AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Merci de privilégier les prédéfinis Marvel (surtout les PVS) !
Nous manquons de mutants, de vilains et de civils ! N'hésitez pas !


N'hésitez pas à venir voter pour nous aux top-sites toutes les deux heures !
Et également à remonter notre sujet PRD !


MERCI DE PRIVILÉGIER LE GROUPE DU GOUVERNEMENT ET DES CIVILS !!

Autrement, nous nous verrons contraints de fermer certains groupes.
Merci de votre compréhension.


Partagez | 
 

 You've got a friend in me...i swear it on SHIELD. | Pietro&Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 







Invité

Invité








MessageSujet: You've got a friend in me...i swear it on SHIELD. | Pietro&Savannah   Dim 27 Mar - 18:52

You've got a friend in me
Tous les agents étaient déployés, HYDRA était en morceau depuis l’attaque d’ULTRON, c’était pitoyable de voir ce qui autrefois fut une société victorieuse devenir poussière et vagues souvenirs de grandeur. « Hugh » je jetais les appareils électronique qu’on avait déposé sur mon bureau, brisant les écrans avec l’impacte, tournant ma chaise vers la fenêtre panoramique de mon bureau. Les nouveaux agents avaient tendance à trop se fier à ce genre d’appareil, des incapables, dès que les appareils étaient indisponible ils perdaient toutes capacités d’être efficace en terrain. J’hochais la tête, mes boucles blondes tombant sur ma nuque, mon chignon se défaisait avec mon geste. Me relevant, j’allais devant la fenêtre, les bras croisés et le regard sérieux. Comment pouvais-je être tombée sur une bande de novices? Est-ce qu’HYDRA avait si foi en moi? Il ne fallait pas exagérer, je ne pouvais pas faire de miracle, n’ayant pas encore découvert comment en faire pour tout dire. Ils m’avaient donnés une base condamné non loin de l’état de Washington, rien d’impressionnant, ce n’était la que des ruines supplémentaire avec des agents incompétents. À quoi bon me monter en grade s’ils me prenaient encore pour une vraie cruche? « Nous avons fait comme vous l’aviez demandé, nous… » Je me retournais vers l’agent dont la voix tremblait. Bien, il savait qu’il devait me craindre, en voilà un qui avait du potentiel dans cette base d’imbécile.

« Vous avez situé Maximoff? » dis-je froidement en m’avançant vers lui alors qu’il me tendait de nouveau une de ces tablettes électronique. Je roulais des yeux en ne daignant même pas toucher l’appareil. L’agent se précipitais pour reprendre l’appareil et simplement me dire tous les détails concernant les récents vol de banque de Pietro. Voilà qui me rassurait légèrement, depuis que la nouvelle avait traversé de l’alliance de notre Wanda avec les Avengers je dois admettre que j’avais été quelque peu blessée par cette trahison. Tuer le Baron Von Strucker ce n’était rien, j’étais loin d’en avoir été affecté, cet imbécile avait laissé nos documents glissés dans les mains des Avengers. Sa mort avait été un vrai soulagement pour HYDRA, puis je trouvais que les jumeaux Maximoff avaient du culot d’avoir fait ce meurtre, ce n’était vraiment pas un défaut lorsqu’on était une partie d’HYDRA. L’alliance, c’était ça qui m’avait un peu brisé, moi qui avait eu tant d’espoir pour les jumeaux au sein des nôtres. Je m’étais retrouvée quelque peu sentimentale face à la situation, ce qui avait eu pour effet de me donner des haut de cœur, cela m’apprendra à m’attacher à des recrues. Pourtant, après avoir appris que Pietro ne cherchait vraiment pas à rejoindre les Avengers un petit espoir était né. Peut-être qu’il avait encore une place en lui pour rejoindre la cause d’HYDRA, nous pouvions le pardonner du meurtre, enfin surtout moi. Je marchais donc d’un pas sec dans le couloir de la base aux côtés de l’agent nerveux qui situait une cartographie des mouvements récents du jeune homme aux cheveux d’argent.

« Donc vous l’avez situé… » dis-je très lentement, laissant l’agent glousser bruyamment. ‘Non, pas totalement, on pense que….’ Marmonnait-il en tournant ses pouces. Je donnais un regard froid à l’agent, me tournant machinalement vers lui. Cela voulait tout dire, pourquoi me déranger alors? Il se reculait de deux pas, sûrement effrayé à l’idée que je le tue sur place, mais il était encore vivant à son étonnement. Je soupirais. « Dis moi simplement ce qui en est de la carte, je le trouverai, s’il laisse des traces c’est qu’il veut qu’on le trouve.. » dis-je simplement. Je souriais alors, pensant qu’il ne s’attendrait certainement pas à ma visite après tout ce temps.

Dans ma jupe de cuir noire taille haute entourant mon chemisier blanc, mes bottes tapait sur le sol, le talon s’enfonçant dans la terre. Je trouvais logique d’aller chercher dans une cabine retirer du sentier, bel endroit quand vous étiez un chasseur pour louer un petit logis modeste afin de chasser le gibier. Encore mieux quand vous tentiez de vous cachez sans réellement être prudent. J’aurais tout de même du améliorer mon habit pour les circonstances, mais je n’avais pas prévu que la terre soit aussi humide suite à des jours de pluies. Le terrain était impraticable par voie terrestre, on ne pouvait s’y rendre qu’à la marche. Je m’arrêtais subitement, attachant ma crinière en chignon à ma nuque, enlevant les mèches blonde de mon visage et laissant mon regard plus visible. Le silence s’installait doucement dans la forêt, j’étais encore loin de la cabine, mais je n’étais pas pour autant dupe. « Maximoff…sors de ta cachette gamin, aller tu n’étais même pas compliqué à retrouver. Tu voulais que quelqu’un te trouve? . » dis-je d’une voix presque trop douce pour moi. « Tu sais que si tu veux un service j’ai accès à des dossiers intéressant sur toi….on est amis non? »
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: You've got a friend in me...i swear it on SHIELD. | Pietro&Savannah   Lun 28 Mar - 10:44

dead space
pietro & savannah
Combien de temps cela pouvait-il durer ? Le gouvernement qui se manifeste aux quatre coins des Etats-Unis. On aurait dit une loi martiale. Pas mal d'interventions venaient comme des entraves dans les braquages que j'effectuais. Et quand bien même je les réussissais... il y avait toujours un indice de mon passage. Bien que seuls ceux qui me connaissent étaient capables de me pister. Mais j'avais encore aucune idée du genre de personne qui pourrait se lancer à ma poursuite... A part Wanda qui demeurait chez les Avengers. J'avais certaines informations dont une capitale que j'ai réussi à arracher à un membre du SHIELD.

Une loi sur le recensement des êtres spéciaux et justiciers indépendants. Cette loi ne me concernait en rien, je n'étais tout simplement pas un citoyen des Etats-Unis d'Amérique. Je n'étais même pas Américain. Je suis un des derniers Sokoviens qui puisse encore exister, sûrement l'un des deux seuls survivant. Je n'avais pas que ça à foutre de me soumettre au Gouvernement. Après j'avoue que je n'ai pas aidé la cause en détruisant la tour Stark, mais cela ne m'enlèvera jamais mon indépendance car je tiens à rester la personne que je suis. Le SHIELD avait déployé des forces spéciales pour m'arrêter, mais autant qu'il fallait les comparer à des dresseurs ne sachant pas apaiser les ruades sauvages d'un cheval.

J'étais habité par la fougue, et je ne me suis pas fait prier  pour montrer tout le dédain que j'éprouvais à leur égard. Je ne les avais pas tué mais j'avais fait en sorte qu'ils s'enlisent dans un sommeil des plus persévérants. J'ai cassé quelques clavicules, des côtes, des jambes, des bras, des phalanges. J'ai fait ce qu'il fallait pour ne plus être suivi. Ils avaient trouvé comment me localiser, mais c'est uniquement car je n'ai pas changé de planque depuis quelques semaines déjà. Il leur faudra bien plus longtemps pour venir à moi, et encore plus pour m'attraper. Je me doutais que je m'exposais à des risques en maintenant ma position, mais de là à m'attirer le Gouvernement ? Ils m'ont bien fait peur ces enfoirés.

Heureusement je n'ai montré aucun signe de faiblesse. Il me fallait mes défoncer, tout en imprégnant mes paroles de mots puissent-ils les rabaisser avec verve tout en faisant preuve d'un cynisme cinglant. Je m'étais arrêté en forêt avec mon sac à dos.  Dedans demeurant l'argent du braquage, le reste je l'avais envoyé à Meryl. Elle devait bien se nourrir. Je refermais bien la fermeture éclair de mon sweat-shirt tout en marchant le plus vite possible. Je m'étais déjà bien éloigné des corps du SHIELD, cela faisait un bon moment , et quand je considère que je suis assez loin d'eux... c'est que je le suis réellement. Par précaution je m'étais mis derrière un arbre, le bruit des feuilles mortes sous la pression de quelques pas.

Je ne préférais pas attirer trop l'attention sur moi. Soufflant, la voix de la personne ne m'était pas inconnue. Oh non, cette voix je la connaissais bien. Et c'est l'une des premières personnes avec qui j'ai sympathisé. A l'heure actuelle, je ne sais pas ce que je vaux à ses yeux. Je la laissais parler, elle employait encore ses méthodes moyen-âgeuses pour arriver à ses fins. Elle tenait tant que ça à me retrouver ? Franchement, j'étais flatté ! Je disparaissais de ma position pour enfin me retrouver furtivement derrière elle, et taper légèrement son fessier de ma main en pleine course, pour enfin me retrouver devant elle, adosser à un arbre en ayant les bras croisés. Moins d'une seconde, au moins la tape elle a dû le sentir. Respirant profondément avec un bref sourire je finis par m'adresser à elle.

« Savy, Savy, Savy... Tu m'as manqué. » Prononçais-je dans un soupire ponctué d'un sourire aux allures insondables. Il était difficile de discerner le sérieux du cynisme ou du second degré amical.  « Faut voir ce que tu entends par ami, ma jolie. Non parce que je sais pas si je le suis encore à tes yeux si je te dis que je n'attend plus rien d'HYDRA ? »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas







Invité

Invité








MessageSujet: Re: You've got a friend in me...i swear it on SHIELD. | Pietro&Savannah   Mer 13 Avr - 22:52

You've got a friend in me
Je me tenais là les talons enfoncés jusqu’à la pointe dans la terre humide, le chemisier déboutonné juste au dessus de la poitrine et ce chignon mal fait qui n’avait enlevé mes mèches que pour quelques secondes presque étonner de ne pas l’apercevoir. Étrangement j’avais l’impression de m’être trompée, ma confidence disparut presque alors que je tentais de sortir mon pied de son trou de boue, remarquant un silence pesant qui m’entourait. Les agents m’ayant suivit s’étaient éloignés à ma demande des minutes précédant cet instant, je n’avais aucune aide en cas de problème, mais je ne pensais pas non plus en avoir. Depuis qu’on avait découvert mes origines je dois admettre que ma tête s’était largement enflée sous la réalisation. Je n’étais plus que la simple secrétaire qui avait coucher pour avoir sa place au sein d’HYDRA, j’étais désormais une Inhuman ou enfin je l’avais toujours été en l’ignorant totalement, j’étais désormais montée en grade. Ma puissance, la puissance que m’offrait HYDRA m’enivrait, je me croyais immortelle tendis que je tenais les rênes de mon nouveau poste. En bref, j’étais prête à faire face à Pietro en tête à tête sans personne pour me seconder, ce même si je savais le danger qui pourrait s’en suivre. Pourquoi aurais-je peur de lui ou même de sa sœur? J’avais été là dans leur début, je savais tout ce qu’il y avait à savoir sur les Maximoff, j’avais confiance qu’entre les deux Pietro ne m’attaquerait pas sauf si je me prouvais une menace. Pourtant, seul le silence entourait cet endroit alors que je tentais encore de me déplacer, plus j’avançais plus mes pieds s’enfonçaient dans la terre boueuse. Je fronçais les sourcils en observant les alentours. Pourquoi est-ce que pour une fois ceux qui s’enfuient ne peuvent pas se cacher dans une ville des plus modernes? Je me fou de la technologie, mais j’adore ne pas être prisonnière de mes propres bottines sur un terrain des plus inadéquat pour mon choix de vêtement. Après un long silence et un instant qui semblait durer une éternité, il se manifestait enfin, une seconde après avoir tombée dans son regard je sentais une main se poser sur mon derrière. J’eu un rictus de surprise, détournant le regard, je ne pouvais pas lui offrir cette satisfaction si facilement.

« Je le sais bien, qui ne s’ennuierait pas de moi de toute façon? Peut-être Wanda… » dis-je pour lui répondre reprenant mon plus beau sourire. Ma fierté était bien présente alors que je déposais mes mains sur mes hanches. Le voilà qui était tout méfiant quant à ma présence ici ce qui me fit rire sous cape. « Oh Pietro, je me fiche que tu revienne ou pas auprès d’HYDRA. » dis-je en passant une main lasse dans ma crinière doré. « L’important n’est pas que tu sois ou pas un membre de mon organisation, juste qu’on soit encore allié pour tout t’admettre. »

Je ne pouvais risquer de perdre les deux Maximoff. Nous avions assez perdu lors des événements de Washington DC contre le capitaine, déjà qu’on avait quelques problèmes technique afin de retrouver le soldat de l’hiver et que même ma petite Lora était disparu de la carte depuis des semaines, je n’allais pas risquer de perdre des éléments supplémentaire. Je reposais mes mains sur mes hanches, penchant légèrement ma tête vers la droite pour l’observer, pour quelqu’un qui était devenu solitaire il semblait en forme. « Aller, on est franc tous les deux, ça te fais quoi de voir Wanda main dans la main avec Stark? Admets que comme moi tu dois grincer des dents à cette idée qu’elle te trahisse ainsi. » continuais-je pour bien lui rappeler qui j’étais. Allié? Oui, mais certainement pas un enfant de chœur pour autant, qu’on soit bien clair j’étais une pure salope et je m’assumais.

« Si je puis te répondre, j’ai horreur de détruire des amitiés pour une simple question de formalité. Tu n’es pas avec les vengeurs, je considère donc que oui nous sommes encore ami, si tu nécessite mon aide tu l’obtiendra. Tout comme si je nécessite ton aide, j’espère l’obtenir. » dis-je calmement en l’observant, il était trop rapide pour être analyser, mais Pietro restait un véritable livre ouvert dans ses expressions pour moi.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: You've got a friend in me...i swear it on SHIELD. | Pietro&Savannah   

Revenir en haut Aller en bas
 
You've got a friend in me...i swear it on SHIELD. | Pietro&Savannah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}
» Goodbye my friend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGE OF HEROES ::  :: Archives :: Anciens RP-
Sauter vers: