AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 Amie? Ennemie? Ou on s'oublie? - Lora et Darcy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: Amie? Ennemie? Ou on s'oublie? - Lora et Darcy   Mar 26 Mai - 4:06


Préfères-tu le rouge?

Again today I will go soaring through the sky~
My enemies, I'll dish 'em up in a stir-fry!~
Gracious goddess of light watches from up above!~
At dinnertime I always show the cook some love!~


Une belle journée en perspective et Darcy était de très bonne humeur. Décidément, la jeune femme s'était lever du bon pied ce matin. La meilleure nouvelle était qu'elle n'avait absolument rien de prévu pour la journée. Elle avait la liberté totale de choisir si elle voulait bronzé quelque part, visiter un endroit encore incconu de sa culture comme un musée quelconque, si elle paressait sur son divan en pyjama ou tout autre chose qui entrait dans son pauvre budget. Évidement, puisqu'elle était déjà en train de prendre une belle marche de santé à l'extérieur, l'option de végéter dans son salon n'avait pas été retenu même si la tentatiove était forte de brancher son portable sur sa télévision pour se mater le dernier dbz ou plutot l'avant dernier car elle ne parlait pas encore assez le japonais pour le plus récent. C'est dans ce contexte d'insouscience, d'odeur du matin fraichement préparer, de circulation de la foule déjà populeuse et hasard arranger avec le gars des vues, qu'un avertissement venant du ciel perca ses pensées.

-Attention!

À quoi? N'écoutant que ses réflexes et surtout la voix supérieur[mais surtout surtout le fait d'avoir sursauter], Darcy bondit en arrière juste avant qu'un grand galon de peinture se fracasse sur le sol et répande son contenu sur le sol, ainsi qu'elle-même et une autre passante. Couverte de bleu et une expression de surprise encore répertorier sur son visage, la jeune femme pu entendre quelqu'un demander si elles étaient blessés et elle ne put que secouer la tête pour répondre, encore sous le choc. Une réaction lente lui aurait sans doute coûté un sérieux traumatisme crânien au minimum ou l'ironie aurait été très forte de la tuer de cette façon alors qu'il y avait autant de truc plus surnaturel qui pourrait attenter à sa vie. Juste par l'unique sensation déplaisante du toucher, la demoiselle pouvait sentir que son pantalon et son chandail étaient fichus et par logique elle confirmait que ses chaussures aussi. Seulement ses sous-vêtements et ses chaussettes avaient été épargner par le gâchis. Le choc commença donc à faire place à du mécontentement car ça gâchait assez efficacement sa journée. C'est juste à ce moment là, qu'elle prit en compte le fait que la voix du ciel s'excusait et qu'une employé du magasin d'en face était venue voir les deux jeunes filles. En grand résumé de ce que Darcy comprit, le magasin de vêtement faisait repeindre sa façade et l'artiste avait échapper son pot qui gisait maintenant sur le plancher qui allait faire pleurer le concierge.

-mesdames, si vous voulez bien venir en boutique, je vais appeler la gérante, nous allons trouver un moyen de...d'arranger la situation. Toutes nos excuses.

La pauvre employé qui avait l'air près de la crise de nerf et une fois que le peintre avait rejoint le sol il se confondit aussi en excuse pour avoir tenter un homicide involontaire sur les deux femmes. Darcy écouta vaguement le baratin des deux personnes, ne se sentant pas vraiment en colère car c'était pas prématuré de la part de l'homme et aucunement de la faute de la femme sauf si elle avait eu un quelconque pouvoir de télékinésie et avait tenter de les agresser par simple plaisir sadique pour ensuite mettre son talent d'actrice stressé à l'épreuve...ce dont la jeune femme doutait fortement. N'étant pas du genre à voir sérieusement des complots partout, la stagiaire était plutôt curieuse de savoir l'opinion de la gérante à ce sujet car c'est vrai que c'était bien partie pour avoir une mauvaise publicité. Était-ce quelque chose d'assez inhabituel et important pour passer dans le journal ou au moins un vox pop rapide? Baissant le regard sur elle-même, elle eu une belle vague de tristesse en voyant sa tenue gâché, surtout que le bleu ne se coordonnait pas avec le reste de son ensemble, du mauve ou du rouge aurait plus été en harmonie.  Heureusement qu'elle n'était pas pressé et en attente quelque part. Toutefois, pour le moment l'étudiant en congé préférait ardemment allé à l'intérieur de la boutique pour se soustraire au regard curieux de la foule et elle espérait vraiment pouvoir se changer et nettoyer la peinture qui avait éclabousser ses bras nus. De plus, connaissant le professionnalisme de l'endroit, ça ne devait certainement pas être de la peinture à l'eau qui allait partir facilement au lavage.

-Rassurez moi juste dans le fait que mes cheveux aient été épargnés. Ça va constituer ma première étape pour éviter une crise.

Elle ne ressentait pas le produit jusque dans son visage, mais ses cheveux étaient plus long et elle n'avait pas la capacité de ressentir ceux-ci. De ce qu'elle voyait, le devant avait été épargner, mais le pot était tomber sur son côté droit, ce qui signifiait la possibilité d'avoir atteint son dos et elle n'avait pas une tête amovible pour vérifier. Il lui fallait voir le bon côté des choses, ça ferait une anecdote à raconter pour elle et aussi pour tous les témoins. Par contre, en rouge, non seulement ça aurait été moins catastrophe pour ses vêtements, mais l'effet aurait été plus stressante pour autrui, faisant un meilleur effet de l'évier si elle voulait négocier. Car oui, elle n'était qu'une étudiante et stagiaire, il allait devoir y avoir compensation et elle comptait bien l'obtenir, foi de Lewis.

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: Amie? Ennemie? Ou on s'oublie? - Lora et Darcy   Jeu 4 Juin - 2:02





Amie? Ennemie? Ou on s'oublie?


Darcy Lewis & Loralei C. Moriarty



Congé d’Hydra et congé du commissariat de police. Quelle chance! Je pouvais enfin goûter à la vie purement newyorkaise. Ainsi, ce matin, je me levais avec la fureur d’un lion, et passa près de 2 heures dans la salle de bain. Quoi? Vous croyez que je me réveille avec la perfection collée sur le visage? Eh non! J’ai l’air d’un vrai épouvantail lorsque j’ouvre les yeux. Heureusement pour moi, j’avais tous les outils à portée de main pour cacher mes quelques imperfections. Une fois que je pouvais me regarder dans le miroir sans me remettre en doute, je conclus ce petit rituel et alla manger un bol de céréales dans la cuisine, tout en lisant le journal. Lorsque je me sentis rassasiée, je mis un peu de musique dans ma chambre et chercha de quoi me mettre tout en chantant faux. Les voisins se plaindraient sûrement. Ils peuvent bien essayer, mais je trancherais la gorge du premier qui me critiquerait. Bref, je pris encore 30 minutes avant de trouver l’ensemble parfait puis, laissant le fouillis des vêtements rejetés sur le lit, me précipitais vers le hall d’entrée, empoignais ma sacoche et sortis du loft tout en prenant soin de barrer la porte. Ma destination? Le centre commercial le plus proche, voyons! Il fallait bien que je me trouve de quoi me mettre. Surtout que bon, j’avais certains chandails que j’ai dû jeter à cause du sang séché. Il me fallait donc de nouveaux hauts et puis tout ce qui suivrait.

Puisque je fis le voyage en auto, cela ne me prit qu’une heure avant d’apercevoir les premiers panneaux de signalisation. Bon, je ne pouvais visiblement pas me stationner directement sur Times Square, mais je pus toutefois trouver un stationnement payant non loin. Ouf! Je laissais ainsi ma voiture là et commençait mon aventure dans les différentes boutiques. Je ne vous les nommerais pas tous, mais je crois toutefois que certaines sont bien trop mémorables pour ne pas les raconter. Mon premier arrêt fut pour le salon de coiffure et de manucure surnommé Paris. Mon dieu! Jamais au grand jamais je ne m’étais fait faire les ongles et je peux vous dire une chose; j’adore. On m’a traité comme une reine et je dois dire que je reviendrais très probablement ici. Je tournais ensuite sur un coin de rue pour me rendre au Sephora. Là, j’ai dépensé plus de 300$ sur bien des choses … certaines inutiles, soit, mais tout de même. Une fois sortie du coin ‘beauté’, je ne pus résister; il fallait que j’aille visiter le Hershey’s Times Square (où j’ai goulument mangé des chocolats délicieux) et puis le Disney Store (où je redevins l’enfant pétillante de vie que j’étais).

Après cette petite tournée, je m’assieds sur un banc non loin, admirant le mouvement constant sur les rues. Mon dieu! On aurait dit que la ville au complet se promenait sur Times Square. Mettre une bombe ici et faire tout éclater serait si facile. Au nombre de gens présents, il serait difficile de retrouver le coupable. Si seulement … Non. Je n’étais pas ici pour ça. Pas aujourd’hui, du moins. Je voulais absolument profiter de ma journée de congé pour voir à quoi ressemble une vie ‘normale’, une vie sans soucis, à profiter de notre gagne-pain pour s’acheter des choses. Jamais au grand jamais je n’aurais pu dépenser autant d’argent, si je serais restée avec mes parents, si je n’avais pas tué mon père. Ce n’était toutefois pas le moment pour les représailles ni pour les hantises du passé. Je me promenais à Times Square avec tant de boutiques que je n’avais pas encore visitées. Je devais m’amuser encore un peu. Je me levais alors, comme éprise d’une nouvelle force et hop, direction les nombreuses vitrines pleines de vêtements.

Je ne pourrais vous dire le nombre de boutiques je suis entrée, mais je sais une chose; j’en ai vu de toute les couleurs. Cela ne m’a cependant pas préparée à ce que, lorsque je me tenais juste à côté du Forever 21, un pot de peinture tombe près de moi (et d’autres jeunes femmes, car je les entendis crier) et m’asperge. QUOI? Qui était l’insignifiant qui avait fait tombé ce pot? Je l’étranglerais à mort dès que j’en aurais l’occasion. Pour sa propre défense, et alors que je me retournais, le visage rouge de rage, il s’excusa en demandant à ce qu’on le suive en boutique pour ‘régler la situation’. J’espérais sincèrement recevoir une GROSSE compensation! En émettant un grognement, je suivis le reste du groupe. Je perçus l’une des filles également tâchées par la peinture demander si ces cheveux avaient été épargnés. Je me trouvais juste derrière elle, et, regardant attentivement son habit ainsi que sa chevelure, je vis quelques gouttes minimes de peinture bleue et lui prit les quelques mèches de cheveux en question avant de lui répondre : « Je ne voudrais pas être la porteuse de mauvaises nouvelles, mais ces mèches-là en ont reçu un peu. Mais rien de grave; un bon shampooing et le tout sera réglé. Si tu veux, je peux t’en conseiller un. »

Mais qu’est-ce qu’il me prenait, d’être aussi gentille? Le revirement de situation? Moi qui étais tâchée de bleue? Le beau début de journée que j’avais passé à faire le tour des magasins? Aucune idée, mais espérons que ma rage n’aille pas jusqu’à tuer quelqu’un ici. Trop de civils.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: Amie? Ennemie? Ou on s'oublie? - Lora et Darcy   Jeu 11 Juin - 4:21


Amie? Ennemie? Ou on s'oublie?
PV - LORALEI C. MORIARTY
C'était tout à fait louche à bien y penser. L'accident n'avait atteint que des femmes. Certes, Darcy avouait bien que le magasinage était une activité principalement féminine, mais statistiquement il aurait bien du y avoir des petit copains forcé de venir avec leur copines, des mecs superficiels, des stylistes ou bien des gays[faut bien qu'il y en ait au moins un dans le couple qui achète les vêtements] pour faire du shopping. Cette mésaventure allait couté cher au magasin et sans doute au mec qui faisait la peinture. Bien sur, les dommages auraient été pire si quelqu'un avait été blesser et la réputation aurait prit un coup derrière le genou, mais les filles allaient accepter rien de moins qu'un nouvel ensemble gratuit et pas dans le stock en promotion. Perdu dans ses réflexions, mais tout de même capable de fonctionner malgré son état qui était quand même habituel, la jeune étudiante senti ses cheveux être l'attention de quelqu'un. La femme qui se trouvait derrière elle répondit alors à sa question et lui apprit la mauvaise nouvelle: ses cheveux avaient été compromis. Une moue boudeuse se forma automatiquement sur le visage de la brunette, mais son interlocutrice rajouta qu'elle savait comment régler la situation. Prenant immédiatement cela comme un signal pour une communication sociale à poussé, la stagiaire d'astrologie se ressaisit avec un sourire et se retourna pour observer plus particulièrement la blonde et fit en sorte d'être maintenant au même niveau qu'elle au lieu de suivre une file.

-Bien sur que je veux. Je n'ai aucune expérience avec les désordres capillaires et comme je ne vois rien de mal avec les tiens, je vais te faire entièrement confiance.

Par contre, elle avait de l'expérience avec des envahisseurs galactique. Question de priorité. Il lui fallait voir le côté positif de la situation. Avec tous les génies qu'elle côtoyait et les ressources que S.H.I.E.L.D possédait, il devait bien y avoir un moyen de laver la peinture de ses vêtements et ainsi ne pas les perdre en plus d'avoir de nouvelles pièces gratuites. Les gardiens de la Terre devait surement avoir une lessive performante et pas jeter les uniformes à la moindre tâche de sang. Shield ca pouvait bien être: système hyper initiative en lavage...Darcy? Peut-être pas finalement. Mais Selvig pouvait bien inventer un truc ou alors il y avait déjà une magie asgardienne efficace.

La jeune femme jeta analysa alors la tenue de sa compatriote. Le premier détail qu'elle remarqua fut sa jupe bleu[sans aide de la peinture] et en cuir. Du coup, ce vêtement était a 90% sauvé. Cependant, le top noir avec un tissu fibreux n'avait pas grand chance d'être rescapé. Peut-être que la blonde était venu à la même conclusion qu'elle puisqu'elle était toute de même calme, mais que le mécontentement était toujours perceptible. C'était assez compréhensible après une attaque furtive faite par un accident digne des destinations ultimes. Toutes les victimes de l'accident se trouvaient maintenant dans le magasin avec la gérante qui avait discuter avec son employé et leur offrait maintenant un bas et un haut chacune en plus des chaussures pour celles qui étaient irrécupérable comme les propre basket de Darcy, surtout qu'il y avait maintenant une trace de l'extérieur à l'intérieur car elle avait inévitablement marché dans le bleu.  Après cette assurance d'indemnité,  les autres femmes partirent dans les allées alors que la chère sociale qu'était la complice des super-héros se retourna en face à face avec celle qui lui semblait la plus sympathique.

-T'es d'accord avec moi pour profiter entièrement du dédommagement? Je compte bien m'arranger pour sortir avec un ensemble digne d'un tapis rouge même si j'dois le faire fabriquer sur mesure s'il n'y en a pas ici.

Ca semblait être un peu abusif, surtout si elle arrivait à sauver ses vêtements et que c'était en fait un accident, mais qu'on lui pardonne, ce n'est qu'une étudiante/stagiaire non-payé pour tous ses loyaux services et qui aimerait bien avoir un peu de luxe même si elle comptait pas si subconsciemment que ca sur sa nouvelle fréquentation avec Stark pour palier à cet envie. En même temps, elle n'avait absolument rien d'autre à faire de sa journée que t'essayer de trouver l'habillement parfait après de multiples essayage qui lui rappellerait sa bonne condition physique d'un point de vue esthétique. Bien sur, cela pourrait devenir beaucoup plus intéressant et de bonne ambiance si elle arrivait à se faire une alliée dans cette situation. Elle ne demandait pas une best friend forever, mais au minimum susciter assez d'intérêt chez l'autre pour être digne d'être poker sur facebook.

codage par soldia-alyss
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: Amie? Ennemie? Ou on s'oublie? - Lora et Darcy   Ven 10 Juil - 2:05





Amie? Ennemie? Ou on s'oublie?


Darcy Lewis & Loralei C. Moriarty



Voilà qu’une moue s’étala sur le visage de la jeune femme devant moi, alors que je l’avisais de ses problèmes capillaires dû à la vague de peinture qui nous était tombé dessus. Elle parut toutefois soulager de savoir que j’avais une solution. Et si j’en avais une! Si j’ai bien appris une chose, en devenant une recrue pour la police locale, c’est que les plus vieux aiment bien embêter les nouveaux. Je n’y ai donc pas échappé. Parmi les différentes blagues, il y eut, entre autre, le miel dans les cheveux. Horreur! Si je n’aurais pas mon travail au commissariat, je vous jure, j’aurais tué les amateurs m’ayant fait une telle chose. Juste d’y penser, maintenant, j’avais la rage qui bouillonnait en moi. Ce fut la jeune femme qui me sortit de mes pensées noires. Bien sur que je veux. Je n'ai aucune expérience avec les désordres capillaires et comme je ne vois rien de mal avec les tiens, je vais te faire entièrement confiance.Fière de pouvoir faire part de mon savoir, je luis répondis :

- « En fait, ce n’est pas difficile. La peinture va probablement durcir, mais tu n’auras qu’à passer tes cheveux sous l’eau tiède, question de la ramollir. Ensuite, tu peignes tes cheveux et t’utilises un bon shampooing. Moi, personnellement, j’utilise soit Bed Head, ou alors tout ce qui vient de Lush. »

Une fièvre. C’est ce qui expliquait ma subite envie d’aider une civile. En temps normal, j’aurais complètement ignoré tout le monde. Mais là, je faisais … la conversation, comme toutes les autres filles autour de moi, en fait. Bon, dans ce cas, je ne me sentais plus aussi coupable. Le regard de mon interlocutrice, par contre, me fit réaliser à quel point mon chandail était dans un état lamentable. En effet, la peinture avait réduit à néant mon beau haut noir … mon préféré, en plus! Le seul réconfort dans toute cette calomnie, c’est que ma jupe en cuir allait survivre. Je lâchais un ‘ouf’ énorme avant de suivre la gérante qui se déplaça jusqu’à la boutique. En entrant et en voyant le choix énorme de vêtements, je fus complètement bouche-bée. Finalement, dans notre malheur, on avait eu beaucoup de chance, de tomber sur une telle boutique. La troupe de victimes qu’on était écoutait attentivement la gérante ainsi que l’employé. Ceux-ci allaient, comme compensation, nous offrir un ensemble complet en cadeau. Ouuf, j’allais en profiter, sûr et certain! Ça ne se refusait pas! Une fois qu’on finit de nous expliquer chaque infime détail de cette offre, les filles autour de moi s’éparpillèrent à travers le magasin, alors que je me tenais toujours là. Je remarquais alors que mon interlocutrice de tout à l’heure était juste devant moi. T'es d'accord avec moi pour profiter entièrement du dédommagement? Je compte bien m'arranger pour sortir avec un ensemble digne d'un tapis rouge même si j'dois le faire fabriquer sur mesure s'il n'y en a pas ici. Oh oui, j’allais en profiter à un tel point que la gérante supplierait que je parte d’ici. Mon haut noir ne sera pas détruit en vain. Avec un sourire sur les lèvres, je hochais de la tête avant de m’exprimer.

- « On va en profiter au maximum, ma chère! J’ai peut-être mal aux pieds avec tout mon magasinage de ce matin, mais je te jure que je ne sortirais pas d’ici avant que je ne trouve ce que je souhaite, et le tout, sur le dos du magasin. »

Je rendis alors compte que je ne m’étais toujours pas présenté. Oups.

- « En passant, j’m’appelle Loralei. »

Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Amie? Ennemie? Ou on s'oublie? - Lora et Darcy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amie? Ennemie? Ou on s'oublie? - Lora et Darcy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» f | teresa palmer ❧ amie-ennemie
» Amie ou Ennemie ? [feat Hiragane Miku]
» recherche amie
» La pirate, cette amie versatile... [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: