AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 






avatar



∆ CRÉDITS : jackass (avatar) + tumblr (gifs)
∆ CÉLÉBRITÉ : stanley martin lieber
∆ DOLLARS : 9369
∆ SCHYZO ? : everyone !
∆ ÂGE DU PERSONNAGE : quatre-vingt douze ans
∆ NOM DE CODE : stan lee
∆ STATUT CIVIL : marié à joanie lee
∆ RACE : humain
∆ JOB : gérant d'un stand de comics en plein manhattan
∆ COULEUR RP : #ffffff





Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Mer 3 Juin - 15:05

Intrigue n°2


Benefit Travel


Voilà désormais une nouvelle équipe pour les Avengers, actuellement composée de Tattoo, Black Widow, Captain America, Iron Man, Thor, Hawkeye, Slash, Darcy Lewis, Werewolf, Captain Marvel,  Jane Foster, Hulk, Hill et Fury. Ces 14 individus sont désormais parés pour défendre la Terre de toute menace. Du moins, toute menace se trouvait pour le moment être HYDRA qui était en possession du sceptre du Dieu Loki, objet qui avait déjà précédemment créés de gros soucis à New York, qu’il fallait donc récupéré à tout prix car nul ne savait ce que cette vile organisation, normalement dissoute, planifiait à l’abri des regards. Et une intuition disait à l’ancien directeur du SHIELD qu’il valait mieux récupérer cet objet avant que quelque chose de plus grave encore n’arrive.

Grâce aux compétences de tous, ils finirent par trouver une base totalement détachée du monde entier, en Europe et plus précisément en Sokovie. Stratégie planifiée et membres choisis, ils prirent le jet, l’unique chose qu’il restait encore du SHIELD, pour se rendre en cet endroit si désolé. Parés pour plusieurs heures de route, tous eurent le temps de se préparer comme il le devait à toute circonstance susceptible d’être imposée. Ce qu’il ne savait cependant pas c’est que la base avait été détruite lors de l’évasion des jumeaux Maximoff, ces derniers en route en Amérique afin de retrouver les Avengers, ayant une vengeance à accomplir auprès de Tony Stark. Les seules choses qu’ils trouveront ne seront que débris, les restes de la base qui s’était effondrée sous les pouvoirs de la sorcière. Mais sans même que les jumeaux y aient pensé, l’objet tant recherché se trouvaient enfoui aux fins fonds des décombres.

________________________________________________________

Merci de lire les informations. Vous pouvez faire agir les personnages qui ne sont pas pris sur le forum mais dont la présence est nécessaire à l'intrigue. Soyez originaux pour faire entrer vos personnages en action. L'intrigue débute lors de l'atterrissage du jet. Il est possible que Stan Lee intervienne de temps en temps dans l'intrigue, parfois pour renverser la situation, mettre des obstacles, ou faire entrer en jeu d'autres personnages ! Stan Lee sera aussi l'incarnation de tous les PNJ. (= Personnages Non Joués)
N'importe quel groupe peut intervenir, même les vilains. Il suffit de trouver la bonne façon de faire entrer en jeu votre personnage. Nous insistons, ayez de l'imagination ! Et faites de votre mieux pour faire avancer l'intrigue. Le but de celle-ci est que les Avengers retrouvent le sceptre de Loki.
Tous les personnages en mesure de se battre et qui ont participé à la première intrigue peuvent poster à la suite. Les civils restent à NYC, pour des raisons évidentes.

N'hésitez pas à contacter le staff si vous avez la moindre question ! Nous vous souhaitons un bon jeu. ♥
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Mer 3 Juin - 21:00



← Benefit Travel.INTRIGUE N°2 → •

Quelques semaines avaient passées depuis cette fameuse soirée au sein de la Tour Stark ayant vu nombre de héros venir haut et fort affirmer leur volonté d'agir pour protéger la Terre et sa population de la menace que représentait Hydra. Si passer à l'action seulement maintenant pouvait dénoncer un sérieux manque d'efficacité, la vérité était tout autre: bien au contraire, ces dernières semaines avaient été optimisées à leur maximum, entre recherches et regroupement de la moindre petite information utile à nos futures actions, création et solidification des liens entre chaque membre des New Avengers par le biais d'entraînements aussi épuisants que poussés et diversifiés. Tout pour que nous soyons tous prêts à faire face à n'importe quelle situation pouvant se présenter à nous mais épuisants. Toujours est-il que ces dernières semaines s'étaient achevées quelques jours auparavant, avec la localisation du sceptre de Loki dans une contrée de l'Europe de l'Est, la Sokovie.

Une fois l'équipe parfaitement équipée et embarquée dans le Quinjet, j'avais tout naturellement pris les commandes de ce dernier afin de mener l'équipe à bon port. Piloter le Quinjet ne me dérangeait pas le moins du monde, bien au contraire. Cela me permettait en effet de laisser librement court à mes pensées, le plus souvent sur les tenants et aboutissants de la mission que j'avais à remplir ou encore ce qui risquait de se passer en cas d'éventuel échec. Enfin ça, c'était quand j'étais vraiment concentré. Actuellement ?Je l'étais, pas de soucis de ce côté.

Tout en promenant alternativement mon regard sur la couche nuageuse s'étendant sous le Quinjet et le radar de ce dernier, mais je ne pouvais pourtant pas m'empêcher de penser à ce qui nous attendait en Sokovie. Pays dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'ici, ce qui semblait être l'une des raisons pour lesquelles Hydra y avait installé plusieurs de ses bases d'opération: agir en toute discrétion sans avoir une bande de super-héros pour venir fouiner dans leurs affaires et démolir leurs projets. Après plusieurs heures de trajet, une petite alarme sur le tableau de bord m'indiqua que nous étions presque arrivés à destination.

- Préparez-vous, arrivée sur cible dans M-20.*

Les vingt minutes de trajet restantes défilèrent rapidement et la base d'Hydra fût bientôt en vue. Si j'avais pris peu de précautions dans mon approche, le Quinjet ayant la capacité d'être invisible aux radars, celles-ci se seraient de toutes manières trouvées parfaitement inutiles puisque de la base d'Hydra, il ne restait désormais que des ruines. Et encore récentes pour ce que j'en voyais pendant que je manipulais les commandes pour légèrement pencher l'appareil sur le côté pour avoir une meilleure vue et pour également permettre aux autres de prendre aussi conscience de la présente situation.

- Je nous pose.

Une fois le Quinjet enfin posé au sol et le moteur éteint, je me détachais et quittais ma place, non sans avoir jeté mon carquois sur le dos et saisi mon arc.

- Comment procèdes-t-on ?

HJ △ * = En gros, arrivée à la base d'Hydra dans moins de 20 minutes ;)

© 2981 12289 0


Dernière édition par Clint F. Barton le Ven 5 Juin - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Jeu 4 Juin - 4:41


benefit travel
if a head is cut off, two more will take its place

LORALEI & EVERYONE
Il était 3 heures du matin lorsque je reçus l’appel. C’était le Baron. Qu’est-ce qu’il voulait, celui-là? À moitié endormie, j’empoignais mon cellulaire et entendis alors la voix d’un homme enragée au téléphone. Il me cria tout d’abord qu’un agent devait être disponible en tout temps. Ouais, peut-être, mais quand tu travailles toute la soirée à faire des patrouilles avec ton collègue de travail, le lit est le seul endroit auquel tu penses. J’omis d’émettre ce commentaire. De toute manière, il ne m’aurait pas donné le temps de le dire, puisque qu’il continua dans son élan. En effet, il m’apprit que la base militaire en Sokovie avait été détruite, mais qu’il y avait très probablement encore des survivants. Hydra voulait donc qu’une petite équipe parte pour ce pays question de voir qu’est-ce qu’il restait de la base. Hein? Et il avait besoin de moi pour? J’eus tout de suite réponse à ma question silencieuse. Il avoua que, dans cette base, se trouvait un objet indispensable qu’il fallait absolument retrouver. Il ne me dit rien d’autre sur ce truc, à part qu’il s’agissait d’un sceptre et qu’il avait une grande valeur aux yeux de l’organisation. Voilà pourquoi il m’avait appelé. J’allais tout de même lui demandé quand est-ce qu’on partait, mais il ne m’en a pas donné le temps. Il me dit de me rendre à une base aérienne appartenant à sa compagnie. Là, un avion serait prêt à me prendre, ainsi que certains autres membres, dont Marie d’ Ancanto. Vraiment? Il allait la laisser sortir? Est-ce qu’il y en avait d’autres surprises du genre? Eh oui, il y en avait une dernière; j’allais devoir commander le groupe.

Je n’eus d’autre choix que de me préparer, même s’il était vraiment bien trop tôt pour que j’y voie clair. Je me promenais à travers l’appartement, à la recherche de vêtements un peu plus chauds et les jetaient, pêle-mêle, dans un gros sac de sport, la seule chose disponible à porter de la main. Je fis également un tour à la salle de bain et attrapa tout ce qui m’était réellement vital. Il ne me restait ensuite plus qu’une chose à faire; trouver une excuse pour mon absence au travail. Je pris mon cellulaire, une fois de plus, et jouant le jeu d’une pauvre jeune femme en peine, je laissais un message dévastateur au commissaire, lui disant que ma sœur venait de rentrer à l’hôpital à cause d’un accident grave et que je devais à tout prix aller la voir. Je raccrochais d’un coup sec, et, presque machinalement, prit mon sac avant de franchir la porte du loft. Question de ne pas éveiller plus de soupçons, je pris la voiture et conduisit jusqu’au point de ralliement, la base aérienne privée de monsieur le Baron.

Une fois sur place, je vis le petit groupe d’agents. Ils étaient, pour la plupart, des jeunes, probablement heureux d’enfin passer à l’action. Moi, de mon côté, je surveillais les environs, et je cherchais Marie, avec qui je m’entendais tout de même bien, malgré le fait que nos conversations étaient simples et froides. Je la vis, au loin, avec le reste du groupe. Je m’avançais lentement jusqu’à eux et, une fois sur place, pris la parole.

«  Je sais que la plupart d’entre vous croient qu’il va y avoir beaucoup d’actions. Détrompez-vous. Ceci est une mission de rapatriement, et rien d’autre. Je serais, par intérim du Baron, votre commandant pour cette mission. Vous pouvez m’appeler Moriarty. Pas de questions quant au nom de code. Nous allons montez dans cet appareil et allons très probablement y passer 12h ensemble. Donc pas de ‘si’ pas de ‘mais’. Je veux du silence pour rattraper mes heures de sommeil, et vous devriez faire de même, question d’arriver avec vos pleines capacités en Sokovie. Pas de questions? Bien. Montez. Maintenant. »

Je fus assez ferme pour que tout le monde m’obéisse sans poser de question. Je fis signe à Marie de passer avant moi et lorsque nous fumes tous assis dans l’appareil, je pus mieux regarder les agents envoyés en mission. Des étrangers. Aucun des visages ne m’était familier. Décidément, ça serait toute une aventure! Il ne me restait plus qu’à dormir et profiter un peu des heures de voyages pour rattraper mes heures de sommeil perdues.

Je n’ai ouvert les yeux que lorsque notre pilote vint nous dire que nous allions bientôt atterrir à quelques kilomètres de la base. Marie me secoua, question que je me réveille, et lorsque je repris complètement contact avec mes alentours ainsi que la situation présente, je repris de plus belle, avec un nouveau discours.

« On arrive bientôt près de la base. Voilà ce que nous allons faire. Vous deux, restez près de Marie. Pas question qu’on la touche, mais gardez tout de même un œil sur elle. Je serais à l’avant, question d’aviser d’un ennemi se rapprochant. Toi et toi, à l’arrière. Je ne veux surtout pas qu’on nous attaque sans qu’on ne s’en rende compte. Et puis toi, d’après moi, t’es plus le genre qui reste au bureau du Baron et pas en mission dans la jungle. J’ai un travail juste pour toi. Tu restes ici, à l’appareil, et si jamais nous avons besoin de partir en urgence, je t’appelle sur le walkie-talkie. Comprendo? »

Tout le monde hocha de la tête et ce ne fut pas très long avant qu’on ne se rapproche de la base. Bonté divine! Qu’est-ce qu’il s’était passé ici? On aurait dit les restants d’une bombe atomique. J’avais du mal à croire qu’il y aurait des survivants sous les débris. Toutefois, tels étaient nos ordres, et donc, j’ordonnais aux agents de commencer à fouiller. Moi, de mon côté, je cherchais ce fameux sceptre. Espérons que je ne reste pas en Sokovie trop longtemps car le Nogitsune ne faisait qu’une chose; se délecter du paysage sombre et du froid mordant. Il se souvenait des meurtres commis sur l’autre base, du sang qui tâchait le tapis blanc. Je voulais simplement trouver des survivants ainsi que le sceptre, quitter ce foutu pays une fois pour toute et pouvoir me coucher dans mon bon lit douillet.

HJ 20 minutes avant l'arrivée des Avengers
code de sceaudelaine ▬ gif de tumblr ▬ icons de tumblr et hollow-art
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Jeu 4 Juin - 11:50


Le problème avec cette super soirée pleine d’espoirs et de promesses dans le but de renforcer les rangs des Avengers, ça avait été l’avant, et aussi l’après. J’avais repoussé le moment fatidique autant que je le pouvais, mais Pepper était loin d’être idiote, comme elle avait pu me le dire. En effet, inutile de faire croire que je faisais une soirée chez moi en l’honneur des super-héros que sont mes compatriotes sans que moi-même je ne reprenne mon rôle. Qui l’aurait cru ? Donc oui, j’avais repris mes petits bricolages dans son dos et oui, j’avais créé une nouvelle armure d’Iron Man. Je jure pourtant que cela partait d’un bon sentiment lorsque j’avais annoncé à ma belle deux ans plus tôt que j’abandonnais le costume. Mais on ne change pas une équipe qui gagne, et les Avengers sans Iron Man, laissez-moi rire ! Alors oui, l’avant et l’après soirée avaient été lourds de discussions et je devais maintenant en assumer toutes les conséquences, conscient de peiner Pepper au plus profond lorsque je reprends mes actifs.

Le trajet jusqu’en Sokovie fut long et je m’efforçai de ne pas penser à mes problèmes de couples. Pour moi tout comme pour l’équipe. Ce qui me faisait le plus étrange, c’était d’être là non seulement avec ceux de d’habitude mais en plus avec les petits nouveaux. Comme si on devenait un peu trop vieux et qu’il fallait assurer la relève. Je ris à cette idée. De toute façon, si on procédait par ordre de vieillesse, Thor s’en irait en premier, suivi de Captain. Je n’avais donc vraiment pas à m’en faire de ce point de vue-là. Maintenant, à savoir que ça se jouait entre Hulk et moi, avouez que je fais bien plus jeune que lui, non ? Et si on s’en tenait à ce critère-là ? Parce que oui, le gros bonhomme vert est plus jeune de quatre années. Mais il a beaucoup moins de class, donc je ne m’en fais pas. Je tentai cependant de m’intéresser un tant soit peu aux dits nouveaux. « Alors, quelles sont vos facultés, déjà ? »  Je l’avoue, je n’avais pas trop suivi leurs interventions lors de la soirée, ni même leur évolution au sein du S.H.I.E.L.D. depuis ces dernières semaines. Il y avait-il un nouveau Hulk ou une nouvelle Natasha dans l’habitacle ? Clint me sortit de mes pensées « Préparez-vous, arrivée sur cible dans M-20. » Ouais, on avait encore vingt minutes de répit quoi, pas besoin de nous mettre une fausse pression comme ça. Très vite, l’équipe commença à se lever, se réunissant derrière la vitre à l’avant de l’appareil. « Qu’est-ce que vous avez à tous vous lever ? Vous n’avez jamais vu une base d’HYDRA ? » Réflexion faite, moi non-plus. Soudain atteint de mimétisme, je me levai à mon tour et découvris une chose à laquelle je ne m’attendais certainement pas. Nous n’étions visiblement pas les premiers. Mis à part nous, qui s’intéresserait à HYDRA ? Ou pire, qui pourrait s’intéresser au sceptre de Loki ? Pas Loki lui-même puisqu’il était mort et enterré, enfin, à quelques détails près. « Je crois qu’on ne sert plus à grand chose, maintenant. » Enfin, disons plutôt que le plaisir de la bataille nous était enlevé. Moi qui ne m’étais levé que pour ça ce matin, me voilà bien déçu. « Comment procèdes-t-on ? » Bon, il était clair que ce ne serait pas `Comme on avait dit´ et qu’il fallait trouver une nouvelle approche à tout ça. Les appareils nous ayant permis de localiser le sceptre semblaient toujours en alerte. « Tant que cette machine ne s’arrêtera pas de bipper, c’est que le sceptre est toujours ici. » Seulement pourquoi ravager une ville entière et ne même pas s’en aller avec l’objet le plus intéressant de la collection ? « C’est Hulk qui ne va pas être content, il n’y a plus rien à casser. » Je reçus un grognement pour seule réponse de la part de Robert. Il se mettait déjà dans son rôle. Le mien, à la base, était de désactiver par la force le bouclier de protection de la base, mais je doutai fortement que ce dernier soit encore actif. « Je ne pense pas que le bouclier soit toujours actif, mais mieux vaut prévenir que guérir. » Sur ces mots, j’enfilai mon armure d’Iron Man pour aller vérifier mes dires. « On m’enlève toujours la partie la plus amusante du boulot ! » Je n’étais pas venu ici pour rentrer chez moi comme une fillette sans au moins une égratignure de guerre afin de montrer à Pepper que ma reprise de service avait servie à quelque chose. Quoi que, pas sûr qu’elle soit du même avis que moi.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Ven 5 Juin - 16:38


Benefit travel


Natasha Romanoff & others


Dans le Jet privé des Avengers nous comptons désormais bien sûr de membres que nous pouvions en compter il y a encore quelques jours. Habituée à n'être qu'une poignée de vengeurs, Tasha se sent tout à coup un peu envahie par tous ces nouveaux arrivants. Habituellement sociable et ouverte, elle ne comprend pas l'envie subite de Fury de recruter abondamment de nouveaux membres pour l'équipe de supers. Mais tel le bon petit soldat qu'elle est, elle n'ira pas contre les ordres de son ancien patron -qu'elle considère toujours comme tel aujourd'hui-. Assise à son poste de seconde aux commandes à côté de son plus vieil ami, Clint Barton, elle check les paramètres du panneau de bord lorsqu'il leur annonce que leur arrivée est imminente sur le site.

Alors que le vaisseau amorce sa manœuvre d’atterrissage, l'ex-agent du SHIELD constate que leur mission sera plus de l'archéologie qu'une vraie mission active. Presque déçue, elle esquisse une moue presque enfantine et descend du jet pour se retrouver aux côté du docteur Banner. Elle lui met un petit coup sur l'épaule et lui dit : « Ne t'inquiète pas Banner, tu n'auras pas à faire sortir la bête aujourd'hui. Rassuré ? » Elle sait que son ami est le plus stressé lorsqu'il s'agit de laisser sortir la bête qui sommeille en lui. La rousse veut lui montrer du soutient et elle est d'ailleurs la seule qui puisse le ramener à la raison actuellement. Ils ont mis au point un petit rituel qui consiste en une petite comptine qui apaise la bête et qui la fait retourner au stade du simple et fragile docteur. Mais elle n'aurait pas à la mettre en pratique cette fois, du moins en principe.

Alors qu'elle reçoit ses instructions sur la zone à couvrir pour ordonner les recherches, elle fait signe à Anastasia qui est plutôt novice de la suivre et elle part devant pour commencer à farfouiller dans les décombres et les gravats. « Aux dernières nouvelles, la zone ne devait pas être dans cette état... Qu'est-ce qui a bien pu se passer ici ? On dirait qu'une bombe a fait imploser le bâtiment entier. Si ça se trouve c'est une de leur expérience qui a mal tournée... » Se dit-elle pour elle-même plus que pour la rouquine qu'elle pense être derrière elle.
Sur un détecteur, elle cherche si elle trouve une ouverture dans le sol qui serait enfouie et cachée par les décombres. Si sceptre il y a, il doit être dans les plus profondes abysses de la base en ruine.

Alors qu'elle garde les yeux rivés sur son petit écran aux multiples données informatiques, elle ne fait pas attention aux mouvements qui se profilent à l'orée de la forêt. Une ombre annonce-t-elle une embuscade soudaine ? Un ennemi qui leur tombera dessus ou un ami qui leur portera assistance ?
Quelqu'un va-t-il se rendre compte de ceci ? Va-t-on prendre des mesures ou va-t-on s'attarder sur les recherches plus pressantes ?
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Lun 8 Juin - 15:52


Je survolais la zone sinistrée tout en me démenant face à un virus s’étant infiltré dans J.A.R.V.I.S. Chose que je gardai bien évidemment pour moi puisque d’un côté, je ne voulais alarmer personne, de l’autre, nous n’étions pas là pour s’occuper de mes problèmes personnels et pour finir, le virus m’avait en quelques sortes menacé de ne pas révéler sa présence. Comme si ce n’était pas déjà clair dans mon esprit. De leur côté, les autres Avengers semblaient se préparer et surtout se coordonner. Natasha n’oubliait pas les nouveaux, me surprenant à ce niveau-là. J’étais heureusement toujours en contact avec eux grâce aux oreillettes intégrées que j’avais créées pour l’unité. « J’approche du bouclier. » Oui, toujours ce foutu bouclier. Toujours la même question : actif ou non ? Nous allions bientôt le savoir. J’enclenchai les réacteurs pulsion au niveau de mes mains et passai de la verticale à l’horizontale, en stand-by. Je discutais toujours avec ce qu’était Jarvis autrefois et lui demandai bien gentiment de bien vouloir activer les missiles. Ce n’est quand-même pas grand chose, alors pourquoi me ralentissait-elle autant ? À ce rythme-là, on n’allait pas rentrer de si tôt ! Le missile s’activa enfin et s’en alla droit vers la zone que j’avais ciblée. Pas d’électro choc en plein air, le bouclier n’était plus. « La voie est libre les filles. » lançais-je à l’équipe après ce constat. Ce que j’avais pu constater d’autre, c’était que la zone était bien calme. Étais-ce une ruse de HYDRA pour mener une embuscade contre nous ? En tout cas, mon missile qui s’était écrasé au loin pourrait très bien nous faire remarquer, s’ils n’attendaient que ça. Je restai en hauteur, aux aguets des moindres mouvements. En attendant, j’avais envie de faire la discussion à Hulk, resté au vaisseau, mais j’avais toujours cette voix incessante et omniprésente dans mes oreilles. Je m’approchai lentement mais surement du bâtiment principal, tout aussi démoli que les autres. Un interstice assez large pour qu’un homme puisse y passer attira mon attention. « Là, sur la droite du bâtiment, il y a une brèche, vous devriez pouvoir entrer dans la forteresse par là. » informais-je aussitôt l’équipe. Et c’était comme si je leur avais dévoilé l’endroit où se trouvait un paquet de friandises. La plupart se dirigèrent vers l’endroit indiqué tandis que d’autres restaient en retrait au cas où … Le me contentais de surplomber les lieux, également aux aguets. La voix du docteur Who continuait à se faire entendre et pour une fois, je lui prêtai attention. Bien que son discours était des plus décousus, je réussis à remettre les pièces du puzzle dans l’ordre : Peppar, Jane, la tour, les super-héros à New York, une intrusion … Nous nous faisions attaquer chez nous pendant que nous étions ici. « Les gars, j’ai une mauvaise nouvelle … » et c’est peu dire. Cependant, je ne savais informer l’équipe avec exactitude sur ce qu’il était entrain de se passer du côté de la tour. « Ça sent le roussis à New York ! » Et elle avait beau me dire que nous n’aurions pas le temps de revenir pour leur venir en aide, elle se trompait. Si je pouvais aller jusque Mach 8, la distance ntre la Sokovie et les Etats-Unis serait réduire à quelques minutes seulement. « Trouvons ce foutu bâton et allons-nous-en d’ici ! » C’est délibérément que je ne dis pas le mot `sceptre´ afin de ne pas éveiller la curiosité du hacker qui, jusqu’ici, ne se doutait toujours pas du fond de notre voyage en Sokovie.  

HJ : Tout ceci est en lien avec le sujet avec Khes où elle a hacké Jarvis et pris les commandes de la tour à NY
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Lun 8 Juin - 21:32


Benefit Travel


Italie, Paestum. Le guide terminait la visite du site archéologique en conduisant les visiteurs jusqu'à l'entrée du musée, où ils auraient toute la joie d'admirer les vestiges des temps anciens. Il s'écartait, s'enfonçait dans une ruelle pour fumer tranquillement sa cigarette. Une femme surgissait, de nulle part, s'avançait vers lui. Élégamment habillée, elle semblait inoffensive. Elle l'était, pour l'instant.

« Vous disiez avoir retrouvé un bouclier durant les fouilles, qui n'avait rien de grec ni de romain. Il n'est pas dans le musée ?
- Non, vous savez, on a besoin de dons pour survivre : un richissime donateur nous en a proposé une fortune, il est vendu. De toutes façons il n'était pas d'époque.
- Oui mais moi il m'intéresse. Le nom du donateur ?
- Navré madame, je ne sais pas.
- Quel dommage. Au fait, il paraît qu'ils préparent un attentat sur le Colisée, vous saviez ? »

Sans s'attarder sur la réaction du garçon, elle se détournait. Quittait la ruelle. Elle avait raconté la même chose à plusieurs italiens durant son bref séjour, juste pour qu'une rumeur circule, même si elle était fausse. Son objectif : vérifier l’efficacité des réseaux sociaux pour de futurs projets. S'ils fermaient le Colisée, elle aurait gagné, sinon, tant pis.
Bref, elle se rendait en direction des bureaux administratifs du site archéologique. Elle avait vu le bouclier sur les images de Google il y a peu, et si sa mémoire ne lui faisait pas défaut après mille ans, il pourrait bien s'agir du sien. Elle était déterminée à mettre la main dessus et n'hésiterait pas à torturer le directeur du site archéologique pour obtenir le nom de l'acheteur.
Elle se rendait dans les locaux derrière le musée, rencontrait la secrétaire, insistait en expliquant qu'il y avait une urgence, il suffisait d'inventer n'importe quoi pour qu'elle explique enfin. Le directeur était en déplacement en Grèce, il ne revenait que dans deux jours et la recevrait à ce moment-là.

Pas le temps d'attendre. Direction l'aéroport de Rome. Un coup de fil en route, un numéro crypté : il s'agissait de l'une de ses taupes au cœur de Hydra. Il disait même « Hail Hydra », le bon soldat. Il pensait qu'elle était le vrai visage de l'organisation, parce qu'elle lui avait raconté faire partie des fondateurs, ce qui n'était pas totalement faux même si avec le temps, depuis la mort de Red Skull, tout lui avait échappé, désireuse de ne pas révéler au grand jour sa nature d'asgardienne. Maintenant que son plan avait échoué, que les nouveaux dirigeants n'en faisaient qu'à leur tête, de rares fidèles épiaient dans l'ombre pour elle, lui rapportaient des faits dont elle n'avait jamais été informée. Aujourd'hui, par exemple, son contact lui annonçait qu'un puissant sceptre avait été entreposé et étudié dans une base en Sokovie, la base avait été détruite il y a peu. Un groupe était envoyé en mission d'exploration vers les décombres pour mettre la main sur l'artefact. Depuis les États-Unis.
Un petit rire amusé s'échappait de la gorge de la valkyrie. Elle n'était qu'à deux heures de vol de la Sokovie. Elle en aurait plusieurs une fois là bas pour se procurer de l'armement, préparer le terrain de bienvenue. D'ici deux jours elle retournerait à Paestum finir ce qu'elle avait commencé, la Sokovie représentait peut-être une priorité. Un sceptre magique ? La taupe n'avait pas plus d'informations, mais Skuld, elle, avait de l'imagination. Magique voulait généralement dire asgardien. C'était peut-être plus intéressant que son bouclier qu'elle délaissait pour le moment.

Le vol avait été rapide. Une fois sur place, elle trouvait facilement quelques contacts pour de l'armement. Un virement d'un compte suisse vers un autre et la valkyrie se retrouvait avec quelques grenades, un fusil sniper dernier cri, une lunette laser avec un zoom plus qu'optimal et un puissant 4x4 au coffre rempli de jouets. Même un bazooka. Cerise sur le gâteau : un détonateur électromagnétique, capable de neutraliser ondes radio et technologie moderne pendant une minute top chrono. 852 ans à accumuler des trésors, c'était bien pratique pour refaire une garde-robe. Elle était d'ailleurs vêtue d'un long manteau à capuche, teinte neige pour le camouflage.
Elle garait son véhicule à l'abri, en contrebas de la colline portant les décombres de la base. Elle continuerait à pied avec son fusil sniper dans le dos, un AK-47 dans les mains, grenades et couteaux à sa ceinture et détonateur électromagnétique dans sa sacoche. Skuld avait perdu énormément de temps à faire du shopping, négocier les tarifs. Probablement trop pour qu'elle décide de s'aventurer la première sur le site afin de le piéger. Tant pis : pourquoi faire le sale boulot quand on envoyait une joyeuse troupe de Hydra le faire à sa place ? Ce serait parfait ainsi. Elle progressait jusqu'au sommet de la colline entouré de fortifications, observait à la recherche d'un point stratégique, remarquait ce qui semblait être l'unique accès à la base : un sinueux chemin fortifié.
Des bruits se faisaient entendre : la compagnie approchait. Certes, elle était à couvert avec la végétation, mais elle ne verrait rien d'ici. Son dévolu se jetait alors sur un immense conifère, le seul assez haut pour avoir une belle vue sur l'entrée de la base.  Sa force d'asgardienne lui permettait d'escalader avec l'équipement, mais sa kalachnikov prenait trop de place dans ses bras. Elle la cachait dans un buisson proche de l'arbre pour entamer son ascension. Skuld se plaçait ainsi sur la branche la plus en hauteur capable de soutenir son poids. Elle avançait en funambule jusqu'à se mettre à cheval sur la branche, parmi le feuillage qu'elle écartait pour ne laisser la vue qu'à son arme équipée de la puissante lunette. D'ici, elle pouvait faire mouche sans difficulté. Mais elle se contentait d'observer lorsqu'une détonation vint secouer la base déjà bien amochée : en une fraction de seconde, son viseur se braquait sur le célèbre Iron Man, sans activer la visée laser. Elle ne faisait que regarder, constater que les Avengers étaient de la partie. Voilà qui serait amusant. Avec un peu de chance, ils allaient s’entre-tuer avec Hydra, et elle n'aurait plus qu'à descendre de son perchoir pour ramasser le butin.
De plus, qui pourrait l'identifier ? Hydra ? Ils la prendraient pour une ennemie, il y avait donc des chances pour que les Avengers se disent que l'ennemi de leur ennemi était leur ami ? Et si jamais Thor pointait le bout de son nez, comment dire ? Qu'elle avait tenté de tuer Loki des siècles plus tôt parce qu'elle avait vu ce qu'il allait faire ? Que même Odin lui avait pardonné en lui rendant sa puissance ? Quant au Captain America, elle ne savait même pas s'il la connaissait sous le pseudonyme de Fräulein Hilda Günter. Aucun risque qu'il ne la reconnaisse.
Mais pour l'instant, pour vivre heureux, vivons caché.
FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Ven 12 Juin - 3:13



Le Quinjet, cette sorte d'avion spécialité du shield, mais tout de même en moins grand nombre que les bagnoles de Stark dans son premier garage. En regardant cette grande masse de métal, la jeune femme ne pouvait qu'être impressionner, son respect pour l'aviation ayant survécu à son adolescence. Normalement, il y aurait surement un mec ou une chick pour superviser l'engin, mais avec la chute de l'organisation, il y avait eu des tonnes de coupure du personnel et la priorité ne devait pas être à regarder un objet immobile [où alors l'employé était parti au toilette]. Certes, Darcy se questionna sur le pourquoi la porte du quinjet était ouverte, mais elle n'en fit pas une thèse mentale et profita plutôt de l'occasion pour observer ce superbe moyen de transport. Après tout, c'était que pour regarder le dedans, tester les sièges, nullement pour essayer de piloter et ce, même si elle ne dirait pas non à une leçon plus tard.  La demoiselle marcha donc tout à son aise et embarqua dans le jet, profitant de son petit temps de relaxation loin du travail acharner pour retrouver le sceptre[même si c'était surtout Jane qui c'était démener]. L'assistante observa le cockpit avec des boutons servant surement à l'armement, mais même après avoir vu de multiple avion normale grâce au travail de sa mère qui l'avait fait visiter, elle ne pourrait pas dire les parties zone de guerre.

-Il va trop falloir que je le teste un jour. J'crois que c'est Clint le pilote, j'vais devoir lui demander un tour de machine alors. Bon, comment sont les sièges.

Aussitôt dit, aussitôt ses fesses trouvèrent la place du pilote. Ca passait le test, c'était vraiment bien. Certes, ce n'était que des sièges et il n'y avait pas de quoi s'extasier pendant des lunes, mais le poste qui lui offrait la vue sur la console, c'était cool, il y avait une sorte d'ambiance. C'était spacieux aussi. Les nouveaux Avengers allaient tous pouvoir tenir là-dedans. Sérieusement, même la place pour les bagages pouvait facilement contenir un Thor. Rien que pour voir, elle allait testé avec sa propre personne. Avec cette attitude impulsive qui la rendait impossible de rester anonyme dans ses classes même pendant la première semaine de cours avec une trentaine d'élève, la jeune femme se dirigea vers l'arrière avec l'intention d'escalader un peu pour mettre sa théorie à l'épreuve....pour la science. Oui, elle utilisait cette excuse pour plusieurs situation résultant de sa curiosité depuis qu'elle travaillait avec l'intelligente Foster. Privilège de stagiaire.

L'exécution ne fut pas compliquer et bientôt, Darcy était coucher de tout son long après avoir réussi à trouver un emplacement libre. Pour faire bonne mesure, elle croisa même les jambes avec relativement de facilité dans le geste. Il ne lui manquait plus qu'un oreiller et cet endroit était parfaite pour un jeu de cache-cache. Comme toute personne normale de sa génération, ce fut alors l'instant téléphone, immortaliser sa petite aventure et en se notant toute les idées farfelus qui lui vint en tête. Le temps défila sans que celle-ci ne s'en rende compte, parfaitement à l'aise avec sa position. Ce qui lui fit sortir de sa bulle personnelle fut du bruit à l'extérieur et un magistral "oh-oh" retentit dans son esprit.

Elle entendit les unes après les autres les voix des Avengers, que ce soit celle forte et distinctive de Thor, celle de sa nouvelle connaissance la bibliothécaire ou celles qui n'étaient pas encore assez familière à ses oreilles. Alors c'était pour ca que la porte était ouverte, parce que le matériel avait déjà été charger dans le quinjet. Donc, cela voulait dire que logiquement, si elle restait discrète, personne n'aurait de soupçon quant à sa présence et qu'il n'y aurait pas de preuve qu'elle est vagabonder hors de la surveillance des agents.  En même temps, l'étudiante ne se faisait aucune illusion quant à la raison de tel rassemblement, c'était certainement pas pour discuter pour savoir si ca serait plus beau avec de la tapisserie. Elle pourrait donc juste sortir de là comme un lapin sortant d'un chapeau de magicien, mais sans avoir été solliciter auparavant, faire des salutations rapide au groupe et retourner faire connaissance avec des agents plus lambda ne participant pas à la mission. Ca serait la chose la plus logique et mature à faire. D'un autre côté, peut-être que cela emmènerait des problèmes, comme quelqu'un qui devrait faire part de son comportement, une petite dispute car ses amis la défendrait ou serait déçu[mais néanmoins pas vraiment surpris] et cela retarderait cette mission déjà présente et urgente. Son petit démon intérieur gagna donc le raisonnement de l'humaine et ainsi, elle resta très discrète. En route vers l'aventure...mais avec une mauvaise vue. Ca serait mieux avec une fenêtre.

~~~~~~~~~~~~~

Le temps passait avec Darcy qui écoutait les conversations qu'elle pouvait et regardant parfois quelques posts sur 9gag pour se déconcentre du fait qu'elle avait bien besoin de s'étirer. Elle avait eu amplement eu le temps de repérer la sokovie sur google map et de s'informer un peu de l'endroit. Le savoir pouvait être très utile et si jamais elle s'égarait, elle savait qu'elle serait comprise en anglais, mais que ca priorité serait de ne pas geler car il y avait de la neige et qu'elle n'avait qu'un t-shirt. En même temps, en cas de détresse, il devait bien avoir des vêtements de rechange qui lui ferait parmi les bagages. Il suffisait d'une autre cape de l'asgardien pour qu'elle ait une couverture. De plus, il ne devait pas être le seul héro avec une cape. Oui, Edna avait fait bien clair dans les incredible que c'était prendre un risque que d'avoir une cape, mais ca avait quand même encore son petit effet. Cependant, elle devait se rassurer, ca serait un entré et sorti. Veni vidi vici, puis de retour avec le sceptre de sailor moon bleu.

Puis la voix de Clint s'éleva et dans son jargon d'agent secret il annonça l'arrivée dans 20 minutes ce à quoi Darcy laissa presque lâcher un gémissement de déception.  Sérieusement, elle pensait que le quinjet était plus rapide. C'était pas non plus comme le poids supplémentaire des héros le ralentisait tant que ca, surtout qu'elle ne pensait pas que Banner c'était déjà mis en mode Hulk. Oh...il y avait une possibilité qu'elle voit le géant vert si elle sortait? ou il y avait une chance qu'il casse l'engin par accident avec elle à l'intérieur. Vision d'horreur. Un tas de métal écraser avec comme seule indice de sa présence une grosse tâche rouge qui n'avait rien à voir avec le ketchup du cinéma et son téléphone qui avait miraculeusement survécu avec juste une crack dans la vitre, mais c'était désormais commun chez les non nokia.  Elle ne voulait pas que sa dernière action sur Terre soit de liker un partage sur Gordon Ramsay même si sa franchise était une source d'inspiration constante.

Puis, son téléphone qui était heureusement sur le mode vibration l'informa d'un appel. Sa première réaction fut de s'étonner d'avoir encore du réseau et ensuite de se dire que ca allait couter cher d'interurbain lorsqu'elle vit que l'appelante était Jane. Répondre ou ne pas répondre? Malheureusement, ca devait être important et elle pensait que le bruit des moteurs, des conversations, des gens qui s'étaient lever allait masquer sa voix qu'elle mise aussi faible que possible tout en étant audible. Comme si elle avait un sixième sens [ou juste l'habitude], Jane lui demanda immédiatement elle était où comme si elle était en difficulté, ce qui fut confirmer par sa demande suivante ponctuer par l'expression "par pitié" qui ne laissait pas grand place à supposé que tout allait bien pour la scientifique. Autant que la stagiaire fidèle et aimable voulait rassurer son amie, son réflexe et le petit démon dans sa tête lui firent plutôt répondre qu'elle se trouvait à Manhattant, histoire d'avoir un certain alibi qui tenait pas vraiment la route, mais hey, l'espoir fait vivre et l'étudiante allait avoir une longue vie prospère. Toutefois, la demoiselle se retrouva dans une situation problématique lorsque Jane lui demanda de la rejoindre à la tour Stark. Techniquement, c'était exactement son intention, mais le délai risquait fortement d'être plus long que dans l'intention de son interlocutrice. Damn it.

Finalement la lumière fut et la jeune femme se figea pendant qu'on ouvrait la porte de sa cachette et qu'il grande silhouette bloquait sa vue du reste. Avec les yeux grands ouverts comme un cerf prit dans des lumières de voiture et trop con pour se déplacer du chemin, la nouvelle avenger qui allait sans doute se faire virer ne put que rester en face à face avec Thor. En même temps, si elle aurait pu sortir discrètement par une autre sortie, elle l'aurait déjà faite. Avec autant de nonchalence et de confiance qu'elle le pouvait, Darcy lui offrit un grand sourire comme si c'était commun pour elle de se retrouver dans ce genre d'endroit.

-Oh, on est arrivée?

codage par soldia-alyss
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Lun 22 Juin - 3:11

GRAND TITRE DU RP
NOMS DES PERSONNAGES

New York, quelques jours après la rencontre à la tour Stark ✻✻✻ Je vous jure, si j’avais su les conséquences qui allaient suivre mon choix de faire partie de cette équipe, j’aurais probablement refusée. Bien sûr, au début, c’était l’extase. Je ne m’exprimais pas verbalement, mais mes yeux se promenaient partout, alors qu’on nous montrait les différentes salles de ce complexe. Les maux de têtes commencèrent lorsqu’on entama l’entraînement. Non seulement fallait-il que je me présente à chaque jour, question de renforcer les liens entre coéquipiers, mais en plus, je devais aller travailler. Je jouais donc les navettes, perdant parfois des heures et des heures de sommeil. Le seul bon point dans tout ça? Eh bien, j’ai de bons souvenirs des soirées passées soit au gym ou alors en avant de la télé, à imiter les mouvements de Buffy Summers ou encore de Jackie Chan. En fait, je crois que j’en ai profité pour rattraper mon retard sur mes films trouvés au Chinatown. M’enfin, l’important, c’est que j’ai appris, au fur et à mesure, à mieux me battre, et à ne pas me jeter dans la foule sans prendre le temps de réfléchir.

Quinjet, survolant la Sokovie ✻✻✻ On était tous entassés dans le Quinjet et pendant les premières heures de voyage, je dormis comme une roche. Non mais quoi, ça faisait plusieurs semaines que je ne dormais presque pas, j’avais bien le droit de me reposer un peu. Ça me permit aussi d’écouter brièvement les discussions autour de moi sans pour autant m’en mêler. Ce ne fut que lorsque Clint indiqua qu’on s’approchait de la cible que j’ouvris enfin les yeux. À ma grande surprise, tout le monde s’était déplacé jusqu’à la vitre en avant de l’appareil. Je ne bougeais pas de ma place, préférant la quiétude de l’arrière plutôt que la réunion à l’avant. Je ricanais au commentaire de Tony Stark. Ouais, donner-leur une base d’un ennemi mortel, et tout le monde se transforme le temps d’un instant en touriste en short et en chemise hawaiienne. S’en est presque drôle! Ce n’est pas pour autant que je ne jetais pas un coup d’œil quelques minutes plus tard, lorsqu’on entama la descente et que je vis … des ruines. Des ruines? C’est ça, une base d’HYDRA? Mon dieu! Niveau ‘effrayant’, on repassera. Qu’est-ce qui avait bien pu se passer? Parce que visiblement, selon l’étonnement qui se lisait sur le visage de plusieurs des Avengers, ce n’était pas chose normale. J’avalais alors de travers. À quoi allait-on faire face? HYDRA? Encore pire, peut-être? Je n’aurais pas sûrement sous-estimé la situation qui me semblait plutôt sinistre maintenant.

Une fois que Clint posa l’appareil et ferma les moteurs, il se tourna vers nous et demanda comment procéder? Quoi? Non mais sérieusement, entre lui et moi, je crois qu’il devrait le savoir. Moi, s’il le faut, je resterais dans l’appareil, hein? Pas de problème. Toutefois, je ne prononçais pas un seul mot, écoutant attentivement ce que les autres Avengers disaient. Stark, ou devrais-je dire Iron Man, fut le premier à sortir de l’appareil. Il voulait s’assurer qu’il n’y aille pas de bouclier actif. Puis, Natasha se concentra sur un petit écran, tout en se demandant ce qui s’était produit. « Si ça se trouve c'est une de leur expérience qui a mal tournée » furent les mots qui me retentirent aux oreilles. Des … expériences? Du genre ‘expériences de Frankenstein’ ? J’en eux des frissons. Dans quel genre de mission m’étais-je embarqué? Comble du malheur, Stark nous annonça qu’il y avait des complications à New York. Bon, des expériences, des problèmes dans la Grande Pomme, et quoi encore?

Bon, si j’étais venue en mission avec le groupe, ce n’était sûrement pas pour rester assise. Je me levais donc, empoigna ma batte et fit mon chemin jusqu’au petit groupe qui s’était formé en avant de l’appareil lorsque j’entendis Thor ouvrir une porte à l’arrière de l’appareil. Je sursautais un tantinet et, tournant mon regard vers lui, entrevit … Darcy. Qu’est-ce qu’elle faisait là? Aucune idée, mais elle allait probablement entendre tout un sermon de la part du dieu. Je ne m’en mêlais pas, préférant attendre les ordres des autres Avengers. Qui sait, peut-être allait-on se diviser en petites équipes?


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas






avatar



∆ CRÉDITS : jackass (avatar) + tumblr (gifs)
∆ CÉLÉBRITÉ : stanley martin lieber
∆ DOLLARS : 9369
∆ SCHYZO ? : everyone !
∆ ÂGE DU PERSONNAGE : quatre-vingt douze ans
∆ NOM DE CODE : stan lee
∆ STATUT CIVIL : marié à joanie lee
∆ RACE : humain
∆ JOB : gérant d'un stand de comics en plein manhattan
∆ COULEUR RP : #ffffff





Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   Jeu 2 Juil - 17:42

Intrigue n°2


Benefit Travel


(suite à quelques soucis, cette partie de l'intrigue est désormais close, la troisième intrigue sera lancée très prochainement, nous espérons que vous comprendrez.)

Les agitations de New York parvenaient aux oreilles de Tony Stark qui tant bien que mal avertit ses coéquipiers pour la ville. Suite aux événements qui se passaient à la Grosse Pomme, la communication entre le hacker et Stark fut coupée, laissant alors les Avengers seuls au beau milieu de la Sokovie. Pourtant cela ne les découragea pas pour autant et bien au contraire même, apprendre cette si mauvaise nouvelle les motiva à récupérer le sceptre, une chose qui finit par se faire grâce aux efforts de chacun pour soulever les nombreux débris, une chose qui leur prit sûrement plusieurs heures mais qui porta ses fruits puisque le sceptre fut récupéré par l’équipe. Et voilà désormais qu’ils retournent à toute vitesse au jet privé pour refaire ce long trajet et découvrir la misère et le désastre causé lors de leur absence.

________________________________________________________

Merci de lire les informations. Vous pouvez faire agir les personnages qui ne sont pas pris sur le forum mais dont la présence est nécessaire à l'intrigue. Soyez originaux pour faire entrer vos personnages en action. L'intrigue débute lors de l'atterrissage du jet. Il est possible que Stan Lee intervienne de temps en temps dans l'intrigue, parfois pour renverser la situation, mettre des obstacles, ou faire entrer en jeu d'autres personnages ! Stan Lee sera aussi l'incarnation de tous les PNJ. (= Personnages Non Joués)
N'importe quel groupe peut intervenir, même les vilains. Il suffit de trouver la bonne façon de faire entrer en jeu votre personnage. Nous insistons, ayez de l'imagination ! Et faites de votre mieux pour faire avancer l'intrigue. Le but de celle-ci est que les Avengers retrouvent le sceptre de Loki.
Tous les personnages en mesure de se battre et qui ont participé à la première intrigue peuvent poster à la suite. Les civils restent à NYC, pour des raisons évidentes.

N'hésitez pas à contacter le staff si vous avez la moindre question ! Nous vous souhaitons un bon jeu. ♥
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.   

Revenir en haut Aller en bas
 
INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INTRIGUE N°2 ← Benefit Travel.
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives-
Sauter vers: