AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 i don't wanna go home. ♔ ft. tobias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   Mar 16 Fév - 21:04





I don't wanna go home


Wanda Maximoff & Tobias Madchen



Elle ne savait depuis combien de temps exactement elle était là. Assise dans l’étendue d’herbe en plein Central Park, genoux ramenés contre elle, elle contemplait le regard vide le peu de passants qui se trouvaient là. Plongée dans ses pensées, tiraillée par les mille et une possibilités, c’est d’un air las qu’elle se releva, nettoya son pantalon de l’herbe mouillée qui avait pu s’y accrocher et, enfonçant ses mains dans les poches, continua son voyage dans le vague en empruntant cette fois-ci les rues du quartier, quittant ainsi le parc où elle s’était posée depuis quelques heures. Elle était face à un dilemme, désormais. Elle ne l’avait pas vu avant, mais Wanda avait étrangement avancé dans sa quête sur ce qu’elle devait faire.

Et ça, c’était depuis que Pietro était parti. Il aurait pu comprendre, au moins, qu’elle pouvait hésiter à dire non à la proposition des Avengers, proposition qu’on lui avait également faite mais qu’il avait immédiatement déclinée. Sa jeune sœur ne cache pas qu’elle avait été un peu déçue qu’il ne prenne même pas la peine de réfléchir, pour une fois. Mais non, l’aîné des Maximoff était bien têtu et agissait avant de penser à la moindre conséquence qu’auraient ses actes. Et lorsque Wanda lui avouait réfléchir encore à la proposition des Avengers, il s’était en quelque sorte braqué, et était tout simplement parti Dieu seul savait où. Wanda ne l’avait pas retenu, non plus, il faisait ce qu’il voulait au fond. Mais son frère et elle ne s’étaient jamais quittés auparavant, alors il était évident que cela lui faisait bien de mal de se retrouver aussi seule. Et parfois, elle pouvait aller jusqu’à penser qu’il l’avait abandonnée.

Dans ses pensées, la sorcière ne vit pas le temps passer. Elle releva la tête seulement lorsqu’une goutte toucha son front, et qu’il commença à pleuvoir des cordes. Et elle ne savait où elle était en plus, seulement qu’elle avait quitté Manhattan il y a bien un moment maintenant. Hâtant le pas, elle scruta les environs. De toute façon, elle ne voulait pas rentrer à l’appartement, un endroit auquel elle ne se sentait pas chez elle et encore moins depuis que son frère l’avait fuie. Plissant les yeux, son regard se rabaissa à sa hauteur et ses yeux croisèrent l’enseigne « Madchen House ». Elle se décida d’aller y jeter un œil, se permettant d’emprunter la porte trempée.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   Mer 17 Fév - 0:57



I don't wanna go home

Avec Wanda M. Maximoff



Le rythme de vie de Tobias était pour le moins... particulier. L'homme ne vivait pas ou peu selon des horaires précis, se laissant porter par les envies de sa horde et ses propres désirs, en-dehors de toute réglementation. Quand la faim le tiraillait, il mangeait. Quand il voulait jouer, il se lançait à cops perdu dans ses loisirs. A cet instant, c'était le sommeil qui s'était emparé de lui.

Assis dans son fauteuil, ses doigts égarés dans la fourrure d'un de ses chiens, Tobias, les yeux fermés et la respiration régulière, rêvait. Il rêvait des collines infinies où il pouvait courir autant que ses jambes voulaient bien le porter. Il rêvait d'une horde gigantesque, une famille au sein de laquelle il se sentait lui-même, sans plus être tiraillé entre son humanité et sa bestialité. Et il rêvait de Lucky. Le tout premier chien avec lequel il s'était lié. Celui avec qui il avait passé des années entières avant que la mort ne l'emporte. Lucky. Son ami. Son frère. Son âme.

Un sourire doux était étiré sur ses lèvres, des gémissements s'extirpant de temps à autre de sa gorge. Tobias ne parlait pas lors de ses rêves, pas plus qu'il ne le faisait habituellement, lorsqu'il n'était pas auprès d'autres humains. Ce qu'il exprimait allait au-délà des mots. Des émotions, simples et pures. Le contentement, le souhait, le désir, le regret, la peur, la tristesse... Tout était dans sa gestuelle, dans les sons qu'il émettait, dans la posture que son corps adoptait inconsciemment.

Ce fut le bruit de la pluie qui l'éveilla. Tobias ouvrit les yeux, secouant maladroitement la tête pour s'extirper complètement du soleil. Ses pensées allèrent brièvement vers Lucky, lui pinçant le coeur, avant qu'il ne se laisse envahir par l'excitation. Tobias adorait la pluie. Son côté "chien mouillé", probablement. Dès qu'il pleuvait, il courrait s'ébrouer à l'extérieur, faisant fi des regards qu'on pouvait lui lancer, du jugement qu'on lui portait.

Lorsqu'ils étaient d'humeur, les membres de sa horde le suivaient. Mais tel ne semblait pas être le cas aujourd'hui. Qu'importe. S'ils préféraient le confort et la chaleur du foyer, c'était leur choix. Tobias, lui, avait bien l'intention de profiter de la pluie. Si excité qu'il en oublia d'enfiler des chaussures, l'homme se dirigeait vers la porte d'entrée de sa maison, le coeur battant, une expression avide incrustée sur son visage.

Il fut néanmoins interrompu dans son escapade par une rencontre pour le moins imprévue. Une femme, qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, trempée par la pluie, visiblement à la recherche d'un refuge. Distrait, Tobias ne pensait pas toujours à fermer à clé la porte de son domicile, ce qui avait probablement poussé l'inconnue à tenter sa chance. Bouche bée, perdu, l'homme fixait son invitée d'un regard confus, jetant des coups d'oeil derrière elle vers cette pluie qu'il appréciait tant.

Malgré sa sauvagerie, Tobias était un être profondément tourné vers autrui. Le bonheur de ceux qui n'étaient pas lui avant le sien. Alors, il abandonna sa folle envie de courir sous la pluie et ferma la porte derrière la jeune femme, tandis que ses chiens venaient renifler avec curiosité la nouvelle arrivante. Agitant nerveusement les doigts, mal à l'aise face à cet imprévu et cette situation à laquelle il n'était guère habitué, Tobias articula aussi soigneusement :

"Vous... Vous devez avoir froid. Vous pouvez r... rester ici."

Tobias était un homme simple. Quelqu'un était trempé par la pluie et venait chez lui chercher un refuge ? Il le lui accordait sans y songer à deux fois. C'était normal pour lui. C'était sensé. On n'abandonnait pas l'un des siens alors qu'il ou elle avait besoin d'aide. Ce n'était pas comme ça que les choses fonctionnaient.

Pointant un de ses fauteuils du doigt, il indiqua silencieusement à la jeune femme qu'elle pouvait y prendre place, avant de courir chercher des serviettes et une couverture, les lui tendant timidement, le regard fuyant. Il ignorait quoi faire de cette nouvelle présence en son domicile. Les humains ne restaient pas chez lui. Ils déposaient leur chien, partaient, revenaient les chercher, s'en allaient à nouveau. Ici, c'était différent.

Plaquant une main sur son propre torse, il murmura à l'adresse de l'inconnue :

"T... Tobias. Et toi ?"

Tobias glissait du vouvoiement au tutoiement sans réflexion particulière, ignorant de quelle manère il était supposé s'adresser à la jeune femme. Ils étaient si compliqués, ces humains, avec leurs manières, leurs tournures de langage, leurs jeux de mots... Tobias était direct. Franc. Il allait droit au but, sans s'encombrer de bagatelles comme tous les autres aimaient tant à le faire.

Ses chiens semblaient apprécier la nouvelle venue, mais cela n'empêchait pas Tobias d'être profondément nerveux devant cette situation inédite. Il ignorait ce qu'il était supposé faire ou dire, afin de ne pas l'agacer, afin de maintenir un climat de paix entre eux. La jeune femme cherchait refuge et Tobias était décidé à le lui offrir. Mais qu'est-ce que cela pouvait signifier exactement ? Que devait-il lui proposer ? Etait-il un bon hôte ? Il avait besoin d'aide... Mais il n'avait pas les mots pour exprimer ses doutes...

Dans un geste sauvage, Tobias gratta furieusement ses joues et, plus particulièrement, sa barbe de trois jours. La sensation râpeuse le rassurait et lui procurait un semblant de réconfort face à un défi qu'il ne s'attendait pas à surmonter. Il ne réalisait pas qu'il s'écorchait la peau, tout concentré qu'il était à trouver les mots pour communiquer efficacement avec la demoiselle :

"Vous... Vous êtes chez... vous, ici. J-Je... Euh... J-Je peux faire quelq'chose ?"

Son pied tapotait nerveusement le sol. Son anxiété se transmettait peu à peu à sa petite horde, qui laissa échapper un couinement et un grognement sourd.



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   Mer 17 Fév - 15:32





I don't wanna go home


Wanda Maximoff & Tobias Madchen


On ne peut pas dire que c’était réellement le genre de Wanda de s’approcher d’endroits qu’elle ne connaissait pas. Mais désormais qu’elle se retrouvait livrée à elle-même, il fallait bien qu’elle gagne une certaine indépendance. Il fallait qu’elle se montre un peu plus curieuse et ouverte sur le monde qu’elle ne l’était, or elle ne pourrait avancer dans sa vie. Et même si habituellement elle aurait évité cet endroit, quelque chose l’avait quand même poussée à entrer dans ce refuge. Un refuge d’animaux, vu les chiens qui commencèrent à l’entourer, alors qu’elle se faisait renifler de tout le coin. Le regard baissé, et très peu habituée à cette situation, elle faisait quelques pas sur le côté lorsqu’ils allèrent à la coller un peu trop.

Puis elle tomba nez à nez avec un homme, sûrement le propriétaire du refuge. Il sembla bouleversé par la venue de la sorcière en son sein et elle remarqua son regard détourné d’elle pour se dirigé vers la fenêtre où la pluie battait son plein. De ses pouvoirs, elle sentait qu’il renonçait à quelque chose pour elle, peut-être avait-il voulu rendre visite à une connaissance, malgré le fait qu’il tombait des cordes ? Elle n’en avait aucune idée, et elle se renonça d’ores et déjà de lire dans ses pensées. "Vous... Vous devez avoir froid. Vous pouvez r... rester ici." Wanda prit note qu’il semblait avoir du mal avec la parole. Elle ressentit bien dans un premier temps sa confusion quant à sa venue dans refuge, elle était une étrangère à ses yeux et à ceux de ses animaux, elle le savait bien, et si en cet instant même elle pouvait faire demi-tour elle l’aurait fait. Wanda n’aimait pas déranger.

Et elle sentit que petit à petit, la confusion de l’homme se transforma en nervosité. Peut-être qu’à passer autant de temps à son refuge, il en oubliait la communication humaine ? La sorcière se disait bien qu’il pouvait être du genre renfermé sur le monde qui pouvait l’entourer. Ce qui en quelque sorte la rassurait puisqu’elle-même n’était pas non plus très extravertie comme l’était son jumeau. « Merci. » Commença-t-elle simplement. Que pouvait-elle dire d’autre de toute façon ? Elle le trouvait bien trop généreux d’accueillir une étrangère chez lui. Elle prit entre ses mains les serviettes et la couverture, puis adressa un sourire à l’homme afin de tenter de le rassurer. Mais elle se doutait bien qu’il lui faudrait plus qu’un sourire pour réussir à entièrement le calmer. Wanda était assez reconnaissante pour ce qu’il faisait pour elle, et elle savait parfaitement que cet homme était un homme bien.

Ainsi, lorsqu’il lui indiqua le fauteuil, elle déclina. Elle l’avait déjà dérangé dans son quotidien, elle n’allait pas non plus se permettre comme s’il s’agissait de chez elle. Elle se retourna ensuite vers l’homme qui articula de nouveaux mots. "T... Tobias. Et toi ?" Gardant un sourire qu’elle tentait de divulguer réconfortant, Wanda se permit de poser délicatement sa main sur la sienne pour lui montrer qu’il n’avait rien à craindre d’elle. « Wanda. » Mais il semblait toujours aussi anxieux. "Vous... Vous êtes chez... vous, ici. J-Je... Euh... J-Je peux faire quelq'chose ?" Secouant doucement la tête, elle relâcha la main de l’homme. « Non, je ne veux pas vous déranger plus que je ne l’ai déjà fait, vous êtes déjà bien assez généreux de me prendre sous votre toit cette nuit. » Puis elle plissa les yeux, semblant légèrement réfléchir, puis la sorcière reprit la parole. « En fait … Il y a bien une chose que vous pourriez faire pour moi. » Elle se retourna vers la fenêtre pour fixer la pluie qui ne cessait de tomber et qui s’intensifiait, même. « J’ai remarqué que vous alliez sortir, et surtout que vous aviez semblé abandonner cette idée lorsque je suis entrée. » Elle se retourna à nouveau vers Tobias. « Je vais juste vous demander de continuer ce que vous vouliez faire. Je sais que ça vous tenait à cœur. » Et ça oui, elle pouvait le dire, qu’elle le savait. Elle l’avait ressentit.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   Mer 17 Fév - 20:14



I don't wanna go home

Avec Wanda M. Maximoff



Le regard de Tobias s'était abaissé sur la main de Wanda, celle-là même qui avait serré la sienne. Son coeur s'était mis à battre à vive allure et un frémissement nerveux l'avait secoué. Il ne s'était pas retiré, mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Un faible gémissement lui avait échappé, traduisant son anxiété.

Tobias n'avait pas l'habitude qu'on le touche, en particulier d'autres êtres humains. Il n'avait jamais été particulièrement demandeur de contat physique, tendant plutôt à le fuir. Il fut soulagé quand elle le lâcha, frottant nerveusement la peau qui avait été effleurée, d'un geste qui semblait presque douloureux.

La jeune femme avait repris la parole, tirant une expression confuse à Tobias. Elle ne l'avait pas dérangé. Il pleuvait, elle était entrée chez lui et il l'avait acceptée dans son domicile. Elle avait besoin d'un refuge et sa maison en était un. Elle ne le dérangeait pas. Il ne savait simplement pas comment se comporter dans cette situation précise. Et... Et il n'osait pas courir sous la pluie, comme il avait prévu de le faire, plaçant le bien-être de Wanda avant le sien et songeant que la demoiselle frigorifiée avait peut-être besoin de lui à ses côtés.

Un sentiment de frustration déçue que Wanda semblait comprendre, puisqu'elle lui assurait qu'il pouvait sortir. C'était même ce qu'elle voulait : qu'il accomplisse ce qu'il comptait faire, avant que son arrivée ne chamboule ses plans. Un grand sourire s'étira sur les lèvres de Tobias, un sourire empli d'une joie pure, et, nu-pied, il se précipita vers l'extérieur.

L'homme s'arrêta brusquement sur le seuil de la porte, retournant sur ses pas, indiquant à Wanda :

"Vous... Vous pouvez lire mes livres. Et... Et il y a à manger dans le frigo. Mes chiens sont gentils, ils... ils ne vous feront pas de mal."

Il ferma les yeux, transmit des pensées positives à ses compagnons canins pour s'assurer de leur sympathie envers leur invitée, avant que l'enthousiasme suscité par la pluie ne le saisisse à nouveau. Oubliant d'enfiler des chaussures ou un manteau, Tobias franchit la porte d'entrée, accueillant la fureur du ciel avec une expression de félicité.

Levant le menton, les yeux fermés, l'homme étendit ses bras vers les nuages et laissa la pluie imprégner ses vêtements, sa chevelure désordonnée et son épiderme. Tobias était bien incapable d'expliquer ce qu'il aimait tant dans la pluie. Les gouttes qui s'égaraient sur sa peau lui procuraient une myriade de sensations sur lesquelles il n'était pas en mesure d'apposer le moindre mot. Un soupir d'aise glissa le long de sa gorge, tandis qu'il laissait la pluie le tremper jusqu'aux os.

Wanda pouvait probablement le voir, que ce soit par la fenêtre ou la porte qu'il avait laissé ouverte dans sa précipitation, mais cela ne préoccupait pas Tobias, tout à son contentement. Il n'avait même pas songé que la jeune femme puisse profiter de sa distraction pour fouiller sa maison ou tenter de lui voler quelque chose. Tobias ne pouvait pas envisager ce genre de choses, cette malice dont tout autre que lui se serait certainement méfié.

Wanda était son invitée. Elle était chez elle, au sein de son propre refuge, tout comme lui ou ses compagnons à quatre pattes. Tobias lui faisait automatiquement confiance, sans se poser plus de questions à son sujet. Il pouvait lui attribuer un prénom, une tonalité de voix et une présence. L'homme n'en demandait pas plus.

Son corps commença à se secouer de frissons. Signe qu'il fallait retourner à l'intérieur. A regret, Tobias abandonna sa douche improvisée, rentrant à l'intérieur de son domicile. Une légère douleur perçait l'épiderme de ses pieds, confrontés à la dureté du goudron, et le froid lui tirait un claquement de dents. Pourtant, Tobias ne songeait guère à se sécher ou à se changer. Toute son attention était dévolue à Wanda et à ses chiens. Un sourire maladroit s'étira à nouveau sur ses lèvres et, les lèvres tremblantes, il souffla difficilement :

"M... Merci. Je... Je suis tout à vous, maintenant !"

Entre la jeune femme et ses amis canins, Tobias avait beaucoup trop de monde à se préoccuper pour seulement songer à lui-même. Il n'était pas sa priorité. Les autres, d'abord. Toujours. C'était pour cette raison que Tobias n'esquissait pas le moindre geste visant à se réchauffer ou à se sécher, se contentant d'observer Wanda en affichant une expression de douce félicité :

"Je... Euh... Vous n'avez plus froid ? Tout va bien ?"

Tobias, lui, était gelé. Mais il n'en avait même pas conscience.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   Jeu 18 Fév - 22:37





I don't wanna go home


Wanda Maximoff & Tobias Madchen



C’était le cas de le dire que les paroles de Wanda avaient suscité un changement émotionnel certain chez cet homme, qui s’était présenté sous le nom de Tobias. Alors qu’une serviette sur la tête, et la couverture qu’il lui avait donnée se trouvait entre ses mains, traînant légèrement au sol, elle regardait l’expression du visage de l’homme se métamorphoser complètement lorsqu’elle lui demanda de faire cette chose pour elle : continuer ses activités sans se préoccuper ne serait-ce qu’un moment de son invitée. Car d’après ses dires, oui, Wanda était l’invitée de Tobias, même si ce genre de situation était loin de la mettre à son aise, ni à cette de l’homme non plus elle avait remarqué, et que déranger son monde était loin d’être ce qu’elle préférait et bien au contraire.

"Vous... Vous pouvez lire mes livres. Et... Et il y a à manger dans le frigo. Mes chiens sont gentils, ils... ils ne vous feront pas de mal." La sorcière se contenta d’adresser un doux sourire à Tobias qui se précipita par la suite dehors. Si elle avait su que le seul objectif de son interlocuteur était de rencontrer cette pluie ardente. Puisque c’était le cas, elle pouvait le voir, à travers la fenêtre. Elle imaginait bien que n’importe qui de censé aurait très certainement pris ses jambes à son cou en observant un tel énergumène, pourtant nous vivions dans un univers où mutants, extra-terrestres et même Dieux Nordiques existaient bel et bien. Il fallait bien de tout pour faire un monde, non ?

La jeune femme se décida alors de le laisser à son activité alors que, se tournant vers les chiens, gardant un sourire, elle caressa la tête de l’un d’eux à son passage avant de s’aventurer doucement dans cette étrange demeure, se dirigeant vers l’endroit où l’homme avait pointé du doigt tantôt, rejoignant les plusieurs fauteuils. Semblant hésiter un instant, elle finit par se résoudre à se poser sur l’un d’eux, et s’enroula dans la couverture. Si elle était ici pour la nuit, autant qu’elle se trouve un coin non ? Le regard de la brune se promena à travers la pièce afin qu’il puisse y rencontrer tout ce qui se trouvait à l’intérieur. C’était convivial, c’était chaleureux, ça allait bien.

Elle entendit la porte se rouvrir à nouveau, vit ensuite l’homme trempé jusqu’aux os revenir. "M... Merci. Je... Je suis tout à vous, maintenant !" Wanda esquissa un sourire à son hôte avant de se relever par politesse. "Je... Euh... Vous n'avez plus froid ? Tout va bien ?" Hochant la tête, remarquant qu’il ne songeait même pas à se réchauffer un petit peu, elle attrapa l’une des serviettes qu’il lui avait donnée et qu’elle n’avait pas utilisée, et la tendit à Tobias. « Tout va bien. Mais vous devriez peut-être vous sécher et changer de vêtements, vous allez tomber malade autrement. » Lui dit-elle d’un doux sourire, lui tendant toujours la serviette propre.
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   Sam 20 Fév - 0:07



I don't wanna go home

Avec Wanda M. Maximoff



Tobias n'avait pas l'habitude de partager sa vie ou le moindre instant de son quotidien avec quelqu'un d'autre. L'homme, ermite ou presque, n'évoluait guère qu'au milieu de ses chiens, ne rompant volontairement sa solitude que pour rencontrer ses clients et leur rendre leurs compagnons, à contrecoeur. Il était plus à l'aise auprès de ses amis canidés, dont il comprenait instinctivement les intentions, les désirs et les émotions.

Cela ne signifiait pas pour autant qu'il détestait ses semblables. Au contraire, en leur compagnie, Tobias s'efforçait de leur être le plus agréable possible, de leur tirer un sourire, expression physique et compréhensible de leur contentement. Seulement, il n'avait pas cette "intuition" qu'il possédait pour la race canine. Les humains étaient un véritable mystère pour lui. Cela avait toujours été le cas, mais son ermitage et sa sauvagerie n'avaient pas vraiment arrangé la situation.

Wanda lui tendit une serviette. Il réalisa à cet instant que la pluie lui gelait les os et, comme elle lui affirmait, qu'il allait très probablement tomber malade s'il ne faisait pas quelque chose à ce sujet. Un "Oh" lui échappa, son esprit retrouvant un semblant de logique et de raison au contact de la jeune femme. Ses doigts se refermèrent maladroitement sur la serviette et il s'efforça de se sécher, le corps parcouru de frissons.

Il n'arrivait pas à songer à autre chose qu'à son invitée et à son bien-être. Elle s'était présentée à lui, en détresse, et Tobias n'avait pu que lui ouvrir sa porte, lui offrir une petite place dans sa modeste existence. Pour combien de temps, exactement ? Il ne savait pas encore. Autant qu'elle en aurait besoin, très probablement. Tobias n'aurait jamais le coeur à la jeter dehors, encore moins par un temps pareil. Wanda était chez elle, ici.

Tandis qu'il s'efforçait tant bien que mal de réchauffer son corps engourdi par le froid, Tobias promenait son regard sur son invitée, imprimant dans sa mémoire les traits de son visage, son allure, cette gentillesse qui émanait de sa personne et de ses mots.

Prenant une inspiration, il s'attarda sur son parfum. Ses sens n'étaient pas plus affûtés que ceux des êtres humains ordinaires, mais il avait pris l'habitude de se reposer sur son odorat, pouvant presque reconnaître certaines personnes les yeux fermés. Tobias n'oublierait pas cette odeur-là. Elle appartenait à son invitée, à une personne à qui il était prêt à accorder son affection, son amitié, sa loyauté. Elle avait été gentille avec lui. Tobias n'en demandait pas plus de sa part.

Il savait qu'il devait probablement dire quelque chose. Entamer la conversation. Chercher à faire connaissance. Pourtant, il ne ressentait pas spécialement l'envie de combler le silence. Il appréciait l'atmosphère calme qui régnait présentement dans la maison, une ambiance agrémentée par le bruit de la pluie, la respiration de ses chiens et leurs pattes griffues qui effleuraient joyeusement le sol.

Tobias ne parlait pas. Mais c'était ainsi que les humains communiquaient, qu'ils s'apprivoisaient l'un l'autre, qu'ils échangeaient. Et Tobias souhaitait réellement établir un lien avec son invitée, qui paraissait en mesure de le comprendre bien plus facilement que n'importe lequel de ses semblables. Passant la serviette sur son visage, il articula lentement, craignant de ne pas être compris s'il ne s'exprimait pas assez soigneusement :

"Vous... Vous aimez les chiens ? Je... euh... ils sont gentils et affectueux, mais si... si vous n'êtes pas à l'aise, je peux leur faire comprendre et... et ils vous laisseront tranquille."

Tobias agitait furieusement les doigts, cherchant, par ce geste, à canaliser la nervosité qui empoisonnait son âme. Il était terrifié à l'idée d'agacer ou d'indisposer Wanda. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas conversé durablement avec quelqu'un. Plus le temps passait, plus il craignait de commettre une erreur et de s'attirer son courroux. Il ne voulait pas la mettre en colère ou, pire encore, l'attrister.

Il laissa tomber négligemment sa serviette lorsqu'il eut fini de se sécher, peu attaché au rangement. Il avait mieux à faire que de quitter la compagnie de son invitée pour s'assurer que sa maison était ordonnée... Un sourire grimaçant aux lèvres, il déclara à l'adresse de Wanda :

"Vous pouvez rester tant... tant que vous voudrez. Mon lit est en haut, mais je dormirais sur le canapé a... avec mes chiens. Ils ne monteront pas vous embêter, je le promets. Vous... euh... qu'est-ce que tu préfères manger ?"

Nourriture, chiens, dormir. Des besoins primaires et des sujets de conversation faciles à aborder pour Tobias, qui retrouvait peu à peu son humanité. Alors qu'il réfléchissait à une possible discussion, l'humidité de ses vêtements sur son épiderme se rappela à lui. Sans y songer à deux fois, il entreprit de déboutonner sa chemise, peu familier avec les concepts de gêne et de pudeur. Wanda lui avait suggéré de se changer, elle avait très probablement raison. Tobias n'avait qu'à se déshabiller.





Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   Mer 16 Mar - 14:24





I don't wanna go home


Wanda Maximoff & Tobias Madchen



C’est d’un sourire chaleureux que la jeune femme lui tendait la serviette. Elle le laissa se sécher en allant se rassoir. Elle remarqua qu’il la détaillait, ce qui étonna légèrement la jeune femme. Des choses étranges, elle en avait vu dans sa vie. En passant par l’HYDRA, la découverte de ses nouveaux pouvoirs, les Avengers et une armée de robots manipulée par un autre robot à l’intelligence artificielle. Mais bon, il fallait de tout pour faire un monde, non ? Elle lui adressa un petit sourire malgré tout, tentant de le rassurer en sentant bien que cet homme était encore bien nerveux.

L’homme articula quelques mots. Dans son hésitation, la sorcière sentait bien qu’il n’était pas forcément habitué à échanger avec quiconque, sûrement plus à l’aise enfermé chez lui avec ses chiens plutôt que d’aller bavarder avec les passants à l’extérieur. "Vous... Vous aimez les chiens ? Je... euh... ils sont gentils et affectueux, mais si... si vous n'êtes pas à l'aise, je peux leur faire comprendre et... et ils vous laisseront tranquille." Elle secoua doucement la tête. « Ils ne me dérangent pas. Ils sont adorables. » Lui répondit-elle avant de reporter ses yeux sur la horde de chiens et de tendre une main affectueuse vers eux pour essayer de leur faire comprendre qu’ils n’avaient rien à craindre.

"Vous pouvez rester tant... tant que vous voudrez. Mon lit est en haut, mais je dormirais sur le canapé a... avec mes chiens. Ils ne monteront pas vous embêter, je le promets. Vous... euh... qu'est-ce que tu préfères manger ?" La jeune femme haussa les épaules. Non seulement, elle n’était pas fatiguée, mais en plus de cela, son estomac était loin de lui crier famine. « Hum … » Elle sembla légèrement réfléchir. « Qu’importe. Ce que vous avez, ça m’ira très bien. »

Puis Wanda releva le visage vers son hôte. « Et ne vous inquiétez pas, je partirais dès demain matin, je ne veux pas vous ennuyer plus que cela, même si vous affirmez le contraire. » Peu avant, Wanda lui avait conseillé de se changer pour éviter qu’il ne tombe malade à cause du froid et des changements de température qu’il pouvait subir. Mais ô grand jamais elle n’imaginerait qu’il commencerait à se dessaper juste en face d’elle. Légèrement gênée, la sorcière détourna le regard pour reporter son attention ailleurs et se racla la gorge pour faire remarquer le malaise. Oui, cet homme, ce Tobias, était bel et bien un étrange personnage.
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: i don't wanna go home. ♔ ft. tobias   

Revenir en haut Aller en bas
 
i don't wanna go home. ♔ ft. tobias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» Stop The World I Wanna Get Off With You (tobias)
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» 01. Girls just wanna have fun !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: