frissons. Je déglutis silencieusement alors que ses toiles qui recouvraient son corps tombèrent au niveau du visage. Dévoilant entièrement son visage, je la regardais en me disant qu'elle pouvait inspirer la confiance. Mais mon sens de l'araignée ne me disait rien d'alarmant, et même si on ne jugeait pas un bouquin à sa couverture...

Je me disais qu'elle était dans le même cas que moi. A une différence prêt, elle était plus... confiante et se laissait plus aller dans la mesure où je n'ai rien fait pour la laisser s'emparer de mon masque qu'elle remonta jusqu'à mes lèvres. Et c'est quand nos lèvres respectives se confrontèrent, j'ai fermé instinctivement les yeux. Mon sens d'araignée s'accentuait, renforçant la sensation alors qu'il ne s'agissait que d'un baiser. Un baiser qui cependant devint fougueux à partir du moment où j'ai accentué l'échange qu'elle avait commencé. Pendant un bon moment cela dura jusqu'à ce que je finisse par reprendre la parole:

« Alors, tu cèdes ? »


❝ retribution. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Lun 25 Mai - 17:54

Benjamin & Cindy

« look up here comes the spiderman ! »

Pressée contre son corps, Cindy se laissa emportée par son désir et cette passion. Elle passa une main derrière la tête du jeune homme l'attirant encore plus prêt. Elle avait fermée les yeux, s'abandonnant totalement au contact du jeune homme. Ce fut cette petite phrase qui la ramena à la réalité, alors que le souffle de Scar était encore sur ses lèvres. « - céder? » Qui ? Que ? Quoi ? Elle avait l'impression d'un brusque retours à la réalité. Comme si pendant un temps New York avait totalement disparut. Un sourire amusé apparut sur ses lèvres « - Je t'ai donner l'impression de vouloir résister ? » Une de ses mains se dénoua du cou du jeune homme pour descendre sur son torse. Il était un peu plus grand qu'elle, de sorte que Cindy devait légèrement lever la tête pour lui parler. Elle soupira doucement. Il restait encore de nombreux point à éclaircir. Déjà cette histoire de clone. De base les expériences scientifiques sur humain ne plaisait pas vraiment à la jeune fille, mais si, en plus, cela touchait les siens... Ezekiel avait finalement réussit à lui mettre en tête que toute les araignées formaient une sorte de grande famille.

« - Warren Miles... » Elle répéta le nom, cherchant si il lui était familier... Mais non, ça ne lui disait rien. Subitement elle se stoppa. « - Le plus stable?! » Et combien avait été créé ? Si le vieux avait raison autant d'araignée, de ''totem'' potentiel, cela risquait de singulièrement renforcer son ennemi. Elle s'éloigna un instant, faisant les cent pas. « - Des extraterrestre, de la magie, des mondes parallèle... Le clonage c'est presque pas surprenant. » Elle avait parler sur un ton enjoué, mais au fond quelque chose la titillait. Des clones pour affronter les héros... Finalement est-ce que la présence de justicier n'entraînait pas, par définition, des ennemis à leur hauteur ? Son esprit partait dans plusieurs direction, c'était assez surprenant, mais avoir assouvit son besoin de proximité semblait lui avoir rendu l'usage de son cerveau. « - Attend... Un clone de Spiderman ? Mais... Spiderman est apparu il y a deux ans, environs, non? » Ça n'avait pas de sens. « - Mais alors... tu as quel âge ? » Si on avait utilisé les cellules de Spiderman pour créer un clone il avait forcément moins de deux ans... « - Ça fait de moi une pédophile ? …Non...  Oublis cette question. N'en parlons pas... »

La stupeur passé, elle s'immobilisa, défis son foulard et en reforma un sur son visage du bout des doigts. « - J'imagine que je te dois aussi quelques explications. Tu ne peux pas me livrer ton histoire, sans que je te donne quelques détails de la mienne en échange. » Elle se rassit sur le muret. « - Comme je te l'ai dit je suis née dans ce quartier. J'avais seize ans lorsqu'une sortie scolaire me mena à Oscorp. Je sais pas si tu as entendu parler de l'entreprise ? Ils font pas mal d'expérience sur la génétique. Sur les araignées. » Elle marqua une petite pause, tournant rapidement le regard vers une voiture qui roulait à vive-allure. « - Bref, l'une d'entre elle s'était échappée de la salle d'expérimentation et m'a mordu, sur le pied. » Elle désigna d'un geste son pied gauche. « - Trois jours de maladie, pour me réveiller avec plein de toiles d'araignée dans ma chambre. Un vrais cauchemar, j'ai mit des mois à contrôler ce truc... Bref, c'est là qu'Ezekiel est ''entré dans ma vie''. Lui aussi possède des pouvoirs liés aux araignées. Il m'a prit sous son aile, je l'ai suivit et je le suis toujours. Ça va faire cinq maintenant. » Elle hésita un instant. « - Eze cherche a rassembler les autres araignées. Sans le vouloir il a réveillé une entité, un certain Morlun et il semblerait que les gens comme nous soyons l'équivalent d'un repas trois étoiles pour ce truc. D'après lui, l'un d'entre nous serait une espèce d'élu, d'être capable d'affronter Morlun, il pense que c'est Spiderman. » Elle s'arrêta, un instant et subitement reprit : « - On va rester sur ton âge physique... C'est bien l'âge physique aussi... ».

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Dim 31 Mai - 20:41



❝ CINDY X BEN

   ♡ quest.

Je ne cherchais pas le pardon ou la pitié. Je n'avais pas eu peur en racontant mon passé. J'en avais même ressenti le besoin pressant. Comme si le fait qu'elle sache mon passé me rassurais. J'aurai même pensé au fait que si elle me connaissait mieux, notre relation serait des plus positives.

Je savais que je pouvais lui faire confiance, qu'il était préférable de bannir la possibilité que l'araignée Silk finisse par poignarder Scarlet-Spider dans le dos. Quoi qu'il en soit, elle écoutait attentivement et cela faisait du bien de se libérer sur le sujet. Même si je n'ai pas vraiment expulser tout mon ressenti, le fait qu'elle sache ce que j'étais réellement pouvait faire avancer les choses. Faire un pas en arrière me semblait inconcevable, mais cela était possible.

Après tout, mes intuitions n'étaient pas à l'abri d'un revirement de situation aussi furtif soit-il. Je ne préférais pas penser à cela mais en tout cas elle s'était vraiment imprégnée de mon histoire dans la mesure où ses réactions étaient bien parallèles à la hiérarchie des évènements que je décrivais oralement.

Et puis finalement, elle finit par réagir d'une autre façon en prenant conscience que j'étais un clone. Est-ce que ça allait déraper... Je ne sais pas. Quand elle me demanda mon âge, je me suis souvenus cette gêne qui m'enlaçait. Me grattant bêtement l'arrière du crâne, le masque toujours légèrement relevé au niveau de mes lèvres, c'est une réponse aussi franche qu'amusante s'en échappa:

« Officieusement j'ai vingt-et-un  ans. Officiellement autant dire que je n'ai qu'un an à mon actif. Aux yeux de la loi tu es une sacrée pédophile ! Mais aux yeux de tout le monde tu viens d'embrasser un séduisant jeune homme, that's all ! »

Elle qui ne voulait pas en parler, c'était chose faite. Me raclant la gorge, les tensions s'apaisèrent quand elle décida à son tour de me confier son histoire. Acquiesçant alors, je restais calme cette fois. N'usant pas de l'humour car je sentais que la situation n'allait pas s'y prêter aussi facilement.

M'enlisant dans un silence des plus persévérants, j'aiguisais mon intention sur chaque mot qu'elle libérait pour me conter à son tour son passé. J'hochai de la tête en fronçant les sourcils quand elle me demanda si je connais Oscorp. Ces enculés avaient relancer le programme de clonage de Peter. Je ne me suis pas prononcé, ne voulant pas la mêler à cela et aussi pour qu'elle puisse terminer.

Ezekiel ? Un autre homme-araignée ? J'avais beau reprocher à Silk son ignorance quant aux araignées de New York... Je ne connaissais pas ce mec. Elle avait donc un mentor qui l'a guidé apparemment sagement si elle n'avait pas de dessein en contradiction avec mon code de conduite.

Déglutissant légèrement, je sentis le danger occuper ses propos quand elle parla de ce Morlun. A priori il était un chasseur redoutable même si je ne l'ai jamais vu... Je sentais sa présence comme une menace à ne pas sous-estimer. Je me suis racler la gorge aussitôt, pensant que si Morlun venait à New York... IL allait avoir de la concurrence avec Kraven le chasseur.

« Donc si ce Morlun s'amène, on est dans la merde ? Il n'y a pas moyen de le buter autrement que de faire appel à Spider-Man ? »

Mais après tout qui ne tentait rien à rien.  Après quoi elle changea littéralement de sujet ce qui apporta un brin de légèreté.

« Mon âge te fait complexer ? Comment on peut être autant attirée par un garçon d'un an ? Aha, je plaisante. Partons du principe que j'ai bel et bien vingt-et-un an. »


❝ retribution. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Mar 2 Juin - 10:52

Benjamin & Cindy

« look up here comes the spiderman ! »

Scar prenait les choses à la plaisanterie arrachant un léger sourire à la jeune fille. Un an à son actif... 21 ans en vrais. Ça devenait complexe quand même. « - Dans Star Wars, les clones grandissent normalement alors quand ils ont un an... ils ont un an... Mais on est pas dans un film alors... » C'était tout ce qu'elle avait trouver à dire, en fait son expérience du clonage se limitait à ça... Ce film, une brebis et maintenant un garçon. Elle allait demander à Eze d'acheter des livres sur le sujet, ainsi que quelques recherche internet. « - Séduisant je dois me fier à ta parole, moi je n'ai pas encore vue ton visage. » Même si cela la rongeait de curiosité. Que pouvait-il se cacher derrière ce masque ? Soupirant doucement elle haussa les épaules. « - Officieusement on a le même âge alors... » De toute façon personne ne lui reprocherait quoique ce soit, alors a part quelques question stupide elle n'avait pas grand chose à dire.

De toute façon le sujet de Morlun avait été lancé, là dessus Silk en connaissait peu. Ezekiel était assez secret sur ce sujet. Tout ce qu'il lui avait donner c'était le danger que représentait cet être... Mais l'homme araignée résuma assez bien la situation. « - Dans l'idée oui. Après que Spider-man, je ne sais pas. Ezekiel se base sur des vieux parchemin et tablette péruvienne, comment te dire que la traduction est pas toujours optimale et souvent bien flou... Moi je fais de la recherche d'araignée. » Elle s'étira doucement « - Et après avoir passer cinq ans coincée dans une sorte de bunker sécurisé à s'entraîner, ça fait une agréable distraction...Plus sérieusement, chaque araignée est un repas potentiel pour ce Morlun... et de ce que j'en ai apprit plus il mange, plus il devient fort. D'où l'intérêt de se rassembler. Ça, et le fait qu'on sera une plus grande menace. » Après Ezekiel était plus dans l'idée de se terrer bien à l'abris dans son bunker, mais Cindy avait depuis un moment prit la résolution qu'elle donnerait du fil à retorde à ce chasseur.

La conversation reprit un tournant léger quand elle ramena la question de l'âge. « - Oui... non... c'est... particulier... vingt-et-un ans c'est bien. » Elle marqua une petite pause. « - Tout à l'heure, tu as dit que tu étais un être dont le destin n'avait pas prédit la venue... Tu crois au destin ? » Même si elle n'avait pas relever sur le coup, cette phrase lui semblait plutôt triste. « - Personnellement, je n'y crois pas. Mes parents avait beau être bouddhiste, c'est pas un truc qui me semble véridique. Je pense qu'on naît... qu'on vient au monde, parce que quelqu'un d'autre le décide, des parents, un scientifique fou... ou pas fou... Il est pas obliger de l'être j'imagine. » Son regard se promenait du sol au ciel, cherchant les mots qui lui semblaient le plus juste. « - Je pense surtout que c'est à nous de trouver qui on veut être, et de se débrouiller avec ce qui te tombe dessus pour y parvenir. Des super-pouvoir, un héritage, des dettes, une maladie... Finalement le truc c'est surtout de se débrouiller. Tu sais parfois, le but ça peut juste être de faire la fête tout les jours, d'autre d'avoir un métier tranquille, une maison, un chat ingrat, un chien baveux, un mariage, des enfants, ça peut être de sauver le monde, de devenir important... Et surtout ça peut être vachement compliqué à trouver ! » Elle même n'avait que très vaguement réfléchis à la question.

Une lumière traversa doucement son costume, à la hauteur de son téléphone. Elle le sortit machinalement et décrocha. « - 27 appel... tu fais fort quand même ! […]  Oui, je l'ai mit en silencieux au troisième, de toute façon je ne suis sortit que deux heures ! […] Chinatown. […] Comment ça ? J'ai quand même le droit d'aller où je veux![...] Bientôt, arrête de t'inquiéter! […] C'est ça, à toute ! Eh Eze ! T'es pas mon père ! »  Elle soupira et raccrocha « - Chaque sortie c'est la même chose... Comme quoi, on peu tirer des toiles du bout des doigts, savoir envoyer des coup de pieds retourner et avoir une super force, il y aura toujours quelqu'un pour te dire que tu as dépasser le couvre-feu... »  Elle n'avait pas une grande envie de partir, mais l'heure tournait et Ezekiel n'allait pas aller en s'améliorant... Il risquait même de s'inquiéter de plus en plus. « - Je vais devoir y aller. » Elle fit un petit pas pour revenir à hauteur du jeune homme. « - Je dois faire quoi pour te revoir ?  » Elle n'avait pas vraiment le temps d'explorer New York à la recherche du jeune homme mais aucune envie que ce soit là leur seule rencontre.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   Mar 2 Juin - 15:07



❝ CINDY X BEN

   ♡ quest.

Star Wars ? Ah putain oui. Enfin je ne l'ai jamais vu. Mais ayant les souvenirs de Peter il est vrai qu'il a pu visionner les films. Quoi qu'il en soit j'en gardais de maigres souvenirs et je tentais de les transposer à la situation actuelle. Me grattant encore un peu l'arrière du crâne, je ne me suis pas expert en cinéma et pour quelqu'un comme moi il était facile de ne pas connaitre ce que l'on juge comme étant des classiques.

Par contre en terme d'intelligence et de comics, Peter avait nourri le moindre de ses souvenirs ce qui fait que j'étais très calé sur le sujet. Quand elle me fit confiance quant à ma physionomie séduisante je n'osais pas répondre. Laissant planer un voile de mystère pour le moment jusqu'au jour où je dévoilerai mon visage. Je savais que je ferai et même si je voulais le faire actuellement... Mon côté voué  à l'amusement m'empêcha d'ôter totalement mon masque. Je laissais alors cette conversation au passé tandis qu'un sujet plus important refit surface.

Ce Morlun. Je devais vraiment en parler à Peter, cela relevait d'une énorme importance si tout cela était vrai et alors il allait être difficile de s'en sortir. Mais au-delà de cette menace il y avait cette détermination quand elle parlait. Cinq ans enfermée au même endroit, et le fait qu'elle puisse se balader au grand air entre les building doit être jouissif. Au final, je repensais aux araignées de New York que je pouvais connaitre. Les énumérant dans ma tête, je pouvais citer: Edward le Venom. Cletus le Carnage.

Pat le Toxin. Jessica la Spider-Woman. Anya la Araña et Peter... Plus Silk et ce fameux Ezekiel. Sans oublier Spider-Gwen mais se rallierait-elle à notre cause vu que ce monde n'est pas celui pour lequel elle est devenue une araignée ? Allez savoir. Est-ce que je croyais au destin ? Il fallait dire ce qui était. Je ne savais pas encore si la vie n'était qu'une suite de hasards qui s'enchainaient ou je ne sais quoi... Mais le fait que personne ne m'attendait... Cela me confortait dans l'idée que ce n'était qu'un mauvais virage dans le cours de la vie.

Mais il fallait quand même souligner les propos sages de la jeune femme qui me faisait face. Je ne pouvais pas la contredire, elle défendait sa position ou son mode de penser en argumentant. Ce que je n'avais pas fait car je n'ai que des souvenirs... Et pas l'expérience de vingt-et-unes véritables années.

Pourtant Jessica et Anya m'ont encouragé sur une voie où je pouvais être celui que je voulais. Mais il était difficile de se détacher de qui l'on était à la base, initialement. Je commençais à m'y faire mais le fait qu'une quatrième araignée me confie cela... Parce que Peter y était aussi pour quelque chose... C'est qu'il y avait une raison. Me raclant la gorge, je détournai le regard tout en me prononçant finalement.


« Je respecte ton point de vue. Mais il est difficile de se forger un but quand à base ton créateur t'a formé pour tuer ton originel. Mais j'ai renoncé je sais, c'est juste que je vais mettre certainement encore un petit peu de temps à assumer mon statut. Maintenant que j'ai reconnu n'être qu'un clone, je dois vivre avec. »

Clone ou humain, quelle différence me dira t-on ? Je saigne, je parle, je respire, je vis. A la différence que je resterai poussière le jour où je mourrai. Au moins ce Morlun n'aura pas le plaisir de me briser en deux s'il est l'auteur de ma propre mort. Mais cela ne me ressemblait pas de penser comme ça ! Me ressaisissant c'est le téléphone de Silk qui me sortit de mes pensées. Croisant les bras, je gardais le silence.

J'évitais d'écouter ce que disait l'auteur de l'appel quand bien même le terme "Eze" me renvoyait à cet Ezekiel qui l'a prit sous son aile. La situation pouvait se prêter un peu à l'humour après ce qu'elle m'a dit sur le couvre feu. J'allais bien entendu parler mais je n'ai pas pu m'empêcher de soupirer très discrètement quand elle avoua devoir partir. Un petit sourire s'allongea le long de mes lèvres et voilà qu'elle s'approcha de moi. Je n'ai rien fait pour reculer, pour mettre de la distance entre nous car je n'en avais certainement pas envie.

Sa question, j'y avais une réponse. Et la première chose qui m'est venue à l'esprit c'est de m'emparer de ses lèvres alors que mon sens de l'araignée s'était agité à l'idée qu'elle puisse s'éloigner. C'était la première fois que je rencontrais quelqu'un comme ça. Le baiser dura quelques secondes, mais en fermant les yeux cela me sembla une éternité. Et puis j'ai rompu le baiser, rebaissant alors mon masque je sautais à contre coeur sur le muret. Si elle devait y aller, j'allais y aller aussi finalement. Je n'oubliais pas May sur qui j'allais devoir veiller encore un peu.

« Je pense que l'on peut faire confiance à nos sens d'araignées. Je pense qu'il suffira de le vouloir pour pouvoir se retrouver. Silk. »


❝ retribution. ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] i'm not good at talking |Benjamin
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: