AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 You will pay for this, Blank memories | Winter&Winter Soldier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: You will pay for this, Blank memories | Winter&Winter Soldier   Jeu 14 Mai - 19:12

You will pay for this, Blank memories
Winter ∞ Winter Soldier

La pluie coulait à flot depuis au moins trois jours, c’était comme si le ciel ne se fatiguait jamais, New York n’avait vue de rayon de soleil depuis un bail maintenant. Se tenant au milieu de Time Square, les cheveux plaqués sur la tête, Winter attendait une absolution qui ne viendrait pas. Elle était trempée de la tête aux pieds, dégoulinante presque autant que le ciel lui-même, des frissons parcourant sa peau alors que le froid se prenait à elle. Immobile, concentrée, elle se faisait bousculer par des New Yorkais pressé et immédiatement après son travail débutait. Le toucher, c’était là ce qui la rendait plus forte quand elle prenait l’emprise d’un humain, elle se retournait donc pour agiter un peu des mains alors qu’une faible lueur grise envahissait ses doigts. Un homme d’affaire de quarante ans s’effondrait au sol, riant comme un cinglé, faisant stopper tous les passants se demandant ce qui pouvait lui arriver. Sa vie s’arrêterait bientôt, mais dans ses derniers moments l’italienne violentait sa vie privé, y changeant des éléments récent pour le rendre fou. Dommage, il fut un bon père, un bon soldat pour l’armée américaine dans son jeune temps, un bon mari malgré ses petites infidélités avec la jeune secrétaire de l’âge de sa fille. Un homme généralement bon, même avec ses défauts, flanchait au milieu de Time Square. Il sautait à la gorge d’une passante pour la marteler de coup, distrayant la foule, puis un policier l’abattu en pleine rue. Le chaos, c’était drôle comme il se créait si facilement, Percy avait raison…on était tous un peu fou à l’intérieur, même si certains avaient besoin d’aide pour s’en rendre compte. S’il avait été plus fort d’esprit, juste un peu, il aurait sut que ses souvenirs étaient faux. Mais sa tête était en sang sur le sol, l’eau entrait par le trou créer sous l’impacte de la balle, il était bien trop tard pour lui.

Marchant d’un pas très lent, elle quittait cette scène, se demandant encore combien de temps elle devrait ainsi entrainer ses pouvoirs au milieu de la foule. Boss avait raison, bientôt elle aurait un destin bien plus grand, il fallait mettre à l’œuvre ses capacités avant de perdre la main. Pourtant, chaque personne que notre mutante envahissait, chaque mémoire, restait à jamais gravé dans sa tête. Peut-être que c’était dangereux de l’utiliser autant? Dernièrement elle avait des trou de noirceur, des moments où elle ne pouvait dire si elle s’était assoupie ou si elle avait tuée un autre garçon de cuisine qui se trouvait par là. Impossible de le savoir, elle ne pouvait pas fouiller sa propre mémoire, elle savait juste que son pouvoir gagnait un terrain dangereux. Un autre lui fonçait dedans, le choc la fit arrêter, il était temps qu’elle le rende cinglé lui aussi. Le même manège prit lieu, elle agitait ses doigts discrètement en direction de sa victime, mais là le choc.

« Page blanche… » Elle cessait immédiatement, les yeux grands ouvert, relevant la tête de surprise. Page blanche, Blank memories, les nombreux surnom qu’elle lui avait donné au fils du temps. Cet homme vide, complètement vide, qu’elle n’arrivait pas à lire peu importe combien elle aurait pu se concentrer était de retour? Il avait disparut, repartie comme il était arrivé, sans laisser de trace. Des années auparavant il avait sauvé la vie de notre Italienne, il lui avait montrer ce que personne n’avait prit le temps de faire, que certains humains sont prédestinés à aider leur prochain. Il ne lui avait rien demander en retour, rien du tout, il avait simplement accomplie son devoir. « HEY, HEY TOI! » Se retournant sur elle-même elle tentait de rejoindre celui qui n’avait pas de nom. « HEY, L’AMNÉSIQUE! »…rien à faire, elle l’avait perdu dans la foule. Inspirant doucement par le nez, Winter se concentrait, la lueur réapparaissant dans sa main. Elle tentait de le retrouver, d’entrer dans sa tête, mais encore un mur! Comme à chaque fois le passage était bloqué, rien ne pouvait pénétré sa tête, même pas une mutante qui ne faisait que cela de sa vie!

« […] Oh le sal*pard! » dit-elle soudainement. « Il m’a oublié! Il est une page blanche de nouveau…il m’a oublié! » La rage la gagnait. Boss n’avait certainement pas aidé cette noirceur qui grandissait en Winter, cette noirceur qui lui faisait facilement sauter un cable. Elle était surtout en colère car elle pensait qu’il avait fait exprès, choisissant de l’oublier, comme tous les autres! Les mémoires, les souvenirs, c’était si précieux pour un être humain…il n’avait rien, il l’empêchait de faire son boulot, il la mettait en colère. Se tenant immobile de nouveau en fixant le sol, la pluie recommençait à couler sur son visage, sa respiration se faisait ardente. La colère se faisait pesante…

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: You will pay for this, Blank memories | Winter&Winter Soldier   Jeu 4 Juin - 10:04


You will pay for this, Blank memories


Winter & Bucky


Lorsqu'on joue avec vos souvenirs, avec votre mémoire, que l'on efface systématiquement tout ce qui fait que vous êtes vous et que vous êtes un être à part, vous devenez en fait un nouveau né âgé de 30 ans qui déambule dans les rues découvrant chaque jours de nouvelles choses, de nouveaux visages, de nouvelles technologies qui pourtant vous étaient connus la veille. Et encore, vous avez de la chance si votre cortex ne grille pas complètement pour vous transformer en zombie décérébré.

James est aujourd'hui un fugitif présumé mort au combat en 1944 qui se promène incognito dans les rues de New-York. Mais il les découvre pour la première fois malgré le fait qu'il soit originaire du quartier. Comment ne pas se souvenir de ses odeurs ? De ces rues ? De ce quartier si particulier ? Et pourtant, il erre sans but réel sa casquette vissée sur sa tête et son col remonté pour masqué son visage. Il regarde les passants sans en reconnaître un seul. En même temps, il n'est pas de cette époque non plus. Mais il ne sait même pas d'où et de quand il vient... Grrr, c'est compliqué tout ça.

* Que fais-je ici ? Pourquoi est-ce que je marche dans ces rues ? Est-ce que voir cet homme à la bannière étoilée m'a fait douté de mes motivations ? Ma mission est de le tuer... Mais... Dois-je m'y tenir ? Et qu'est-ce que cette sensation qui me tiraille les boyaux quand je le vois ? Comme si je le connaissais d'une époque révolue et que son visage m'a fait ressurgir des émotions passées... *

Et là il passe près d'une jeune femme brune d'une beauté rare qui attire son regard. S'il avait le temps et le bagou nécessaire et s'il savait seulement ce que draguer signifiait, il se laisserait sûrement tenter... Mais là il passe simplement son chemin, conservant ses mains dans ses poches et la tête baissée.

Mais s'il ne la connaît pas, elle semble l'interpeler, elle appelle un nom étrange, une pseudonyme qu'il n'a jamais entendu jusqu'ici « Page Blanche » et c'est exactement ce qui le représenterait le mieux. Il n'est qu'une page blanche sur laquelle il écrit les lignes de sa vie au jour le jour, mais il écrit au milieu du livre en ayant laissé les premières vides de toute encre. Peut-être un jour se rempliront-elles à force de travail et de recherche sur sa vie d'avant.
Alors que ce pseudo lui fait l'effet d'un nouvel électrochoc, il freeze au milieu de la foule qui s'écarte autour de lui sans même s'arrêter pour s'inquiéter de ce qui pouvait motiver ce soudain arrêt. Il est désormais à la vue de la jeune femme, il se tient dos à elle mais il ne bouge pas d'un pouce. Il reste là à attendre que le temps passe mais tous ses sens exacerbés prêt à passer à l'action si cette nouvelle rencontre s'avère être dangereuse. Son poing mécanique se crispe, enserrant sa mitaine de cuir en son creux alors que sa main de chaire tient une crosse de revolver dans sa poche prêt à être dégainé.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: You will pay for this, Blank memories | Winter&Winter Soldier   Jeu 4 Juin - 18:08

You will pay for this!


Winter & Bucky



Il était arrêté, si pendant un instant la panique s’était épris de la mutante, elle l’avait enfin identifié dans la foule. De dos, il lui était impossible de vraiment dire si c’était lui, enfin si son visage était le même. La scène faisait presque froid dans le dos, tendis que les new yorkais continuaient leur routine, oubliant presque les deux âmes égarés qui s’attendaient à l’inévitable. Une respiration ardente venait de l’italienne, la colère ne se calmait toujours pas, il était encore vide. Et s’il la bloquait? Il faisait sûrement exprès, comment avait-il pu être vidé encore depuis leur dernière rencontre?

Non, il devrait y avoir quelque chose, quoi que ce soit. Pensait-elle en le fixant dans ce qui semblait se transformer en peur. S’il me bloque, s’il peut bloquer les autres? Si je ne peux plus voir la mémoire, accéder au souvenir alors je suis inutile. Tout le monde sait comment les êtres inutiles finissent aux yeux de Pain…est-ce que je veux vraiment risquer de le laisser partir? Est-ce que je veux risquer les représailles de boss?

Un pas décidé, un seul, se fit dans la direction de la page blanche. Marcia gloussait, elle réalisait quelque peu ce que la suite allait signifier, elle savait un peu contre qui elle allait se battre. Qu’auriez-vous fait à sa place? Vous auriez attendue que Pain vous tue une fois qu’elle se serait rendu compte de votre inutilité au sein du groupe? Non, elle ne pouvait plus se permettre de perdre une autre famille, c’était sa dernière et unique cette fois ci. Si elle décevait le groupe, elle prouverait uniquement qu’ils avaient raison de douter du choix de Pain, ils auraient tous eu raison quand à la place que méritait Winter dans l’antre de l’escouade. Si se battre, passablement tuer, celui qui autrefois lui avait sauvé la vie signifiait qu’elle méritait sa place, alors tant pis pour lui! Elle avait beaucoup trop peur de le laisser libre comme l’air en étant incapable de l’atteindre. Un nouveau pas, elle avait encore un bon mètre et demi de distance, assez pour changer d’idée. Les passant la bousculait sans se préoccuper de ce qui pouvait se passer, ce qui donnait une idée à la mutante, fronçant les sourcils elle agitait ses doigts autour de la lueur grise.

Elle saisissait un étranger par le bras dans l’intention d’en faire son jouet de la soirée, histoire de ne pas mourir trop facilement dans ce qui allait suivre. L’homme détournait sa tête vers la mutante juste avant qu’un air meurtrie s’affiche sur son visage.  *C’est lui qui a tué ta sœur…* L’homme fronçait des sourcils, non il n’avait pas de sœur, mauvais choix de mots. *Il a tué ton père, c’est pour cela que tu n’as jamais connu ta sœur, c’est lui…Venge toi, tu as toujours voulu te venger, ce depuis des années!* tentait-elle, mais l’homme changeait son regard béat en secouant la tête. Les problèmes du métier, la mémoire aussi puissante soit-elle n’était pas non plus une persuasion, on ne pouvait aller à l’encontre de la volonté. Il se défit de la prise de l’italienne tout en se reculant d’effroi. Marcia soupirait avant de lui faire tout oublier, tant pis, ce serait solo comme toujours. Se mordant la lèvre, elle s’approchait encore un peu plus près, autant tenter de le faire retourner pour savoir où viser. Déjà que ses pouvoirs étaient à néant, elle ne viserait pas cet homme à l’aveugle avec son couteau de poche, c’était une bien trop mauvaise idée.

« Tu m’avais sauvé…je n’aie jamais eu la chance de te remercier… » d’une voix faible, cachant mal sa rage qui paraissait tout de même, elle s’approchait encore. « Tu te souviens, non? » ça aurait été si beau si cela avait été le cas. Le dilemme n’aurait même pas été présent, elle aurait juste retrouvé son sauveur, au mieux il lui aurait dit ‘’bien sûr je m’en souviens’’ et ils ne se seraient jamais vue par la suite de toute leur vie respective. Par contre, ce mur qu’il avait, ça effrayait la mutante quand à ce qui allait suivre. Si d’autres étaient comme lui, si elle se retrouvait sans capacité, elle ne donnerait pas cher de sa peau face à une Pain en furie. « Je suis désolé, c’est juste que je te cherche depuis longtemps, tu apparais de nulle part et tu disparais…Je voulais simplement ton attention. » respiration ardente, voix brisé, comme il était compliqué de cacher ses intentions sous la surprise. Dans son dos, moins d’un mètre les séparant, on verrait bien assez tôt comment allait finir cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: You will pay for this, Blank memories | Winter&Winter Soldier   

Revenir en haut Aller en bas
 
You will pay for this, Blank memories | Winter&Winter Soldier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» You will pay for this, Blank memories | Winter&Winter Soldier
» The Best Memories With Memories
» Test Winter Assaut par Manik
» Jean-Guillaume de Winter
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: